Guinée : voici les (3) trois jeunes entrepreneurs élus meilleurs de l’année 2019 au SADEN

Au salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN), lancé mardi à Conakry, trois (3) jeunes talents et créateurs, ont été élus meilleurs entrepreneurs de l’année 2019.

Ils ont reçu des prix en trois (3) catégorie.

1-) Abdourahmane Diallo

Catégorie Tourisme et culture, Abdourahmane Diallo. Il est le fondateur de la marque « cauris wear » (vêtements faits à partir de cauris). C’est ce projet qu’il a présenté devant le jury.

Il repart avec 5 millions GNF et six (6) mois au studio Kirah.

« Notre marque est inspirée de la coutume des chasseurs et danseurs africains qui sont vêtus d’habits avec des cauris et amulettes, pour la protection. Par ce projet, nous comptons moderniser le concept afin de pouvoir exporter notre culture. On s’est fait connaitre à travers ce prix, et j’espère qu’avec l’incubation, on va pouvoir établir un business-plan solide, afin d’avoir un investissement et qu’on puisse offrir à des prix raisonnables », s’est réjoui l’heureux récipiendaire.

2-) Mamadou Cellou Diallo

Prixde la catégorie Technologie : Mamadou Cellou Diallo, étudiant en L3 génie informatique à l’université Amadou Dieng. Il a présenté le projet Djawo et obtient 5 millions GNF, plus 6 mois d’incubation chez saboutech.

« Aujourd’hui, j’ai présenté le projet Djawo qui est un dispositif électronique qui possède en son sein des informations personnelles, identiques à la carte d’identité nationale. Il possède également des informations médicales dans lesquelles, il y a le groupe sanguin, les allergies, les antécédents maladifs, plus les numéros des personnes à contacter d’urgence. C’est un dispositif qu’on peut mettre dans n’importe quel support. Que ça soit un bracelet, une chaîne, sur la monture d’une bague ou d’une montre. Le fait que je serais financé et incubé, me donne une plus grande visibilité dans le marché. Donc, j’ai la possibilité de faire plus connaître le produit et en faire profiter à plus de monde », a laissé entendre ce programmeur de formation.

3-) Bangaly Bangoura

Catégorie agriculture et engagement social : Bangaly Bangoura, qui remporte aussi 5 millions GNF et 6 mois d’incubation chez l’incubateur « osez innover ».

Il a présenté un projet intitulé ’’dognin fangnin’’, qui signifie bonne nourriture. C’est la transformation du manioc en couscous d’atiéké frais, sans aucun additif conservable pendant 1 mois.

« Notre objectif, c’est de nourrir les populations guinéennes avec un prix raisonnable. C’est aussi de consommer des produits locaux et des produits de qualité avec un produit sain. Je suis fier de ce prix, et je remercie les organisateurs et tous les partenaires techniques et financiers qui sont derrière le projet.

Avec ce prix, je peux avoir plein d’opportunités à l’échelle nationale et internationale et je pense que c’est le début du commencement. L’incubation qu’ils nous ont proposée va nous aider à améliorer nos produits et aller de l’avant », a déclaré Bangaly Bangoura.

Ces entrepreneurs seront suivis par une commission de SADEN.

Publicités