comment remonter la pente

Quand on traverse une épreuve difficile à surmonter, il n’est pas simple de s’en sortir si on ne met pas en place les bonnes actions. Cependant, vous pouvez aller de l’avant et trouver des solutions à vos problématiques avec une forte volonté et de l’aide. J’ai vu des personnes au plus bas parvenir à remonter la pente en quelques semaines et repartir de plus belle dans leur vie de tous les jours ! Je sais que vous pouvez le faire car votre lecture ici montre bien que vous voulez aller de l’avant en recherchant des conseils pour remonter la pente et donc que vous êtes pleinement déterminé(e) à prendre le contrôle de votre vie.

Il y a des astuces que vous pouvez appliquer au quotidien pour justement aller de l’avant et trouver des solutions à vos problématiques. Je vais justement vous en donner plusieurs au sein de cet article qui vont vous permettre de relever la tête peu importe la problématique à laquelle vous faites face et qui vous empêche d’être totalement heureux ou heureuse. Je vous le dis, il y a des solutions !

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez partager votre histoire personnelle, n’hésitez pas à le faire des commentaires, je me ferai un grand plaisir de pouvoir vous répondre.

Pourquoi vous devez avoir confiance pour relever la tête ?

Avant même de trouver des solutions pour remonter la pente, vous devez croire en vous et ne pas avoir de doutes sur votre capacité à rebondir. Si vous utilisez la meilleure méthode du monde mais que vous doutez, que vous n’y croyez pas alors vous n’allez pas pouvoir aller de l’avant ou trouver des solutions. Il est d’abord important d’être dans un bon environnement de manière à réussir vos actions, à conditionner votre cerveau pour vous répéter que tout ce qui va vous arriver, vous le méritez !

Les conseils pour remonter la pente ne sont pas impossibles à mettre en place, comme vous allez le voir dans la suite dans l’article mais c’est votre moral qui fera la différence. C’est en vous, en votre inconscient que se trouve l’énergie qui vous permettra d’aller de l’avant pas à pas. Ce n’est pas une course contre la montre. Si vous avez besoin d’un mois pour aller de l’avant alors vous allez prendre un mois, il ne faut pas précipiter les choses et vouloir aller trop vite.

Mon expérience m’a prouvé que nous avons tous parfois un « instinct de survie » quand il s’agit de se remettre d’une rupture amoureuse, de faire le deuil ou de surmonter une situation difficile de notre quotidien.

4 conseils pour remonter la pente

1/ L’un des premiers conseils pour retrouver confiance en soi est justement de ne pas rester seul(e) mais de s’entourer des bonnes personnes. Attention, cela ne veut pas dire que ce sont ces personnes qui vont mettre en place les actions à votre place. Pas du tout. Vous avez simplement besoin de bien vous entourer et de combattre votre solitude. Vous allez passer de bons moments, vous allez vous sentir aimé(e) et c’est une excellente chose. Vous allez ainsi retrouver confiance en vous. Que ce soit vos amis, votre famille, des collègues, les personnes avec qui vous vous entendez le mieux sont celles dont vous avez besoin au quotidien.

2/ L’un des conseils pour remonter la pente des plus efficaces est d’avoir un nouveau projet dans votre vie. Qu’il soit personnel, professionnel ou autre, vous devez penser à vous et reconstruire quelque chose qui vous plait réellement pour être en mesure d’avancer. Le faut de changer votre quotidien va aider à ne plus se focaliser sur les souvenirs d’autant que votre inconscient va avoir tendance à se concentrer uniquement sur le négatif. Créer une nouvelle dynamique dans votre vie est nécessaire pour forcer votre esprit à tourner la page.

3/ Le 3ème conseil est plutôt une erreur à ne pas faire et pourtant c’est une faute que je retrouver souvent. Il s’agit de la procrastination. Quand on a vécu quelque chose de délicat il ne faut pas attendre pour reprendre du poil de la bête. Je suis conscient que ce n’est pas simple mais c’est justement dès le lendemain de votre échec ou de votre mauvaise nouvelle qui faut agir sans perdre plus de temps ! Le fait de relever la tête tout de suite dès la fin de la lecture de cet article est essentiel !

4/ Quatrième et dernière astuce primordial : faites du sport ! Plus vous allez repousser vos limites et plus vous pourrez mettre vos émotions de côté. Il s’agit donc de faire ressortir le meilleur de vous-même en vous fixant des objectifs et en vous surpassant au quotidien !

Je compte sur vous pour décider des actions que vous allez mettre en place afin de remonter la pente mais aussi et surtout de retrouver le sourire ainsi que le bonheur.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les partager dans les commentaires, je me ferai un grand plaisir de vous répondre

Publicités

Voici les (5) Cinq conseils pour réussir à se concentrer au travail

De retour des fêtes, vous avez l’esprit un peu ailleurs et avez du mal à vous remobiliser sur les dossiers qui vous attendent? Remettez vos sens en éveil! Voici des exercices rapides pour retrouver du coeur à l’ouvrage.

Les vacances ont été un break salutaire, mais aujourd’hui, il s’agit de reprendre ses activités professionnelles. Et la transition n’est pas évidente. Nos cinq sens sont capables de ré-enchanter le territoire du bureau. Les stimuler permet de muscler sa concentration au bureau, affirment Nathalie Bergeron-Duval, sophrologue, et Géraldine Lemoine, experte en shiatsu.

1. Pour s’extraire du bruit dans l’open space: l’oreille géante

L’ouïe est un sens auquel on ne pense pas. Il est immatériel, à la différence du goût ou du toucher, même si parfois les sons font mal. Et si nous pouvons fermer les yeux, nous ne pouvons pas fermer les oreilles, sauf à y introduire des bouchons. Dès lors, il s’agit de transformer celles-ci en un outil défensif.

Vous devez potasser un dossier ardu dans le brouhaha, concentrez-vous sur la forme de vos oreilles. Laissez chacune d’elles grandir, jusqu’à ce qu’elles se muent -mentalement- en deux radars ultra-sensibles, aptes à capter tous les bruits, lointains, proches ou internes (la respiration). Appuyez-vous sur ce « plancher des bruits », quasi une matière palpable, vous allez vous en distancier et les oublier.

Vous devez rédiger un rapport et les sonneries de téléphone, éclats de voix vous empêchent de vous concentrer? Cherchez à isoler les sons produits, et tentez de les caractériser: cristallin, sourd, amorti, etc. Vous enrichirez ce vocabulaire du bruit – bien pauvre – tout en stimulant votre créativité. Et replongerez illico dans votre mémo.

2. Pour se recentrer sur soi: le nez fin

L’odorat et la respiration par le nez, permet de se ressourcer rapidement. En humant des odeurs agréables, en les distinguant les unes des autres, on rentre en soi, se connectant au plaisir d’être là. Empêchant l’esprit de s’éparpiller, ou de vagabonder ailleurs.

Avant d’entrer en réunion, assis seul devant un bon café (un thé, un chocolat…), yeux fermés, inspirez en prenant conscience du trajet de l’air qui rentre par le nez: gonflement des narines, descente vers les poumons. Accueillez les odeurs qui émanent du breuvage (de la viennoiserie), ressentez le bien-être ainsi dégagé et le calme en vous. Puis raccrochez vos neurones à l’ordre du jour, avant de pénétrer dans la salle.

3. Pour garder les pieds sur terre: les tâtonnements

Le toucher est un sens matériel, qui nous met en prise direct avec le réel, et calme les tumultes intérieurs, libérant de l’espace dans le cerveau pour la réflexion.

Dès votre arrivée ou à la pause, bien installé sur votre chaise (siège dans un bus…), à l’aveugle, explorez de vos mains les objets dispersés sur votre bureau, ou dans sac. Cherchez à les reconnaître, en restant axé sur les sensations que vous éprouvez (froid, lisse, dur, souple). Qualifiez les matières, les formes. Puis posez-les sur votre joue. Vous allez redécouvrir des objets pourtant usuels, et serez branché sur des phénomènes très concrets.

4. Pour préparer une prise de parole: la dégustation

Le goût convoque les quatre autres sens dans un seul objectif: profiter des mets, retrouver les délices de manger, d’avaler.

A midi, à l’extérieur, déjeunez différemment, avec lenteur, car on sait que manger à toute allure nourrit moins le corps. Prenez le plateau-repas (l’assiette au bistrot) et yeux fermés, mastiquez bien les aliments, un à un. Ressentez les papilles qui s’ouvrent, reconnaissez la texture du plat, l’odeur, le goût, salé, acide, la température, chaud, tiède etc. Et nommez toutes ces qualités.

Avant une prise de parole. Avec la langue, exercez des pressions à l’intérieur de la bouche contre les gencives et à l’arrière des dents. En haut et en bas. Faites-ainsi 7 fois le tour. Cela excitera les glandes salivaires, la bouche en sera hydratée. Buvez un verre d’eau juste après. Vous serez prêt à une « mise en bouche » des mots.

5. Pour positiver: la visualisation d’images

La vue est un sens faussement partagé par tout le monde, puisqu’il y a une part d’interprétation subjective. Le cerveau est bombardé de visions tout le temps ; il les analyse et les filtre en permanence. Alors focalisez-vous sur les plus réjouissantes.

Avant un rendez-vous, fermez les yeux, laissez venir (ou suscitez) des images réconfortantes, de lieux et moments apaisants. Puis des images dynamiques, soirées réussies, concerts, danse, etc. En transférant des scènes agréables, dans des endroits moins agréables, vous reconnecterez du positif. Bénéfique ensuite pour défendre un sujet, ou mener de bout en bout la négociation qui se profile.

5 Conseil Pour Atteindre Votre But

Nous rêvons tous, à divers degrés, de rencontrer le succès. N’est-ce pas ? Vous avez forcément un rêve qui vous est cher, un projet que vous souhaitez mettre en place ? Les façons d’y accéder sont multiples, mais les obstacles et les freins le sont tout autant. 5 conseil Pour Atteindre Votre But

Vous commencez à le comprendre, Lesdits obstacles sont souvent générés par nous-même et par un état d’esprit inadéquat, ou encore par un mauvais entourage pouvant contrecarrer nos plans.

Tendre vers le succès, c’est donc savoir prendre les bonnes décisions tout en adoptant une attitude permettant d’aller de l’avant.

À LIRE >>> Millionnaire : erreurs entre vous et votre premier million

Conseil 1 : cesser de se comparer aux autres

Dans le meilleur des cas, vous pourrez vous servir des victoires d’autrui pour vous galvaniser. Cependant voir les autres accumuler les succès peut avoir un tout autre impact. Il est tentant de faire un comparatif et de se dire qu’on n’avance pas aussi vite dans sa vie ou carrière que untel ou unetelle.

Mettez-vous en tête que votre parcours est une chose personnelle. Il ne doit pas être comparé à celui d’un autre ! Il s’agit au contraire de considérer les échelons que vous avez atteints et de prendre en compte tout ce que vous avez mis en œuvre pour y arriver.

cliquez sur image

Conseil 2 : ne plus douter de soi

Pourquoi se le cacher ? Nous avons tous une part de peur et de doute en nous. Nous craignons l’échec et le jugement d’autrui qui pourra en découler. Ne vous demandez plus si vous êtes suffisamment intelligent ou si vous méritez de côtoyer certaines personnes.

Changez votre état d’esprit et restez concentré sur ce que vous souhaitez accomplir. Nos pensées dictent notre conduite. De ce fait, cessez d’écouter les petites voix qui vous tirent vers le bas et agissez !

À LIRE >>> Comment qualifier les bonnes pistes pour les appels téléphoniques

Conseil 3 : s’entourer des bonnes personnes

Quelles sont les meilleures personnes à avoir dans son entourage ? Celles qui ont la gagne et qui positivent constamment ! Ayez dans vos relations des individus qui possèdent des buts et des plans à foison.

Les personnes optimistes vous aideront plus facilement à avancer que celles qui sont dans le renoncement systématique. Prenez vos distances avec ceux qui se plaignent constamment de leur condition.

Conseil 4 : ne pas attendre avant agir

On aime parfois remettre à plus tard ce que l’on pourrait faire aujourd’hui. La vie est courte et attendre avant de se mettre à réaliser les choses ne vous mènera jamais au succès.

Agissez vite ! Développer un sentiment d’urgence vous permettra de prendre de l’avance sur les autres. Favorisez l’action par rapport à la procrastination. Si vous avez une idée en tête, ne la reléguez pas dans un coin. Mettez tout à profit pour la faire justement germer.

Plus vous avancerez vite et expérimenterez, plus vous prendrez conscience de vos capacités. Votre estime n’en sera qu’améliorée et plus rien ne pourra ensuite vous arrêter.

À LIRE >>> Top 10 Meilleur Montre Connectée 2018

Clé 5 : fixez-vous des objectifs à court terme

Vous n’allez pas goûter au succès en quelques jours seulement. Atteindre un objectif est un travail quotidien et la persévérance est une alliée de choix pour avancer.

Au lieu de vous fixer dès le départ de grands objectifs sur le long terme, commencez par des petits buts à atteindre. Faites preuve de patience, mais soyez disciplinés et réguliers. On dit souvent que la vie est un marathon et non un sprint. Appliquez cette maxime et tenez-vous

Devenir un entrepreneur à succès en 5 points

Devenir un entrepreneur en créant une entreprise, vous allez devoir faire appel à toutes vos connaissances et sans nul doute en acquérir de nouvelles. Que vous soyez entrepreneur de longue date ou que vous veniez de créer votre startup, certaines étapes feront de vous un entrepreneur exceptionnel. Nous vous proposons de découvrir en 5 points comment vous pouvez devenir un entrepreneur à succès.

1. Les recherches

Rechercher, planifier, lancer et maintenir l’activité. La première étape étant cruciale pour la suite du processus de développement de votre entreprise. Avant de penser à créer une entreprise, vous aurez à faire des recherches. Le marché, la concurrence et les problèmes rencontrés sur le marché font partie des éléments essentiels à analyser. Au delà de ces recherches, afin de planifier le lancement de votre activité, il faudra faire des recherches sur tous les éléments cruciaux de la gestion de votre entreprise : RH, locaux, partenaires,… Et ce pour éviter toute surprise lorsque vous serez en activité. Des recherches bien effectuées résoudront ou préviendront les embûches plus rapidement dans votre processus de développement.

Publicite

2. La confiance en soi

Un entrepreneur doit avoir confiance dans ses idées et son instinct. Démarrer une activité demande de la persistance, une détermination sans failles ainsi qu’une bonne discipline. Tous les entrepreneurs ayant rencontré le succès savent que s’imposer une organisation stricte est un style de vie nécessaire dans la quête du succès et de la confiance en soi. Si en plus de cela vous avez des valeurs et une éthique forte, alors votre projet aura bien plus de chances d’être mené à bien. La passion et l’ambition sont les prémisses de votre long voyage entrepreneurial, arriver à destination vous demandera de la rigueur ainsi qu’une grande confiance en vous même.

3. Un entrepreneur entrevoit son succès

On entend souvent que la vision est primordiale à tout projet, et nous ne pouvons qu’être d’accord avec cette affirmation. Un entrepreneur à succès prend le temps de penser à son parcours et ce qu’il accomplira durant les prochaines années. L’idée est de décliner votre vision en objectifs à court terme, moyen terme et long terme qui soient réalistes, atteignables et mesurables. De ces objectifs découleront les moyens à mettre en œuvre ainsi que la mise en place des actions concrètes à réaliser.

Le sentiment d’accomplissement est intense lorsque les objectifs fixés sont atteints. Il est important de favoriser ce sentiment lorsque l’on se lance dans une activité entrepreneuriale, mais également de l’entretenir tout au long de votre aventure.

>>> À LIRE:  Des Success Stories qui ont démarré dans un garage

4. La créativité

Une startup à ses débuts a en général un budget limité qui ne lui permet pas d’envisager d’actions onéreuses pour son développement. Il faut donc penser créatif et faire plus avec le moins de moyens possibles. Votre imagination sera continuellement sollicitée et votre capacité à penser différemment et hors des sentiers battus vous donnera un avantage certain. Ainsi peu importe si votre idée de business a déjà été pensée par quelqu’un d’autre, ou si vous disposez de moins de moyens que vos concurrents, misez sur votre créativité, votre inventivité, et votre pugnacité pour vous distinguer et mettre en avant votre startup.

5. Apprendre

Être entrepreneur amène à faire des erreurs, souvent minimes mais pleines d’enseignements. Si vous comptiez avoir toutes les réponses en vous lançant dans la création de votre startup, votre expérience vous prouvera le contraire. En attendant de devenir un entrepreneur aguerri, il vous faudra apprendre de vos erreurs. C’est à dire ne pas répéter une action ou une décision qui n’a pas fonctionné. Si vous avez le besoin d’être soutenu dans la création de votre startup, demandez l’aide d’un mentor. En effet il peut être un réel avantage pour votre entreprise dans la mesure où vous pourrez bénéficier de son regard externe (et donc moins biaisé que le vôtre), de ses nombreuses expériences réussies et parfois même de son carnet d’adresses.

Évidemment si vous n’avez pas un accès direct à un mentor ou un coach, d’autres options s’offrent à vous pour apprendre vite et bien. Rendez-vous à des réunions de networking (meetup), des conférences, des cours en lignes (MOOC, etc.) et ce dès que votre planning vous le permet. Lisez et ne vous arrêtez jamais de lire, car c’est aussi dans les livres, sur les blogs ou dans la presse que l’on apprend à être un bon entrepreneur, principalement en apprenant des erreurs des autres !

25 qualités de l’entrepreneur

Chacun peut devenir entrepreneur, mais la vocation n’arrive pas à tout le monde.

Certains préfèrent la stabilité d’un poste dans une boite privée.

D’autres choisissent les institutions publiques pour pouvoir garantir leur retraite.

Entrer dans le monde de l’entrepreneuriat nécessite des prédispositions particulières, que beaucoup de gens craignent ne pas avoir.

Il faut avoir un certain caractère, un état d’esprit qui convient à cette aventure, ainsi que des compétences et des qualités d’entrepreneur.

Inutile de rappeler que la vie d’une entreprise connait toujours des hauts et des bas. Un chemin pavé d’épines attend l’entrepreneur, et ce ne sera pas dû qu’à la concurrence. Les changements des tendances peuvent également devenir des opportunités pour certaines entreprises, mais des fatalités pour d’autres.

En outre, il y a des occasions à saisir immédiatement, pour lesquelles il faut prendre de grandes décisions. La plupart du temps, ce sont des risques importants, nécessitant un bon tempérament pour y faire face. Ce qui est sûr, restons dans la réalité, c’est que les entrepreneurs auront à essuyer plusieurs échecs avant d’obtenir la stabilité de leurs activités.

Il leur faudrait être préparés à tout. Mais encore, ces qualités, les entrepreneurs devront les garder pour la suite. Le fait est que comme les paramètres extérieurs changent constamment, il faut que tout entrepreneur garde les pieds sur terre et qu’il soit toujours sur ses gardes. Un entrepreneur doit se mettre en tête que rien n’est jamais acquis. Le monde change, mais parfois, vos initiatives peuvent aussi l’influencer au profit de votre entreprise.

Déterminé

Un entrepreneur doit connaitre ses objectifs dès le début et étudier de près les chemins qui l’y mèneraient. Ce qui lui permettrait de dresser un plan plus ou moins précis pour son parcours, en préparant des plans A, B, ou même C pour se parer à toutes les éventualités. Il sait ce qui l’attend, ce qui est difficile et ce qui lui sera favorable. Il va pouvoir s’y préparer moralement et physiquement.Les critiques ne doivent en aucun cas le décourager. Il ne faudrait pas non plus succomber aux tentations de rester dans la zone de confort puisqu’un entrepreneur aura obligatoirement plus de travail que les autres.

Motivé

Il faut être motivé pour réussir à vivre une vie d’entrepreneur, car le travail sera énorme et les embûches nombreuses. Si vous ne faites pas de gros efforts, vous n’aurez rien. Il ne faut jamais baisser les bras. Et si on veut réussir, on doit vaincre les concurrences, toujours chercher le moyen d’attirer l’attention, que cette concurrence soit puissante ou non.

Confiant en soi

Si vous avez décidé de vous lancer dans la création de votre entreprise, c’est que vous êtes confiant sur la solvabilité de votre projet. Autrement, il n’est pas utile de continuer au risque de perdre du temps et de l’argent. Cette confiance, vous devez le garder durant tout votre parcours. Ne vous blâmez pas, ne vous mettez pas trop de pression, soyez vous-même. C’est essentiel pour continuer à être productif, surtout au niveau des idées.

Persévérant

La persévérance est primordiale pour un entrepreneur. Vous serez confronté à plusieurs échecs, mais devez remonter à chaque fois. Votre chiffre d’affaires ne va pas faire un bon d’un jour à l’autre, mais vous y arriverez tôt ou tard en travaillant dur. Des fois, la situation peut décourager, mais ôtez-vous de la tête tout abandon. La persévérance vous aidera à garder espoir en attendant, et à surmonter les épreuves avec brio.

Influence

L’influence vous facilitera la persuasion de vos clients et collaborateurs. Soyez ferme quand vous vous exprimez, ayez confiance en vous, montrez que vous êtes capable. Les résultats seront positifs.

Bravoure

Sans avoir le goût du risque, un entrepreneur n’arrivera pas à grand-chose. Une entreprise est une fondation qui nécessite une base la plus solide possible. C’est pourquoi vous aurez à refaire autant de fois que nécessaire la construction de cette dernière, tant qu’il ne vous renvoie pas les résultats attendus. En effet, si la concurrence a utilisé les mêmes matériaux que vous par exemple, il vous faudra changer pour des modèles plus performants pour la battre. Même chose si vous voyez que votre fondation n’est plus à la mode, il faut tout de suite procéder par une amélioration ou par un changement radical pour qu’on continue à s’intéresser à vos produits.

Originalité

L’entrepreneur doit toujours être à jour par rapport aux situations de ses concurrents et de l’état du marché dans son secteur d’activité. Si la concurrence se fait rude, il y a toujours la solution de changer d’activité ou de produits même si ce n’est pas la meilleure. Une reconversion récurrente témoignerait d’ailleurs un manque de stabilité et de maturité. Cette technique ressemble beaucoup plus à une fuite. Vous aurez donc à vous enfuir souvent puisque la concurrence existera toujours. Ce qui serait une perte de temps.

Exceptionnellement, y avoir recours une fois dans sa vie d’entrepreneur peut s’avérer bénéfique. Prenez modèle sur SUZUKI qui au début s’était consacré à la fabrication de machines à tisser. Il s’est ensuite reconverti dans la fabrication de motos. Jusqu’à maintenant, et depuis plus d’une décennie, il continue de s’affirmer dans ce marché, bravant toute concurrence.

https://savoirentreprendres.com/2018/09/05/top5-des-facons-de-rester-concentre-toute-la-journee-selon-les-scientifiques/

Son secret à SUZUKI, c’est l’originalité. Ces produits sont uniques, possédant chacun ses particularités les différenciant du reste. Il fabrique d’ailleurs seul toutes les pièces du puzzle de chacun de ses produits.

La véritable solution pour un entrepreneur, c’est donc l’originalité. Il doit être capable d’améliorer ses produits pour pouvoir vaincre la concurrence et arriver à hauteur des nouvelles exigences des consommateurs. Il faut arriver à se distinguer avec des traits particuliers ajoutés aux produits que ce soit la forme, la couleur, les caractères et autres.

Créativité

Pour gagner en originalité, il faut être créatif. L’entrepreneur doit déborder d’imagination et montrer cette qualité à travers ses produits. Ainsi, l’entreprise plaira à tous ceux qui ont du goût, mais pas que. En même temps, vous pouvez ainsi trouver facilement comment plaire, comment se distinguer, comment fidéliser et comment atteindre une meilleure relation qualité prix.

Je vous ramène à un exemple concret : plusieurs sociétés proposent de créer des cartes de visite pour des professionnelles. On imagine tout de suite la forme classique, utilisée uniquement lorsqu’on veut connaitre les coordonnées de ladite société, pour prendre notamment contact. Ces cartes restent assez souvent dans l’oubli au fond du tiroir.

Mais il y a actuellement une société qui propose des cartes de visite avec un usage supplémentaire. L’un de ces types de cartes de visite est une râpe-carotte. On s’en servira fréquemment dans la cuisine et on ne manquera pas de se souvenir automatiquement de la société qui y est marquée. Ce genre de petit détail particulier permet à une entreprise de se distinguer.

Achete Amazon :

https://amzn.to/2QCqLu4

Être créatif signifie également étendre son affaire avec de nouveaux produits porteurs. Avec cette qualité, l’entrepreneur sera apte à créer de nouveaux besoins ou inversement à répondre à des besoins existants, qui ne sont pas encore satisfaits.

Bon perdant

Vous savez maintenant qu’une entreprise qui tourne bien est certainement passée par de pires situations incongrues. L’entrepreneur doit toujours accepter les pertes ou les échecs, surtout financiers. Il va tirer une leçon de chacun d’eux, et y trouver une opportunité de faire mieux. Un entrepreneur sait d’ailleurs que l’échec n’est pas une fatalité, qu’il est nécessaire de se relever et de redoubler à chaque fois d’entrain. Ce qui l’attend c’est une aventure palpitante, une quête même, qui ne s’obtient pas en rêvassant.

En outre, l’entrepreneur sait qu’au début, il aura surement besoin de dépenser son salaire avec toutes ses économies pour faire démarrer son activité. Il comprend que les fruits ne pourront être cueillis aussitôt, mais quand ils seront bien murs. De ce fait, il ne doit pas penser aux gains qu’une fois avoir tout bien mit en place, car la fondation est essentielle.

Ce serait une très grosse perte de temps que de recommencer, faute de la motivation de débourser dès le début. Dans ce cas, effectivement, vous aurez surement à verser le double, voire plus. Mais toujours, vous devez être patient.

Indépendance

Les personnes de ce métier sont financièrement indépendantes. Elles ont eu la force de quitter le confort et la stabilité qu’offre un poste dans une entreprise pour trouver mieux. C’est mieux dans le sens où l’on peut gouter directement et de façon convenable au prix de ses efforts, et que l’on ne dépende plus de personne financièrement parlant. Les entrepreneurs décident de leurs salaires, du moment de les encaisser, du moment de les augmenter ou les diminuer. Ils ne pèsent pas sur eux les menaces de licenciement et similaires.

Homme de décision

Pendant toute la vie d’une entreprise, son ou ses propriétaires restent les maitres des décisions en son sein. Ces derniers seront continuellement mis à épreuve, notamment pour les choix difficiles. La plupart du temps, la vie de la boite en dépend. Autrement, ces tournures peuvent être des opportunités, qui ne se présenteront pas plus d’une fois.

Ces dernières donneront à l’entrepreneur la possibilité de développer ou étendre en un rien de temps son activité. Il doit donc disposer d’une forte capacité décisionnelle afin de ne rater aucune de ces occasions et afin de s’assurer que son entreprise reste debout malgré vents et marées.

Organisation

Une entreprise dépend de son propriétaire et inversement. En intégrant ce terrain, un entrepreneur se prépare à travailler beaucoup. Il doit être vraiment méthodique pour ne pas se perdre dans ces calculs et prévisions. Des plans sont à préparer, que ce soit les plans d’attaques ou les plans de secours, avec des dates précises, des budgets précis, et autres paramètres. Ces derniers concernent notamment le marketing, la production et la vente.

Si les conditions changent ou que des opportunités se présentent, il faut savoir se réadapter. Est donc requise une capacité de réadaptation et de réorganisation, afin de se parer à toutes les éventualités. Le temps peut être compté dans certains cas, ce qui fait que la rapidité est également nécessaire.

Discipline

L’entrepreneur est maitre de son temps, de son argent et des décisions au sein de sa boite. Pour cela, il doit être discipliné, car les efforts qui ne sont pas concentrés dans le bon chemin resteront vains. Il doit, entre autres, être conscient du travail qui l’attend, de ses objectifs et de ses aspirations, des principes et motivations qui l’ont aidé à grimper les échelons. Avec une mauvaise gestion, une entreprise risque indubitablement d’avoir à fermer rapidement ses portes.

C’est pourquoi il faut être discipliné : savoir différencier les priorités, savoir corriger ses erreurs, savoir investir son temps et son argent dans une priorité, accepter de faire des heures supplémentaires au besoin. Il a été établi plus haut que l’entreprise doit suivre un plan précis, réadaptable au besoin. Vous devez être capable de suivre ce rythme, en adaptant notamment votre emploi du temps en fonction de ce dernier. Ainsi, vous montrez également le modèle à suivre à vos employés.

Réactivité

Comme expliqué dans le paragraphe précédent, les opportunités ne préviennent pas toujours. Il faut donc rester sur ses gardes pour être prêt à réagir à temps. L’idéal serait de se mettre constamment à jour sur la connaissance du marché. La politique de l’état et divers autres facteurs peuvent aussi avoir de l’influence sur son activité. Pareillement, il faut s’en soucier.

Culture

Un entrepreneur qui ambitionne de réussir doit se cultiver. Il lui sera nécessaire connaitre les bonnes manières de communiquer avec les gens et de les traiter. Est aussi utile la connaissance de l’environnement alentour ou plus précisément du milieu social, de la politique, de l’économie, la géographie, et même de l’histoire.

Curiosité

Il ne s’agit pas de simplement apprendre, il faut surtout être curieux. Vous êtes obligé d’exploiter toutes les pistes connues. Il faut porter une attention à toutes les informations importantes qui vous arrivent aux oreilles.

Un voyage ou un bain de culture peut par exemple vous inspirer pour travailler votre originalité et donc la rentabilité, pour diversifier vos produits ou vos activités. L’histoire peut vous mener à reformer votre technique de production, et la technologie peut vous influencer dans votre gestion.

Les horizons que votre curiosité va vous ouvrir sont étendus. À vous d’en profiter, car les solutions et les idées sont toujours tout près. C’est dans le quotidien, le présent. À vous d’apprendre à les saisir.

Soif d’apprendre

Un entrepreneur a la responsabilité de se cultiver pour être à jour, pour éviter de se faire arnaquer, et pour le bon fonctionnement général de son entreprise. Il doit également être curieux et ouvert au monde qui l’entoure, pour pouvoir améliorer son affaire. Mais il a surtout besoin de continuellement apprendre, de se former. Évidemment, la gestion d’une entreprise ne s’apprend pas à l’école, et le temps ne suffira jamais si on décide de tout apprendre avant de s’investir. Le mieux est de compléter ses bagages au fur et à mesure, à travers les formations, les conférences, les voyages et les expériences.

Polyvalence

La polyvalence est plus que nécessaire lorsqu’on entreprend. En effet, comment pourrez-vous gérer et surtout former vos ressources humaines si vous ne dominez pas leurs responsabilités ? On risque de profiter de votre ignorance au sein même de votre propre entreprise. Vous devez notamment être habile aux finances pour pouvoir superviser le travail de votre gestionnaire. Il faudrait également connaitre les techniques de production, de vente et de marketing pour pouvoir diriger le travail des employés concernés, et suivre leur évolution. De plus, vous aurez surement à tout gérer au début, avant d’avoir la possibilité de recruter.

5 Astuces Pour Devenir Un Bon Causeur

Vous êtes à un dîner de gala. Autour de la table, il y a 6 en plus de vous-même. La qualité de ceux qui partagent la table avec vous n’est pas à démontrer et les opportunités que vous pouvez saisir en devenant une personne dont ils se souviendront pendant longtemps sont inestimables.

Mais voilà, depuis 1h30 que la soirée se déroule et vous êtes scotché à vos couverts.

C’est déjà arrivé à tout le monde ou presque. Maintenant on ne retient rien d’important de ces instants, si ce ne sont les belles conversations, les anecdotes, les personnes qui nous ont marqués. Alors pourquoi ne pas être la prochaine personne pourvoyeuse de belles conversations, d’anecdotes marquantes à la prochaine cérémonie, soirée networking, thé dansant, diner de gala auquel vous allez participer ?

Que ce soit à la télévision, lors de séminaire, à la radio ou autres forums, il est important pour chacun de nous de savoir se vendre…Et le fait d’être timide n’est pas une excuse pour ne pas faire quelque chose et devenir un bon causeur.

Larry King de CNN que l’on considère comme l’un des manieurs contemporains de la communication ne disait-il pas : « La volonté de parler même si on ne se sent peut-être pas à l’aise au début – est un autre ingrédient fondamental pour devenir un excellent causeur » ?

Vous pouvez mettre fin à votre supposée timidité qui fait que vous ne tirez pas meilleur parti de vos opportunités de contact et de réseautage. Vous pouvez devenir un génie de la prise de parole en public vous aussi. Commencez par travailler à internaliser les astuces et habitudes suivantes pour devenir une personne séduisante, attractive et accrocheuse lorsqu’il faut faire des interventions en public.

Soyez un passionné positif

La plupart des gens savent se déchainer lorsqu’on les provoque et qu’ils doivent manifester leur colère ou leur ras-le-bol. Ils savent faire preuve d’une passion insaisissable. Le défi, c’est qu’ils ne savent pas toujours faire preuve de la même passion lorsqu’il faut atteindre les objectifs qui leur tiennent vraiment à cœur.

Pour devenir un bon causeur lorsque vous êtes en public et séduire facilement, vous devez y mettre la même passion que vous mettez pour faire des revendications. Les gens passionnés ont cette capacité unique à saisir et embraser leur public parce que justement ils se lâchent vraiment, orientent la totalité de leurs énergies et de leurs pouvoirs d’attraction vers les objectifs constructifs qui leur tiennent à cœur. Si devenir un bon causeur et séduire est l’un de vos objectifs de carrière, mettez-y de la libération et de la passion.

N’ayez pas peur d’être brusque au début. On commet des erreurs avant de savoir là où on doit s’améliorer. Si vous ne vous y mettez pas, vous n’allez pas commettre des erreurs et si vous ne commettez des erreurs, vous ne saurez jamais quoi améliorer pour prendre facilement la parole en public.

Optimisez stratégiquement votre culture générale

Sans doute que la plupart des gens n’arrivent pas à prendre la parole pour participer à une causerie entre amis ou professionnels parce qu’ils ne savent pas de quoi parler et qu’ils n’ont pas de quoi parler d’un sujet du fait de leur culture générale très peu riche et du manque de passion.

Rappelez-vous : pour improviser, il faut s’approvisionner. Si vous ne maîtrisez pas des sujets qui peuvent intéresser les gens, vous n’allez pas les accrocher. Alors, assurez-vous de ce que vous êtes au fait de ce qui peut accrocher les gens lors d’une causerie ou une prise de parole en public afin de devenir un excellent causeur.

Attention : ce n’est pas parce qu’il faut renforcer sa culture générale que vous allez vous scotcher aux journaux et à des programmes télé. Oui, ça peut aider. Mais sachez que dans le milieu professionnel, et avec les gens ultra-performants, vous allez devenir très insignifiants et ennuyeux, si vous n’abordez souvent que des sujets politiques, basiques et sans grands intérêts. Ce n’est pas parce qu’il faut s’approvisionner qu’il faut tout acheter. Il faut acheter ce que vous allez vendre utilement lors de vos prise de parole dans les causeries.

Parler de ce qui concerne affectueusement les autres

Ce qui vous permettra de devenir un bon causeur, c’est votre capacité à aborder stratégiquement des sujets qui touchent les autres. « Votre cravate vous va superbement bien surtout avec la chemise très bien assortie. Vous devez avoir un goût particulier pour tout ce qui est raffiné. Non ? ». « Vous êtes de Axa ? Magnifique. J’ai été ébloui par votre dernière campagne. Et je suis vraiment ravi de savoir que vous êtes au département marketing. En tout cas, vous avez fait un excellent travail». Rappelez-vous que vous tout le monde aime les encouragements et les attentions.

Je me rappelle un entretien que j’avais eu avec un PDG. Il me dit à la fin alors qu’il me raccompagnait : « Je retiens bien le nom. M. CAPKO ». J’ai précisé : « Oui CAKPO ». Il reprit : « KAKPO comme Olivier KAPO. Lui il est footballeur. Il jouait à l’Inter de Milan ». J’ai complété : « Oui, c’est cela. Il a démarré à Auxerre avec Guy Roux »… Nous avions terminé notre entretien mais c’est comme si nous allions débuter un nouvel entretien. La connexion était rapide…parce qu’il a su parler de ce qui me concernait affectueusement.

Les compliments constituent la meilleure façon de démarrer une causerie. Soyez précis lorsque vous en faites. Ayez à l’esprit la règle des 2A : (affection) dire aux gens ce qu’ils veulent entendre avant de leur dire (affirmation) ce qu’ils doivent entendre. Vous vous connecterez plus facilement avec les gens si vous démarrez avec l’affection.

Exercez-vous au sens de l’humour, mémorisez des anecdotes

Le sens de l’humour est l’âme fatale des bons causeurs pour attirer l’attention et accrocher facilement. Vous ne voulez surtout pas avoir un humour déplacé. Non ? Commencez avec vos enfants, votre époux ou votre épouse, vos collaborateurs qui vous pardonneront plus facilement. Faites une évaluation 360° en demandant à ceux qui sont autour de vous d’évaluer votre sens de l’humour et prenez en compte leurs suggestions.

Il m’a été révélé que je suis une personne brute, insensible et sarcastique, avec un humour très déplacé lorsque j’ai fait mon évaluation 360°. Je ne me suis pas découragé. J’ai pris en compte les suggestions, ensuite j’ai ajouté des anecdotes que j’ai recueillies sur Internet et dans la vie en général. C’est alors que l’ambiance dans les séminaires et ateliers que j’anime a pris une autre dimension. Ils ont été transformés en causerie sympathique : conséquence, les gens ne voient pas le temps passer. Moi qui étais « très timide », je trouve à chaque fois cette petite phrase hilarante qui fait rire tout le monde. Vous pouvez y arriver vous aussi.

Soyez curieux, posez des questions

Mon mentor en prise de parole en public m’a appris que si je ne sais pas par où démarrer une conversation, je n’ai qu’à poser des questions intéressantes et ouvertes. « Donc, vous êtes un expert comptable ? » est certainement une question intéressante mais trop fermée pour démarrer une conversation facilement…A moins que vous puissiez faire un commentaire du style : « C’est magnifique. Je trouve que c’est un métier extraordinaire. Dites-moi, comment vous arrivez à ne pas vous faire détester par les gens lorsque vous faites vos audits ? Ça ne doit pas être facile ça, même si j’imagine que votre métier ne se limite pas aux audits ». Il va être prolifique et vous vous allez continuer à poser des questions et à faire des commentaires saisissants qui l’amèneront à finalement s’intéresser à vous, lui aussi.

Rappelez-vous qu’être un excellent causeur ne veut pas dire que vous parlez tout le temps…mais que vous suscitez des sujets d’intérêts avec des questions d’orientation qui poussent les gens à se libérer et à vivre d’excellents moments à votre contact exactement comme le ferait un certain Laurent RAUQUIER dans un On N’est Pas Couché sur France 2 ou précédemment Antoine de CAUNES dans le Grand Journal de Canal sur Canal Plus. Vous pouvez devenir un excellent causeur. Démarrez maintenant ! Mettez-vous au travail avec les astuces ci-dessus

4 des moyens les plus efficaces pour améliorer votre mémoire

La mémoire est une compétence de base que nous pourrions tous utiliser généralement plus.

De se souvenir d’acheter quelque chose dans le magasin de ne pas oublier d’envoyer cet email la première chose le matin, la mémoire joue un rôle important dans tous les domaines de la vie.

Mais comment pouvons-nous améliorer notre mémoire? Non seulement pour améliorer notre mémoire maintenant, mais aussi pour la préserver en vieillissant. Heureusement, il y a une tonne de façons d’améliorer votre mémoire et la plupart d’entre elles impliquent de modifier légèrement les choses que vous faites chaque jour, donc ils sont super pratiques.

La mémoire … est le journal que nous portons tous avec nous.

– Oscar Wilde

Notre capacité à nous souvenir (ou ne pas nous souvenir) des choses est un aspect constant de la vie quotidienne, de notre vie personnelle aux efforts professionnels et à la réalisation de nos objectifs et de nos rêves. C’est une compétence tellement fondamentale que nous n’y mettons souvent pas plus qu’une seconde réflexion.

Cependant, avec un peu de travail, vous pouvez améliorer votre mémoire. Et cela peut faire une grande différence dans l’amélioration de votre vie.

Voici quatre façons d’améliorer votre mémoire:

1. Méditer

La méditation a été présentée comme une panacée par tous, et bien que ce soit à peine, elle est incroyablement utile pour plusieurs raisons. L’un de ceux qui sont justement en train d’améliorer notre mémoire.

Dans une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie à Santa Barbara, quarante-huit étudiants de premier cycle ont été invités à prendre soit une méditation de pleine conscience ou un cours de nutrition plusieurs fois par semaine pendant deux semaines.

Le résultat? Les scores aux tests se sont sensiblement améliorés dans le groupe de méditation de pleine conscience. De plus, leurs scores se sont améliorés avant et après lors des tests de mémoire de travail.

2. Essayez un jeu de cerveau

Les jeux de cerveau sont un autre excellent moyen d’améliorer la mémoire. Il y a maintenant des douzaines (si ce n’est plus) de grands jeux de cerveau sur les magasins d’applications pour smartphones qui ont été développés ou approuvés par des neuroscientifiques de premier plan.

Un bon exemple est Lumosity, une application que j’ai utilisée personnellement depuis plusieurs années. Après seulement quelques semaines de courtes sessions quotidiennes de dix minutes, les effets sur la santé du cerveau sont perceptibles. Les applications de jeux de cerveau comme celle-ci ont démontré une amélioration de la mémoire de travail, de l’attention, de la concentration et bien plus encore.

3. Mangez bien

Étonnamment, les aliments que vous mangez ont aussi un effet sur votre mémoire. Des glucides inférieurs, des régimes cétogènes riches en bons gras et en protéines ont démontré une amélioration de la mémoire.

Dans une étude publiée dans Annals of Neurology, les femmes qui consommaient plus de graisses saturées provenant de la viande rouge et du beurre se sont révélées moins performantes dans les tests de pensée et de mémoire que les femmes qui en mangeaient moins.

Il ya beaucoup d’informations mitigées, mais en général, il a été constaté que si vous suivez un bon régime de base (moins de mauvaises graisses et de glucides, plus de bons gras et de légumes), il peut aider à améliorer votre mémoire.

4. Dormez assez

Le sommeil est essentiel pour beaucoup de choses. Il s’avère, obtenir la quantité de sommeil recommandée peut également aider à améliorer votre mémoire.

La recherche a montré que le sommeil est particulièrement utile pour ce qu’on appelle la consolidation de la mémoire, avec la plupart des effets se produisant au cours des phases profondes du sommeil paradoxal.

Alors, que devriez-vous faire pour en profiter pleinement? Pour un, assurez-vous que vous respectez un horaire de sommeil cohérent. Dormir à la même heure chaque nuit programmera votre corps et votre esprit pour se préparer à se reposer chaque nuit en même temps. Si cela fluctue énormément, le corps n’aura pas le temps de s’acclimater.

Aussi, assurez-vous que vous obtenez la quantité de sommeil recommandée chaque nuit. Tout le monde est différent, certains opérant juste bien sur six heures tandis que d’autres ont besoin de dix heures. Cependant, en général, si vous obtenez huit heures, ça devrait aller. De là, faites juste attention à votre corps pour faire les ajustements nécessaires.

La mémoire joue un rôle important dans pratiquement tout ce que nous faisons chaque jour. Heureusement, nous pouvons faire beaucoup pour l’améliorer. Quel que soit votre choix, utilisez les points ci-dessus qui vous semblent les plus sensés pour améliorer votre mémoire et, par conséquent, tous les domaines de votre vie.

Goalcast

Cette australienne a fait 100.000 $ en seulement 10 mois, révèle les cinq habitudes clés des millionnaires

Ceux qui réussissent dans les affaires attribuent souvent leur succès à un certain nombre de facteurs clés.

Une entrepreneuse basée à Melbourne, Erin Henry, 27 ans, dirige une entreprise de stratégie et de coaching en ligne, et en seulement 10 mois, elle a fait la grosse somme de 100.000 $.

Au cours de cette période, la coach d’affaires a passé beaucoup de temps à étudier les principales habitudes des personnes qui ont réussi et a constaté que bon nombre de leurs habitudes clés étaient similaires dans tous les domaines.

« Il est vraiment puissant de comprendre les systèmes de croyance et les habitudes des personnes auxquelles vous aspirez être comme, et de trouver des moyens de recréer ces habitudes et croyances dans votre propre vie », a déclaré Erin Henry.

Voici 5 habitudes assez simples des millionnaires qui pourraient vous aider à réussir:

1. Consacrer 30 minutes par jour à l’éducation

Selon Erin Henry, cette habitude est l’une des plus importantes à adopter.
« Faites ceci particulièrement à travers la lecture, mais il y a aussi d’autres sources comme des podcasts, des vidéos YouTube, des documentaires, des webinaires et des formations audio », a-t-elle dit.

« Il y a tellement de façons de vous éduquer, mais les millionnaires s’assurent en permanence d’accroître leurs connaissances – en particulier dans leur domaine, mais aussi dans d’autres domaines qui influencent leur succès, comme l’argent, l’immobilier et les relations. »

2. Mettre l’accent sur les relations enrichissantes

L’entrepreneuse est une grande partisane du réseautage et a dit que peu importe ce que vous essayez de réaliser, d’autres personnes et des situations et des groupes d’individus partageant les mêmes idées vous aideront à vous propulser beaucoup plus loin.

« Dans tous les domaines où vous voulez avoir du succès, d’autres personnes vont fortement influencer cela », a-t-elle-dit.

« Entourez-vous de personnes partageant les mêmes idées qui, par défaut, vous font augmenter votre propre gain. Faites du réseautage avec les gens sur les groupes Facebook, allez à des événements de réseautage, faites-vous des amis et mettez-vous là-bas. »

3. Réveillez-vous tôt

Un point commun entre tant d’entrepreneurs et tant de gens qui réussissent est qu’ils apprécient vraiment cette première partie de leur journée.

« Cognitivement, nous sommes plus alertes et plus productifs et nos capacités de prise de décision et notre créativité diminuent tout au long de la journée », a déclaré Erin Henry.

4. Ne pas acheter des trucs stupides

Selon Erin Henry, les millionnaires « n’achètent pas des trucs stupides – ils ne dépensent pas, ils investissent ».

« Oui, vous pourriez les voir avec de belles voitures, mais tout cela est un investissement dans la qualité de leur propre vie », a-t-elle expliqué.

« Ce que j’ai découvert, c’est que les gens qui ont vraiment du succès et ceux qui sont vraiment riches, c’est qu’ils ne gaspillent pas leur argent sur des choses dont ils n’ont pas besoin. »

5. Avoir plusieurs flux de revenus

Il est très important que les entrepreneurs en herbe ont plus d’un flux de revenus.

« Si vous êtes un entrepreneur et que vous essayez de devenir millionnaire ou si vous essayez d’avoir une entreprise à six ou sept chiffres, il est vraiment important que vous concentriez vos efforts sur la construction de votre modèle d’affaires et non pas seulement avoir un produit », a-t-elle-expliqué.

« Vous devez avoir plusieurs sources de revenus et de multiples façons de gagner de l’argent

10 habitudes qui distinguent les personnes moins intelligentes des personnes intelligentes. La numéro 9 va vous étonner !

La véritable intelligence sociale provient de la confiance et de la compréhension que vous avez de vous-même, au point d’être capable d’interagir avec les autres de manière très mature.

Les individus qui sont socialement intelligents savent ce qu’ils veulent et comment se comporter avec ceux qui les entourent, pour que la compréhension et la relation soient les plus cordiales possibles.

Il y a certaines choses que les personnes intelligentes font si bien qu’elles se distinguent de celles qui ont de mauvaises habitudes, que la société ne tolère souvent pas. Pour savoir distinguer les personnes intelligentes de celles qui le sont moins, voici 10 habitudes et la 9ème va vous surprendre.

1 – Les personnes intelligentes savent rester calmes :

Une dispute avec votre conjoint, un embouteillage interminable ou une annulation de dernière minute. Beaucoup de raisons qui peuvent déclencher la frustration ou la colère. Les gens intelligents perdent moins souvent leur sang-froid et arrivent à garder le contrôle de soi, contrairement à des personnes moins intelligentes ou ayant un QI moins élevé.

2 – Les personnes intelligentes ne montrent pas aux autres qu’elles ont raison

Voici un signe de maturité à la fois émotionnel et intellectuel : comprendre les différences que l’on a avec les autres.
Quand vous jugez d’autres personnes dans le but d’imposer vos idées et vos opinions personnelles sur quelque chose, vous n’obtiendrez qu’une chose : les gens éviteront de partager ce qu’ils pensent avec vous. L’idéal est d’être une personne ouverte et réceptive, sans avoir besoin d’avoir la même opinion que les autres.

3 – Les gens intelligents reconnaissent leurs erreurs

Si votre QI (capacité intellectuelle) est plus élevé que la moyenne, vous n’avez aucun mal à admettre vos erreurs et à tout faire pour y remédier. Les personnes qui sont moins intelligentes pensent toujours avoir raison !

4 – Les gens intelligents ont beaucoup d’empathie

L’empathie est une qualité nécessaire pour avoir de bonne relation. Elle fait partie des traits de caractère des personnes intelligentes. Ces dernières arrivent à se projeter dans la situation dans laquelle se trouvent leurs proches, leurs amis, ils arrivent à se mettre à leur place pour compatir ! Les moins intelligents ne se remettent jamais en question et veulent toujours avoir raison.

5 – Les personnes intelligentes sont anxieuses et méfiantes

Le stress et la méfiance font partie de leur vie de tous les jours car elles sont toujours en train de douter de leur capacité à y arriver, à atteindre leur but par tous les moyens. Elles mettent ainsi du temps à accorder leur confiance aux autres et se faire des amis car elles analysent tout et imaginent tout ce qui pourrait mal se passer.

6 – Les personnes intelligentes sont désordonnées

Le désordre n’est pas nécessairement un signe de paresse! Comme beaucoup d’études l’ont déjà montré, les gens qui accordent moins de valeur à la propreté ont tendance à être plus créatifs, plus disposés à tenter quelque chose de nouveau, et donc plus intelligents.

7 – Les personnes intelligentes jurent plus que les autres

Selon une étude qui a été menée récemment, les personnes qui jurent et qui disent beaucoup de gros mots sont des personnes intelligentes. C’est même un signe important de l’intelligence chez une personne même si cela peut paraitre étrange.

8 – Les gens intelligents sont des noctambules

Les personnes intelligentes sont des personnes qui restent plus longtemps éveillées que les moins intelligentes. Ce sont des noctambules.

9 – Les gens intelligents sont de faux paresseux

Les personnes qui ont tendance à ne rien faire sont des personnes intelligentes. Elles prennent le temps de réfléchir au monde qui les entoure. Les moins intelligents par contre, ont toujours besoin de quelque chose pour se distraire