Afrique : les risques liés à la nationalisation des ressources énergétiques et minières sont en hausse (Verisk Maplecroft)

Les formes indirectes de nationalisation des ressources énergétiques et minières sont en hausse en Afrique. Le constant a été fait par le consultant mondial en risques, Verisk Maplecroft, dans une étude publiée jeudi.

Verisk s’est, ici, appuyé sur son indice de nationalisme des ressources naturelles (RNI), qui mesure le risque d’expropriation, l’imposition de régimes fiscaux plus stricts et la pression exercée sur les entreprises pour qu’elles s’approvisionnent en biens et services auprès de fournisseurs locaux.

Au total, 30 pays ont connu une augmentation significative des risques liés au nationalisme des ressources naturelles au cours de l’année dernière, dont 21 grands producteurs de pétrole, de gaz et de minéraux.

Selon le document, le pays le plus menacé dans le monde est la République démocratique du Congo (RDC) qui a été rétrogradée de cinq places par rapport à l’année dernière, au rang le plus élevé du classement mondial. 

Ensemble avec le Venezuela, la RDC présente un risque extrême de nationalisme des ressources naturelles. Le pays produit actuellement 25 000 barils d’équivalent pétrole de ressources énergétiques ainsi qu’un grand nombre de ressources minières comme le cuivre, le coltan etc.

Au niveau régional, l’Afrique abrite 10 pays qui connaissent une croissance des risques liés au nationalisme des ressources, dont la Tanzanie (3ème), le Zimbabwe (5ème), la Zambie (17ème), le Gabon (23ème) et la Guinée équatoriale (40ème).

Selon le consultant, les problèmes les plus courants qui augmentent le risque dans ces pays incluent l’augmentation des pressions fiscales, l’évolution des conditions contractuelles et le durcissement des exigences en matière de contenu local. D’autres pays africains comme le Swaziland figurent sur la liste.

Publicités

Découvrez les 5 femmes les plus influentes du Sénégal

Femmes d’influences, ces leaders féminins font bouger les lignes. Combattantes et investies dans leurs missions, elles sont des dirigeantes et défendent le droit des femmes. Présentes et dynamiques, elles n’ont rien à envier aux hommes. Voici le Top 5 des femmes les plus influentes du Sénégal.

Marieme Faye Sall : Première Dame du Sénégal

faye-Sall-marieme

Madame Marème Faye Sall, Première Dame du Sénégal, est née à Saint Louis, où elle a été éduquée dans le cycle primaire, avant de s’établir avec sa famille à Diourbel.  Quatrième d’une famille de huit enfants, elle se spécialise, plus tard, dans l’électrotechnique en décrochant un baccalauréat technique pour continuer à l’Institut Supérieur de Technologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avec l’ambition d’y poursuivre une carrière en génie électrique. Elle décide après son premier enfant de se consacrer entièrement à sa famille. La femme du President est fière d’avoir contribué, aux côtés de son époux, Macky Sall, avant et durant la campagne électorale de 2012, et depuis l’accession de ce dernier à la magistrature suprême, à faire avancer le Sénégal vers un nouveau creuset d’humanisme, de partage équilibré et transparent des opportunités au bénéfice des populations les plus vulnérables. La Première Dame du Senegal, Madame Marème Faye Sall, dirige la « Fondation Servir le Sénégal ».Viviane Chidid : Meilleure artiste féminine au Sénégal

viviane-chedid

Viviane Chidid est une chanteuse sénégalaise de mbalax et de R&B née le 8 mars 1972 à Mbour au Sénégal. A partir de 1993 elle devient choriste dans le groupe de Youssou N’Dour, le « Super Étoile de Dakar ». Quelques années plus tard, elle épouse Bouba N’Dour, le frère de Youssou Ndour, qui deviendra son propre manager. Elle gagne une notoriété internationale auprès de Youssou N’Dour, notamment en interprétant parfois avec lui lors de concerts publics. En 2011, elle est nommée artiste de l’année et artiste féminine de l’année. Elle est récompensée meilleure chanson de l’Afrique de l’Ouest mais également, meilleure Afro-Rythme chanson. Lauréate du Pan African Artist of Year Award (Prix de l’artiste panafricain de l’année), à la cérémonie des Cameroon Entertainment Awards 2012. Viviane est nominée dans la catégorie « Meilleure artiste féminine d’Afrique de l’Ouest », dans le cadre de la 12e édition des Kora-All Africa Music Awards, qui est décernés le 29 décembre 2012 à Abidjan. A nouveau, elle a récemment été distinguée dans la catégorie “meilleure artiste féminin d’Afrique de l’Ouest” par Afrima, All Africa Music Awards.

Aminata Touré: ancienne Premier Ministre

aminata-touré

Née le 12 octobre 1962 à Dakar, elle est une femme politique sénégalaise. Militante pour les droits de l’homme et fonctionnaire à l’ONU, elle est ministre de la Justice de 2012 à 2013 puis Première ministre de 2013 à 2014. Fille d’un médecin et d’une sage-femme, Aminata Touré passe sa scolarité à Tambacounda (où son père est affecté) puis suit sa sixième au lycée Gaston-Berger de Kaolack. En 1981, elle est lauréate du concours général en économie et bachelière en série D, au lycée Van Vollenhoven de Dakar. Elle étudie ensuite en France et obtient une maîtrise d’économie à Dijon, un DESS de gestion des entreprises à Aix-en-Provence et un doctorat en management financier international de l’École internationale de management de Paris. Elle débute sa carrière professionnelle en 1988, au sein de la compagnie des transports publics de Dakar, la SOTRAC, dont elle dirige le département marketing et communication. Aminata Touré devient ensuite directrice des programmes de l’Association sénégalaise pour le bien-être familial. En 1995, elle travaille pour le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), d’abord comme conseillère technique principale au ministère de la Famille et de l’Action sociale du Burkina Faso puis en qualité de conseillère régionale du FNUAP pour les pays africains francophones et coordinatrice du programme « genre et VIH » en Afrique de l’Ouest pour le bureau régional du Fonds des Nations unies pour la Femme. Elle encourage notamment la planification familiale et la santé de la reproduction. En 2003, elle est nommée à New York directrice du département droit humain du FNUAP. Elle deviendra en 2010 directrice du cabinet de Macky Sall, président de l’Alliance pour la République, et participe l’année suivante à l’écriture du programme de Sall pour la campagne électorale présidentielle de 2012. Durant ses premiers mois d’exercice, elle met en œuvre la lutte contre la corruption voulue par Macky Sall.

Binta-Diop

Binta Diop : une combattante pour le droit des femmes

Elle est la fondatrice et présidente de l’Ong « Femmes africa solidarité » (Fas). Elle a initié de nombreux programmes en faveur de la paix dont une initiative sur les femmes, la paix et la sécurité qui a aboutit à la création d’un important mouvement de femmes en Afrique de l’Ouest, le « Réseau des femmes du fleuve Mano pour la paix » (Marwopnet) qui fut récompensé par le Prix des droits de l’Homme de l’Assemblée générale des Nations unies en 2003. Bineta Diop a dirigé des équipes d’observation électorale dans des pays post-conflits comme au Liberia ainsi que des missions de solidarité en faveur des femmes en situation de crise comme ce fut le cas en Guinée. Elle a facilité le dialogue pour la paix entre les femmes, notamment durant le processus de négociation de la paix au Burundi et en République démocratique du Congo (Rdc). Elle a aussi joué un rôle déterminant dans l’adoption du principe de parité entre les sexes par la Commission de l’Union africaine en 2003 ; ce qui a permis la nomination de 5 commissaires féminins ainsi que l’adoption du Protocole à la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples, relatif aux droits des femmes (Maputo – 2003) et de la « Déclaration solennelle pour l’égalité de genre en Afrique » (juillet 2004). En 2011, le Times Magazine l’a classée parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde et, en 2012, l’University of peace (Up) lui a décerné le titre de Docteur « honoris causa » dans le domaine des études de la paix internationale. Elle figure aussi parmi « ceux qui dirigent et construisent » « Le Forum des 100 personnalités qui font la Suisse » publié par l’Hebdo.

Moussoukoro Diop, l’icone féminine du digital en Afrique

Moussoukoro-Diop

Avec plus de 8.000 abonnés sur twitter, elle est une ingénieure en informatique passionnée du digital. Depuis ses débuts en 2010, Moussoukoro a fait ses preuves dans de nombreuses entreprises en Information et en Communication. Cette sénégalaise d’origine malienne, gambienne et guinéenne est l’une des ambassadrices du Réseau des Bloggeurs du Sénégal et se bat pour que les femmes pour qu’elles soient de plus en plus représentées dans le monde digital. En mars 2015, elle a été élue parmi les femmes digitales de l’année. Dans le Forbes Afrique du mois de juin 2015, elle a été citée comme une des rares femmes d’Afrique de l’Ouest à innover dans le domaine du digital. Elle a participé à l’organisation du 1er forum Africtivistes à Dakar, à plusieurs combats au Sénégal comme le 23 juin, #NonAuMur, #SenStopEbola, #AfricaSaysNo, #BringBackOurgirls, etc. Elle est, aujourd’hui, très engagée dans la scolarisation des jeunes filles, la lutte contre les maltraitances subies par les femmes et pour une meilleure formation des femmes sur les réseaux sociaux et leur meilleure implication dans les Tic. Femme de poigne, Moussoukoro incite aujourd’hui les femmes à la rejoindre dans ce métier qu’elle pratique avec dévotion.

Classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2019, selon le cabinet Mercer

Le cabinet de conseil Mercer a rendu public son classement 2019 sur la qualité de vie. Et comme c’était le cas pour les trois dernières années, la capitale de l’Ile Maurice qui se classe au 83ème rang mondial sur un total de 231 villes, est la meilleure ville en Afrique où il fait bon vivre. Il s’agit en effet, de Port-Louis.

La ville mauricienne est suivie directement de la ville de Durban, en Afrique du Sud classée 88ème au niveau mondial. Ensuite viennent les villes comme Le Cap et Johannesburg toujours en Afrique du Sud, classées respectivement 95ème et 96ème sur le plan mondial. Telles sont donc les quatre villes africaines du top 100 du classement 2019 sur la qualité de vie réalisé par Mercer.

Le rapport précise, par ailleurs, que nombreuses sont les villes dont la qualité de vie est moyenne. On peut citer, entre autres : la ville de Bagdad en Irak, classée 231ème, la ville de Bangui, la capitale centrafricaine, classée 230ème au niveau mondial ; Sana’a au Yémen (229ème) ; Khartoum au Soudan (227ème) ; et la capitale du Tchad, N’Djaména classée 226ème au rang mondial.

 Classement MERCER 2019 p

A ce sujet, les critères de sélection des meilleures villes en termes de qualité de vie se résument en 39 critères parmi lesquels : l’environnement socioculturel, politique et social; les considérations médicales et sanitaires ; les écoles et l’éducation ; les services publics ; le transport ; les infrastructures urbaines ; les loisirs ; les biens de consommation ; les logements et enfin l’environnement.

De ce fait, les villes européennes continuent d’avoir la plus haute qualité de vie dans le monde avec Vienne, Zurich et Munich qui se classent respectivement, non seulement, premier, deuxième et troisième en Europe, mais aussi globalement. 

Zeinab Dosso (stg)

Classement 2019 des villes africaines où il fait bon vivre

Rang AfriqueVillePaysRang mondial
01Port LouisMaurice83
02DurbanAfrique du Sud88
03Cap TownAfrique du sud95
04JohannesburgAfrique du sud96
05VictoriaSeychelles98
06TunisTunisie114
07RabatMaroc117
08CasablancaMaroc124
09WindhoekNamibie131
10GaboroneBotswana141
11LusakaZambie150
12DakarSénégal163
13AccraGhana165
14LibrevilleGabon166
15KampalaOuganda172
16Le CaireEgypte177
17BanjulGambie179
18BlantyreMalawi181
19CotonouBénin182
20MaputoMozambique183
21AlgerAlgérie185
22NairobiKenya186
23DjiboutiDjibouti189
24KigaliRwanda191
25YaoundéCameroun193
26DoualaCameroun197
27Dar es SalamTanzanie198
28LuandaAngola199
29LoméTogo203
30AbidjanCote d’Ivoire208
31Addis AbebaEthiopie209
32HarareZimbabwe210
33LagosNigeria212
34AbujaNigeria213
35AntananarivoMadagascar214
36OuagadougouBurkina Faso216
37TripoliLybie218
38NiameyNiger218
39BamakoMali220
40NouakchottMauritanie221
41ConakryGuinée222
42KinshasaRDC223
43BrazzavilleCongo224
44N’Djamena  Tchad226
45KhartoumSoudan227
46BanguiCentrafrique230 

Comment mieux gérer les situation de stress ?

Le stress est une réaction de l’organisme soumis à une agression brusque. On peut également le définir comme une perturbation psychologique ou physique, causée par une variété de facteurs agresseurs tels que l’échec ou le conflit. Le stress atteint les personnes de toutes catégories (jeune, adulte, senior, étudiant, travailleur). Dans cet article, je vais vous donner des conseils pour surmonter les situations de stress afin de vous éviter de subir ses effets négatifs !

Les causes fréquentes du stress

Généralement, ce sont les dangers et les paniques qui déclenchent le stress. Il varie en fonction de votre âge.

  • Chez l’adolescent et l’enfant, ces situations peuvent se reconnaître par la confrontation à des cas conflictuels, violents et abusifs tels que le divorce de leurs parents.
  • Chez l’adulte, les situations stressantes sont notamment dans la vie quotidienne et le travail : la dépression et l’anxiété.
  • Faire face à des situations traumatiques peut également causer un stress chronique. Tenez en compte que le stress aigu est différent du stress post-traumatique. Ces deux types de stress sont dus aux évènements passés traumatisants tels qu’une grave maladie, un accident, un décès…
  • L’utilisation des substances illicites, le tabagisme, le trouble du sommeil ou de l’alimentation peuvent également favoriser une situation de stress.

Toute personne peut être touchée par le stress. Néanmoins, l’intensité du stress varie en fonction de notre capacité à le gérer, et la personnalité de l’individu concerné. Les personnes anxieuses et dépressives sont souvent les plus atteintes au quotidien.

Les facteurs peuvent être :

  • La pression routinière : dans la famille, à l’école, au travail, ou pour toutes autres lourdes responsabilités.
  • Un changement imprévu et soudain : comme l’apparition d’une maladie, un changement de travail, un divorce.
  • Un épisode traumatique : un attentat, une catastrophe naturelle, …

Effets négatifs du stress

Mêmes si parfois le stress rend les gens plus productifs, dans la plupart des cas il a des impacts négatifs sur la personne concernée.

Ces effets peuvent être physiques tels que les palpitations cardiaques, les céphalées de tension, les douleurs musculaires. Cela est dû à la production de l’hormone cortisol pendant le moment de stress. Le stress entraîne des difficultés de concentration, des problèmes de mémoire, des difficultés à dormir.

Cela peut être également des effets psychiques tels que la dépression, les crises de larmes, l’humeur maussade…

Astuces pour gérer le stress

Le stress est lié à votre perception individuelle de l’importance de la situation, et la peur de faire face aux situations délicates. Voici quelques astuces pour vous aider à mieux faire face au stress :

  • Tout d’abord, détectez les signes provoquant un stress pour mieux le gérer tels que l’irritabilité, l’angoisse, l’anxiété, la perte d’estime pour vous-même, des mains moites, des bouffées de chaleur, des maux de tête, des nausées…
  • En cas de stress répété, discutez avec votre médecin ou vos proches.
  • Pratiquez des activités physiques telles que des séances de relaxation vous permettant de bien respirer et de vous détendre.
  • Equilibrez votre alimentation (sans abus de café, ni d’alcool, ni tabac), ne sacrifiez pas votre sommeil.
  • Identifiez et définissez vos objectifs ainsi que vos priorités dans la vie.
  • Restez en contact avec les personnes de votre quotidien : famille, amis.

Vous pouvez également pratiquer le yoga qui dispose de plusieurs techniques de relaxation. La méditation, une discipline proche, est une autre option efficace pour lutter contre le stress. Elle peut se faire avec des séances en groupe. Elle améliore les performances du cerveau, et ralentit le vieillissement du cortex cérébral. Ainsi, la méditation gère vos émotions par la même occasion.

L’apnée est aussi un remède dans la gestion de stress. C’est un sport subaquatique. Faire de l’apnée, c’est réapprendre à respirer. Pour commencer, vous vous débarrassez de vos mauvais réflexes, ensuite vous maîtrisez votre souffle, votre respiration et votre amplitude ventilatoire. Et vous apprenez à économiser de l’énergie lors de vos déplacements. La pratique de l’apnée est basée sur l’aptitude à garder son sang-froid et la précision, des principes pouvant être importés dans la confrontation du stress au quotidien.

Le rire est également un anti-stress naturel. C’est bon pour la santé et efficace pour faire baisser le stress. Rire dénoue les tensions.

Faire appel à des spécialistes

Lorsque le stress se complique et se prolonge, je vous conseille de consulter des spécialistes. Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) vous garantissent des prises en charges rigoureuses pour soigner notamment le stress et la dépression. Elles sont pratiquées par des psychothérapeutes comportementalistes.

Optez pour un psychologue recommandé par vos proches ou des parents. Informez-vous sur ses qualifications et ses diplômes.

  • Dès votre première rencontre avec un psychologue, basez-vous sur votre ressenti : si vous vous sentez en confiance, peut-être qu’il est bon mais il ne vous convient pas.
  • Observez s’il respecte les règles de bases telles que les droits de son patient, ses devoirs en tant que thérapeute.

Il est préférable qu’il soit de votre quartier ou de votre ville. Vous pouvez utiliser internet pour trouver un bon psychologue, en consultant les sites sérieux. Il est également possible de faire appel à des coachs de vie. Ils interviennent sur des durées très courtes. Leur objectif principal est de débloquer une situation, mais non de guérir la personne qui fait appel à eux.

Ainsi, le stress ne doit pas vous empêcher de vivre. Mes conseils ci-dessus vous aideront surement à gérer et à surmonter le stress. Mais n’oubliez pas, les solutions commencent par vous-même, s’il ne s’agit pas d’un stress chronique. Mais dans des cas extrêmes, faites appel à des spécialistes, que ce soit un psychologue ou un coach. Soyez vigilent dans vos choix. Je vous conseille de choisir un spécialiste qualifié et ayant une bonne réputation.