Qui est Mostafa Terrab, PDG du groupe OCP (Maroc)

Ancien du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de la Banque mondiale, Mostafa Terrab (62 ans) a transformé de fond en comble l’Office chérifien des phosphates (OCP), qu’il dirige depuis douzeans.

C’est ainsi que le premier exportateur mondial de minerai vert s’est mué en leader africain des engrais, avec 30 % de parts de marché. L’OCP est aujourd’hui un market makerhégémonique, doublé d’un héraut du développement agricole.

Si les États-Unis sont le principal débouché du phosphate marocain, le groupe est de plus en plus actif en Afrique subsaharienne, où ses intérêts se confondent avec ceux du royaume, en particulier sur la question du Sahara occidental.


>>> À LIRE – Engrais : OCP, quelle stratégie en Afrique ?


En Europe, le think tank OCP Policy Center est membre du conseil d’administration de l’Institut français des relations internationales (Ifri), qu’il finance.

Publicités

40 Compétences Pour Gagner Plus De 120 000 Dollars Dans Les Technologies

Le site de recherche d’emploi Dice a établi une liste de 40 technologies informatiques à savoir maîtriser pour toucher un salaire à 6 chiffres.

L’industrie technologique pullule de postes généreusement rémunérés, c’est indéniable. Seulement, ce marché est en constante évolution. Un jour une compétence est prisée, le lendemain elle est oubliée.

Matlab vaut 120 182 dollars

Le salaire d’une personne maîtrisant Matlab a grimpé de 17,8% en une année.

Le site de recherche d’emploi Dice.com a récemment publié son étude 2016 sur les salaires qui liste les compétences permettant d’accéder aux postes les mieux rémunérés.

Dice a interrogé 16 301 professionnels des technologies informatiques pour établir cette liste.

Evidemment, les compétences seules ne garantiront pas toujours un salaire élevé, l’expérience professionnelle compte également. Néanmoins, si vous voulez savoir quelles compétences mettre en avant sur votre CV ou lesquelles vous devriez apprendre cette année, c’est un bon point de départ

Recette : Ce jus de fruits permet de nettoyer le côlon et de perdre du poids en 7 jours

Vous avez certainement déjà entendu parler de « détoxifier » votre corps, mais n’avez jamais encore essayé de le faire ? Sachez que détox ne rime pas forcément avec des noms de plantes à consonance bizarre, où à vous laisser mourir de faim en ne vous nourrissant que de jus de citron pendant une semaine. Nettoyer votre corps est extrêmement important et vous pouvez le faire en consommant des aliments délicieux, qui en outre, feront un bien fou à votre santé.

Dans cet article, nous vous proposons la recette d’un jus à base de concombre et d’ananas, qui débarrassera votre organisme de toutes les toxines accumulées et vous fera perdre du poids en seulement 7 jours. Néanmoins, pour venir à bout de tous vos kilos en trop, n’oubliez pas qu’une activité physique régulière associée à alimentation saine et équilibrée devra être de mise.

Recette du jus d’ananas et de concombre

Ingrédients

Le jus d’une orange pressée
½ feuille d’aloe vera
Une pomme (verte ou rouge)
Une tranche épaisse d’ananas
½ concombre

Préparation

Commencez à préparer vos fruits. Coupez l’ ananas puis lavez et coupez le concombre et la pomme en tranches.

Coupez la feuille d’aloe vera en deux pour n’utiliser que la moitié. Retirez le gel, et ajoutez-le dans un mixeur où vous aurez préalablement mis vos fruits.

Rajoutez un verre d’eau et votre jus d’orange puis mixez le tout.

Buvez ce jus au moins deux fois par jour, le matin (de préférence à jeun) et l’après-midi pendant une semaine afin d’obtenir des résultats optimaux.

A noter que pour nettoyer convenablement votre corps de tous les déchets, il est important de boire 8 verres d’eau par jour.

Les bienfaits des aliments

Le concombre : Riche en antioxydants, en vitamines (A, K, C et E), en potassium et en magnésium. Le concombre à une forte teneur en eau (95%) ce qui le rend très peu calorique. Bien qu’il ne saurait remplacer l’eau, il contribue néanmoins à votre hydratation et votre réhydratation.

L’ananas : L’ananas est connu pour être l’un des fruits les plus efficaces pour nettoyer le corps et perdre du poids. Anti-inflammatoire , il permet également de lutter contre les cellules cancéreuses grâce à la broméline. Riche en vitamines C, A et E, l’ananas permet également d’éliminer le surplus de liquide dans l’organisme et d’éviter la rétention d’eau.

Pomme : Riche en flavonoïdes, la pomme est réputée pour ses bienfaits antioxydants et anti-inflammatoires. Riche en eau, en vitamines (C, K) et en potassium, la pomme est également un excellent antiseptique intestinal et un dépuratif hépatique. De plus, plusieurs études ont démontré que la consommation régulière de pomme pouvait diminuer le risque de souffrir d’un cancer, principalement celui du poumon et le cancer colorectal.

Aloe Vera : Riche en vitamines (A, B1, B2, B3, B6, B9, B12), en calcium, en zinc et en phosphore, cette plante stimule les défenses immunitaires, agit comme un antibiotique naturel, favorise l’élimination des toxines et soulage les douleurs gastriques.

Orange : Riche en antioxydants et en vitamine C, ce fruit stimule les réactions de défense de l’organisme, en activant les anticorps et en augmentant la résistance aux agressions. Sachez que la consommation de ce fruit est indispensable en hiver. En effet, à défaut de protéger contre les rhumes et autres grippes, la vitamine C permet de réduire la gravité et la durée de ces maladies.

Mises en garde

Evitez le nettoyage du côlon si vous présentez l’un des problèmes suivants :

Si vous venez de subir une chirurgie intestinale récente

Si vous souffrez de tumeurs au niveau du rectum ou du côlon

Si vous souffrez d’hémorroïdes sévères

Si vous avez la maladie de Crohn

Si vous souffrez d’une colite ulcéreuse

Si vous avez la diverticulose

Dakar réceptionne officiellement son Train express régional

Un des chantiers majeurs du premier mandat de Macky Sall, le Train express régional (TER), a été officiellement réceptionné ce 14 janvier, avant un voyage inaugural Diamniadio-Dakar en grande pompe. Mais les travaux sont loin d’être achevés.

La réception du Train express régional (TER) qui, dans un premier temps, reliera en quarante-cinq minutes Dakar à Diamniadio (36 km), se fera dans les délais annoncés depuis le lancement des travaux par Macky Sall,en décembre 2016, mais dans la douleur.

Jusqu’aux dernières heures de la matinée, les ouvriers étaient à pied-d’œuvre pour procéder aux derniers réglages sur les sites de la gare de Dakar et de Colobane, où se trouvent respectivement la gare et le centre de maintenance. Un voyage inaugural en provenance de Diamniadio est attendu dans l’après-midi à la gare centrale de la capitale sénégalaise. Pour le moment, sur les quinze trains du parc de matériel roulant commandés auprès du constructeur français Alstom à l’issue d’un appel d’offres international, deux seulement ont été réceptionnés à Dakar.

Coût jugé « exorbitant »

Un des projets phares du président Macky Sall et du PSE, conçu pour desservir la ville nouvelle de Diamniadio et la grande banlieue dakaroise, le TER aura au total coûté 656 milliards de francs CFA (1 milliard d’euros) dans sa phase 1, selon les chiffres fournis par les services de la Primature sénégalaise. Si le gouvernement a mis dans ce premier tronçon 110 milliards de F CFA, les bailleurs internationaux (BID, BAD, AFD, etc.) ont, quant à eux, décaissé 458 milliards de FCFA.

L’opposition politique attaque régulièrement le gouvernement sur le coût jugé « exorbitant » du projet – plus de 1 000 milliards de FCFA, à l’en croire – et en estimant qu’un tel montant aurait pu servir à réhabiliter la ligne ferroviaire moribonde Dakar-Kidira (frontière malienne), portion sénégalaise du Dakar-Bamako. Le second tronçon du TER – pour lequel aucun calendrier n’a encore été dévoilé – reliera sur une distance de 16,5 km Diamniadio à l’aéroport international Blaise-Diagne de Diass (AIBD).

Gestion par les français SNCF et RATP

Ce premier train rapide de l’histoire du pays, qui fonctionne à l’électricité et au diesel, devra transporter environ 115 000 passagers par jour et desservir, outre les gares principales de Diamniadio et de Dakar, quatorze stations de banlieue (Bargny, Rufisque, Keur-Mbaye-Fall, Thiaroye, Pikine, Hann, etc.). Sa mise en service n’est pas encore précisée.

Divers maîtres d’œuvre sélectionnés à la suite d’une mise en concurrence internationale prennent part à la réalisation de ce projet, comme le consortium international franco-sénégalo-turc Eiffage GC/Eiffage Sénégal/Eiffage Rail/Yapi Merkezi/ Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE) et les groupements français (et sénégalais) Engie Ineo/Thalès et Nge/Tso/Cim/Cde (Sénégal).

L’exploitation du TER, en vertu d’un Contrat d’exploitation et de maintenance d’une durée minimale de cinq ans, est confiée au groupement Société nationale des chemins de fer français (SNCF)/ Régie autonome des transports parisiens (RATP), constitué sous la forme d’une société de droit sénégalais.

Classement Forbes 2019 des 21 personnes les plus riches d’Afrique

Forbes a publié son classement 20189 des 21 hommes les plus riches d’Afrique. Le classement a été publié mercredi 9 janvier. La liste révèle qu’il y a moins de milliardaires et plus de pauvres sur le continent africain en 2019.

Le Nigérian Aliko Dangote a conservé sa place en tant qu’homme le plus riche d’Afrique sur la liste des milliardaires africains publiée par Forbes.

Il a toutefois perdu près de 2 milliards de dollars par rapport à l’année dernière.

Une autre nigériane, Folorunsho Alakija, figure parmi les milliardaires. Elle a subi une perte de valeur nette entre l’année dernière et cette année, puisqu’elle occupait la 19e place du top 20.

Forbes rapporte que la valeur nette d’Alakija a chuté en raison de la baisse de la valeur de l’un des gisements de pétrole les plus productifs du Nigeria. On prétend que la baisse peut être en partie imputée au fait que la production du champ pétrolifère s’est stabilisée.

Voici le classement Forbes 2019 des 21 personnes les plus riches d’Afrique

1. Aliko Dangote – Une valeur nette de 12,2 milliards de dollars
2. Nicky Oppenheimer – Valeur nette de 7,7 milliards de dollars
3. Johann Rupert – une valeur nette de 7,2 milliards de dollars
4. Nassef Sawiris – Valeur nette de 6,8 milliards de dollars
5. Mike Adenuga – Valeur nette de 5,3 milliards de dollars
6. Naguib Sawaris – Valeur nette de 4 milliards de dollars
7. Issad Regrab – Valeur nette de 4 milliards de dollars
8. Koos Becker – Valeur nette de 2,8 milliards de dollars
9. Mohamed Mansour – Valeur nette de 2,7 milliards de dollars
10. Patrice Motsepe – Valeur nette de 2,4 milliards de dollars
11. Aziz Akhannouch – Valeur nette de 2,2 milliards de dollars
12. Yasseen Mansour – Valeur nette de 1,9 milliard de dollars
13. Efforcez-vous Masiyiwa – une valeur nette de 1,7 milliard de dollars
14. Othman Benjelloun – Valeur nette de 1,6 milliard de dollars
15. Mohammed Dewji – Valeur nette de 1,5 milliard de dollars
16. Youssef Mansour – Valeur nette de 1,4 milliard de dollars
17. Stephen Saad – Valeur nette de 1,2 milliard de dollars
18. Michiel Le Roux – Valeur nette de 1,2 milliard de dollars
19. Onsi Sawiris – Valeur nette de 1,2 milliard de dollars
20. Desmond Sacco – Valeur nette de 1,1 milliard de dollars
21. Christoeffel Wiese – Valeur nette de 1,1 milliard de dollars

Guinée : le succès de Mamadou Saliou Diallo, le PDG autodidacte à la tête de Sonoco

Vendeur de pain chaud à son jeune âge, Mamadou Saliou Diallo est aujourd’hui l’un des hommes les plus riches de Guinée. Le self-made-man est à la tête de la Société nouvelle de commerce (Sonoco) qui regroupe plusieurs sociétés dans des domaines tels que la farine, l’import-export et la construction.

Sixième fortune de Guinée et à la tête de la Société nouvelle de commerce (Sonoco), un empire de cinq sociétés, Mamadou Saliou Diallo vient de loin. Son histoire commence il y a une quarantaine d’années avec des baguettes de pain. Lorsqu’il quitte son village natal pour la capitale Conakry à l’âge de 14 ans, Saliou Diallo devient vendeur de pain. Pour avoir du succès, il misait sur des baguettes fraîchement sorties du four.

Mais Mamadou Saliou Diallo rêve plus grand et se lance un défi : créer plus tard sa propre usine de fabrication de farine à pain. Quelques années plus tard, l’homme d’affaires, autodidacte, réussi à créer la plus grande minoterie de Guinée.

Les Moulins d’Afrique, l’une des plus importantes usines de Guinée, est installée dans la zone industrielle de Conakry. L’usine qui compte quatre moulins produit 80% de la farine de blé consommée dans le pays. Chaque jour, les Moulins d’Afrique sortent entre 9 000 et 16 000 sacs de 50 kilos.

Sonoco, l’une des entreprises les plus florissantes du pays

Mais le marché de la farine en Guinée est encore loin d’être totalement couvert. La société s’est donc engagée dans un projet d’extension.

« Le but est de doubler la production. Nous allons également doubler notre chiffre d’affaires. La production va permettre de répondre au marché local et d’exporter », explique le PDG.

Les Moulins d’Afrique représentent aujourd’hui 41% du chiffre d’affaires de Mamadou Saliou Diallo. L’homme d’affaires possède en tout cinq sociétés dans divers secteurs, dont la construction et l’import-export. Grâce à ses activités cumulées, Sonoco est aujourd’hui l’une des entreprises les plus florissantes de la Guinée. En 2017, le groupe a réalisé un bénéfice de plus de 90 milliards de francs CFA.

Un reportage de Réussite, une émission coproduite par Canal+ et Galaxie Africa (groupe Jeune Afrique), diffusée tous les premiers samedi du mois sur Canal+ en Afrique et A+ en France.