Guinée: FMI approuve le décaissement de 24 millions de dollars .

Réuni le 21 décembre 2018, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé la deuxième revue du programme économique et financier de la Guinée, autorisant ainsi le décaissement de 23,9 millions de dollars au titre du soutien à la balance des paiements renforçant les réserves internationales de change du pays.
Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). Il s’agit, en effet, d’un accord triennal approuvé par le 11 décembre 2017 pour un montant d’environ 167,2 millions de dollars. Il vise à renforcer la résilience, à accroître l’investissement public dans les infrastructures tout en préservant la stabilité, à renforcer le dispositif de sécurité sociale et à promouvoir le développement du secteur privé.
« Au-delà du concours financier qu’elle nous permet de mobiliser, la revue concluante du programme au 30 juin 2018 reflète aux yeux de l’opinion publique internationale les bonnes performances découlant de la gestion macroéconomique mise en œuvre par les autorités guinéennes en 2018. Ces performances pourront déboucher sur des perspectives à moyen terme compatibles avec les objectifs du Plan National de Développement Economique et Social 2016-2020 », commentent les services du ministère de l’économie et des finances.

Publicités

Sante: Voici comment nettoyer votre corps des toxines pour ne plus être fatigué, ni malade

Certes, nous vivons dans une ère qui prône une alimentation saine et qui bénéficie des progrès de la médecine moderne, mais les toxines continuent à détériorer notre santé et les déchets ne cessent d’envahir notre environnement.

Découvrez comment agir efficacement contre l’accumulation des toxines.

Les produits chimiques toxiques sont tout autour de nous et sont difficiles à éviter. Cependant, le corps a ses propres mécanismes de défenses et sait comment contrer ses toxines de manière naturelle. Seulement, tous les experts estiment qu’il est nécessaire de suivre une désintoxication supplémentaire afin d’écarter au maximum les risques de maladies et d’une mauvaise santé.

8 symptômes qui indiquent l’accumulation de toxines et de déchets dans votre corps :

La graisse abdominale

La colère, le stress et l’anxiété empêchent le corps de réguler le taux de cholestérol et entraînent une accumulation de graisse au niveau de l’abdomen. De ce fait, les toxines finissent par rester dans l’organisme et dérèglent le système immunitaire.

L’insomnie

Les toxines et les déchets réduisent le niveau de mélatonine (hormone du sommeil), ce qui altère la qualité du sommeil et fragilise le corps.

La congestion nasale

Les toxines et les microbes peuvent entrainer l’infection des sinus qui s’accompagne de sécrétions nasales parfois purulentes. C’est certainement l’un des signes les plus courants d’inhalation de produits chimiques toxiques.

Le corps chaud

Lorsque le corps est rempli de toxines, il surchauffe et de ce fait, entraine la transpiration et un gain de poids.
Les problèmes de peau
L’acné, les éruptions cutanées, la peau sèche, les points noirs etc…sont des signes potentiels de dépôts toxiques à l’intérieur du corps.

Les maux de tête

L’accumulation des toxines dans l’organisme peut également engendrer des migraines et des céphalées.

La langue jaune ou blanche

Le rose est la couleur normale d’une langue saine. Lorsque celle-ci vire au jaune, ou même au blanc et produit une mauvaise haleine, c’est le signe que le corps enferme une quantité de toxines.

Problème de vésicule biliaire

Lorsque le corps est plein de toxines, la bile ne s’écoule pas de manière normale. Cela entraine un encrassement de la vésicule biliaire et augmente le risque de calculs biliaires (formation d’un caillou au niveau de l’organe).

Les meilleures méthodes d’une détoxification du corps

Drainage lymphatique

Le drainage lymphatique est une forme de massage qui aide à relancer la circulation de la lymphe afin de débarrasser le corps des toxines. Ce massage doux et indolore renforce le système immunitaire et permet au corps de lutter contre les maladies.

Smoothies et boissons Détox

Les boissons aromatisées ou les jus de fruits et légumes frais nous font bénéficier d’un concentré de propriétés essentielles pour un corps sain. Ces liquides sont parfaits pour lutter contre l’obésité car ils favorisent la perte de poids et régulent les fringales. Ils agissent efficacement contre les inflammations auxquelles nous sommes constamment exposés et boostent l’immunité.

Brossage de la peau à sec

Le brossage de la peau à sec est une astuce beauté et santé simple et peu coûteuse, qui concerne principalement les femmes. Il s’agit de se munir d’une brosse en soie douce afin de brosser la peau pour stimuler le système lymphatique, améliorer la circulation sanguine ainsi que le système nerveux par le biais des nerfs sous-jacents de la peau.

Faire des exercices

Il est important de maintenir une activité physique régulière car, en plus de stimuler l’évacuation d’un trop-plein de toxines par le biais de la transpiration, elle permet d’améliorer le système cardiovasculaire et d’optimiser la circulation sanguine. De plus, le sport augmente la production d’endorphine, ce qui permet de réduire considérablement le stress.

Sauna

Lors d’une séance de sauna, la vasodilatation est à son comble. La chaleur permet l’ouverture des pores et l’élimination des toxines par le biais de la transpiration. Ensuite, la douche froide qui s’ensuit referme les pores et revitalise le corps.

Repas sains

Notre corps se régénère en permanence et puise les ressources nécessaires à la production d’énergie et au remplacement des cellules dans notre alimentation.
Nous devons donc satisfaire 100% de nos besoins nutritionnels par une alimentation saine et équilibrée en veillant à y ajouter des aliments détoxifiants comme la betterave ou le citron.

Afrique: franc CFA va disparaître, les chefs d’Etat décident depuis Abuja

Le Franc CFA va bientôt se fondre dans une monnaie unique de la CEDEAO dont le projet est en passe de se concrétiser.

Réunis à Abuja lors de la 53e session ordinaire de la Conférence annuelle, les chefs d’Etat de l’espace communautaire ont pris des décisions en vue d’accélérer le processus.

LE FRANC CFA VA BIENTÔT LAISSER PLACE À UNE MONNAIE UNIQUE DE LA CEDEAO

Les 15 pays de la CEDEAO disposent de huit monnaies différentes. Ce qui ne favorise véritablement pas l’intégration monétaire dans cet espace. Aussi, les leaders des pays ouest-africains, en conclave à Abuja le 22 décembre dernier, se sont accordés sur la feuille de route de mise en place d’une monnaie unique de la CEDEAO. Ils ont à cet effet produit un communiqué final allant dans le sens de la concrétisation de cette indépendance monétaire.

« La Conférence a pris acte des progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la Cedeao. Elle a pris note du rapport du Président de la Commission sur l’état d’exécution des directives de sa 53ème session tenue le 31 juillet 2018 à Lomé ainsi que les recommandations pertinentes formulées qui permettront de doter la région d’une union monétaire stable », indique le communiqué.

Si un tel projet prospère, l’on n’entendra donc plus parler du Franc CFA, du franc guinéen, du Naira, du Dollar libérien ou encore du Cédi. Toutes ces monnaies se fondront donc dans la monnaie unique de la CEDEAO qui aura cours dans l’espace communautaire.

Pour ce faire, un certain nombre de mesures ont été prises pour accélérer le processus. Il s’agit des mesure portant régime de change, l’harmonisation du cadre de la politique monétaire et du modèle de la future banque centrale ainsi que la présentation de ladite monnaie.

Pour frapper cette monnaie unique, ces chefs d’Etat ont instruit le comité interministériel de constituer un groupe de travail en vue de faire des propositions concrètes dans ce sens. « Le Sommet a instruit le président de la Commission de la Cedeao de constituer un groupe de travail qui doit comprendre les représentants des banques centrales et des sachant dans les domaines ci-après : design, graphisme, économie, histoire, anthropologie, sociologie, science politiques, signes monétaires ou droits.

Ce groupe sera chargé de proposer des noms et des signes pour la future monnaie unique au comité ministériel », a conclu le Sommet.