Le top 5 des livres pour les entrepreneurs Africains

Avez-vous déjà lu un livre qui a changé votre façon de voir les choses? Certains livres ont un impact majeur sur nos vies, surtout dans le monde de l’entrepreneuriat.

Personnellement, lire ou plutôt écouter des livres, fait partie de ma routine quotidienne.

J’avais initialement eu l’idée de faire un article avec mon top 10 ou 20 pour partager les titres qui m’ont le plus marqués.

L’idée a rapidement évoluée lorsque je me suis dit qu’il serait beaucoup plus intéressant d’avoir des recommandations de mon entourage.

Voici donc 20 livres recommandés par 20 personnes impliquées dans le monde de l’entrepreneuriat

N’hésitez surtout pas à nous donner votre recommandation de livre dans les commentaires!

1 –S’organiser pour réussir : La méthode Getting Things Done ou L’art de l’efficacité sans le stress

S’organiser pour Réussir : Getting Things Done (méthode GTD) par David Allen wouah! écoutée en livre audio, cette méthode est extrêmement efficace et facile à mettre en œuvre. Elle procure des le

Voilà une méthode exceptionnelle, qui donne des résultats exceptionnels.
À lire et à appliquer sans hésitation s’il vous arrive de ne plus savoir où donner de la tête, ou si les méthodes classiques de gestion des priorités ou d’organisation personnelle vous laissent sur votre faim.

Le lire ou l’écouter

2 –Père riche, père pauvre

Basé en grande partie sur l’enfance de Kiyosaki à Hawai, le livre présente comment l’éducation et les conseils de deux hommes (« papa riche » et « papa pauvre ») ont pu influencer les décisions clés de sa vie. Tous deux ont des attitudes très différentes vis-à-vis de l’argent, du travail ou du système scolaire, que Kiyosaki compare régulièrement.

https://savoirentreprendres.com/2018/05/31/10-livres-daffaires-que-chaque-entrepreneur-devrait-lire-en-2017/

3 –Le Management pour les Nuls poche Business
Auteur d’ouvrages de management à succès, Bob Nelson est également célèbre aux Etats-Unis pour son best-seller 1001 Ways To Reward Employees. Expert en techniques managériales, il dirige un important cabinet de consultants, Nelson motivation, Inc., dont la renommée est internationale.
Adaptateur de l’ouvrage, Thierry Boudès, professeur associé à l’ESCP Europe, est diplômé de l’ESSEC et titulaire d’un doctorat à l’Ecole polytechnique. Depuis 2000, il intervient à l’ESCP Europe dans les domaines de la stratégie, de la gestion de projet et de la conduite du changement en accordant une place importante au jeu dans sa pratique pédagogique.

Le lire et l’ecouter

4 –Le nouveau manager minute: Réussir vite et mieux dans un monde en pleine mutation

La nouvelle édition revue et modernisée d’un livre qui s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde.

Qu’est-ce qu’un manager efficace ? Dans cette allégorie, devenue l’un des grands classiques du management, les auteurs expliquent au lecteur qu’il s’agit non seulement d’accroître la productivité et les profits de son entité, mais aussi de contribuer à l’épanouissement des membres de son équipe. Cette quête initiatique du manager idéal ne manque pas d’interpeller par sa simplicité et sa limpidité. Elle propose au lecteur quelques principes élémentaires très précieux pour bien gérer les hommes.

Le lire et l’ecouter

5 – Comment se faire des amis

Comment se faire des amis (titre original : How to Win Friends and Influence People ) est un ouvrage de développement personnel publié par
Dale Carnegie en 1936 . Il est aussitôt devenu un
best-seller mondial, restant dix années dans la liste des meilleures ventes du New York Times , traduit en trente-sept langues, et totalisant, en juillet 2010, un nombre d’exemplaires vendus supérieur à 40 millions.

https://savoirentreprendres.com/2018/05/31/10-livres-daffaires-que-chaque-entrepreneur-devrait-lire-en-2017/

3 –Le Management pour les Nuls poche Business
Auteur d’ouvrages de management à succès, Bob Nelson est également célèbre aux Etats-Unis pour son best-seller 1001 Ways To Reward Employees. Expert en techniques managériales, il dirige un important cabinet de consultants, Nelson motivation, Inc., dont la renommée est internationale.
Adaptateur de l’ouvrage, Thierry Boudès, professeur associé à l’ESCP Europe, est diplômé de l’ESSEC et titulaire d’un doctorat à l’Ecole polytechnique. Depuis 2000, il intervient à l’ESCP Europe dans les domaines de la stratégie, de la gestion de projet et de la conduite du changement en accordant une place importante au jeu dans sa pratique pédagogique.

Le lire et l’ecouter

4 –Le nouveau manager minute: Réussir vite et mieux dans un monde en pleine mutation

La nouvelle édition revue et modernisée d’un livre qui s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde.

Qu’est-ce qu’un manager efficace ? Dans cette allégorie, devenue l’un des grands classiques du management, les auteurs expliquent au lecteur qu’il s’agit non seulement d’accroître la productivité et les profits de son entité, mais aussi de contribuer à l’épanouissement des membres de son équipe. Cette quête initiatique du manager idéal ne manque pas d’interpeller par sa simplicité et sa limpidité. Elle propose au lecteur quelques principes élémentaires très précieux pour bien gérer les hommes.

Le lire et l’ecouter

5 – Comment se faire des amis

Comment se faire des amis (titre original : How to Win Friends and Influence People ) est un ouvrage de développement personnel publié par
Dale Carnegie en 1936 . Il est aussitôt devenu un
best-seller mondial, restant dix années dans la liste des meilleures ventes du New York Times , traduit en trente-sept langues, et totalisant, en juillet 2010, un nombre d’exemplaires vendus supérieur à 40 millions.

Publicités

Cameroun : la crise anglophone bloque une partie des stocks de cacao

Si la production camerounaise de cacao a progressé de 9,4 % par rapport à la campagne précédente – essentiellement grâce à une meilleure surveillance des stocks au port de Douala, qui limite la fraude – une partie des stocks restent bloquée dans les régions anglophones frappées par la crise.

Proteger votre ordinateur

La crise sociopolitique qui touche depuis bientôt deux ans dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun a un impact important sur la filière cacao. Premier bassin de production, le Sud-Ouest est particulièrement atteint.

Alors qu’elle totalisait 45,5 % des achats de fèves lors de la saison 2016-2017, cette région voit sa part dans les ventes descendre à 31,5 % du total au cours de la campagne cacaoyère finissante, selon les chiffres rendus publics par l’Office national du cacao et du café (ONCC). Elle se fait ainsi ravir la première place par la région du Centre dont les achats ont grimpé de 37 % à 50,3 % sur la même période.

« Beaucoup de producteurs ont abandonné les plantations pour se réfugier au Nigeria. Par ailleurs, des magasins de stockage ont été attaqués dans la zone », insiste notre source pour justifier cette contre-performance.

Stocks bloqués en zone anglophone

Cette situation n’a pas eu d’incidence sur le niveau de commercialisation de la production nationale qui progresse de 9,4 %, pour atteindre à 253 510 tonnes, selon l’Office national du cacao et du café (ONCC). « Cette progression est surtout attribuable à l’instauration d’un meilleur dispositif de contrôle des sorties des stocks, notamment une nouvelle plateforme électronique au port de Douala qui empêche certains exportateurs de frauder dans leurs déclarations », souligne notre responsable du CICC, précisant que lors d’une campagne précédente, les autorités avaient découvert après coup que 40 000 tonnes avaient été soustraites des procédures douanières.

Mais si les chiffres de production augmentent, les exportations chutent de 13,36 %, pour se situer à 170 981 tonnes. « Au moins 20 000 tonnes restent bloquées en zone anglophone à cause de l’insécurité qui bloque l’écoulement du produit », relève un cadre du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), l’organisme regroupant les différents acteurs (producteurs, exportateurs, transformateurs), contacté par Jeune Afrique.

Le pays se retrouve avec 27 159 tonnes de stocks – un record dans l’histoire du secteur – au terme de la campagne 2017-2018 achevée le 15 juillet, contre 7212 tonnes lors de la campagne précédente, tandis que les exportations restent dominées par le duo Telcar Cocoa (Cargill) et Olam, avec respectivement 27 % et 20,7 % des parts de marché.

Fruit de l’entrée en activité de nouveaux acteurs dans le secteur, la transformation locale fait quant à elle un bond de 61,7 %, passant de 33 023 à 53 403 tonnes sur la période.