Le Classement Des 30 Pays Africains Les Plus Développés Dans Les TIC Publié Par L’IUT

L’IUT a publié le rapport de référence annuel,Mesurer la société de l’information ainsi que le classement des pays les plus développés dans les TIC basé sur l’Indice de Développement des TIC (IDI).

L’IDI est un indice fusionnant 11 indicateurs en une seule mesure de référence servant à surveiller et à comparer l’évolution des TIC à travers le monde. L’indice a été développé par l’UIT en 2008 et présenté durant l’édition 2009 du rapport « Mesurer la société de l’information (UIT, 2009) ».

Ainsi, selon ce dernier, le continent africain occupe les dernières places dans le classement, même si certains pays moins médiatisés étonnent en tenant la dragée haute à des nations autrement plus développées. En effet, parmi les Etats africains, seuls l’Ile Maurice (5.22) et Les Seychelles (4.97) obtiennent une note supérieure à la moyenne mondiale (4.77).

L’Afrique du Sud se positionne juste en dessous de la moyenne mondiale avec une note de 4.42 alors que le Nigeria, le pays le plus peuplé du continent, n’obtient que la 133eme place mondiale. Le Gabon, où la 4G est désormais disponible, est le seul pays d’Afrique francophone dans le top 10 africain avec une moyenne de 3.46. Le Sénégal, quant à lui, gagne trois places sur son classement précédent et se positionne à la 12eme place en Afrique et la 130eme place mondiale.

Le classement général, ne prenant pas en compte les pays du monde Arabe, ci-dessous:

classementiut

Publicités

Les pays africains qui ont reçu le plus de transferts de fonds de leurs diasporas en 2017

Le Nigeria est le pays d’Afrique subsaharienne qui a reçu le plus de fonds envoyés par les migrants en 2017, selon un rapport publié le 22 avril par la Banque mondiale. Le pays le plus peuplé du continent a reçu 22 milliards de dollars durant l’année écoulée contre 19% en 2016, d’après ce rapport intitulé «Migrations et envois de fonds : développement récents et perspectives» (Migration and Remittances: Recent developments and Outlook).

L’Egypte arrive en deuxième position avec 20 milliards de dollars, tandis que le Maroc occupe la troisième marche du podium avec 7,5 milliards de dollars.

Viennent ensuite le Ghana et le Sénégal, avec un montant de 2,2 milliards de dollars pour chacun de ces deux pays, l’Algérie (2,1 milliards), le Kenya (2 milliards), la Tunisie (1,9 milliard), l’Ouganda (1,4 milliard), le Mali (1 milliard), l’Afrique du Sud (0,9 milliard), l’Ethiopie (0,8 milliard), le Liberia (0,6 milliard) et le Burkina Faso (0,4 milliard).

Le rapport publié en marge des Assemblées de printemps du groupe de la Banque mondiale et du FMI souligne d’autre part que les transferts des migrants représentent une part particulièrement importante du PIB du Libéria (27%), des Comores (21%), de la Gambie (21%), du Lesotho (15%), du Sénégal (14%) et du Cap-Vert (13%).

Globalement, les transferts des fonds des migrants vers l’ensemble des pays d’Afrique subsaharienne sont passés de 34 milliards de dollars en 2016 à 38 milliards de dollars en 2017, grâce notamment à la reprise de l’économie mondiale et à la remontée progressive des prix du pétrole

Bill Gates a un conseil à donner aux futurs entrepreneurs

Une chose que Bill Gates sait bien faire, c’est repérer les opportunités.

Sa vision des opportunités émergentes dans le monde des ordinateurs l’a poussé à abandonner Harvard, a déclaré Gates mardi dans une discussion de sa lettre annuelle et celle de Melinda Gates.

La paire a parlé avec Lin-Manuel Miranda à Hunter College mardi, et a expliqué que l’opportunité d’améliorer directement un grand nombre de vies a déterminé l’accent de la Fondation Gates sur l’éducation et la santé mondiale.

Il vaut donc la peine d’écouter les conseils donnés par Gates en réponse à une question sur ce que les futurs entrepreneurs devraient apprendre.

Réponse de Bill Gates: Étudiez les sciences.

« Plus vous pouvez apprendre la science, plus vous verrez où est l’opportunité », a-t-il dit.

Plus précisément, Bill Gates pense que les gens devraient se tourner vers les régions du monde où une innovation importante sera nécessaire dans un proche avenir pour aider l’humanité à faire face aux défis à venir.

« Si vos talents vous amènent à la science ou à la programmation, aux progrès de la biologie ou aux percées dans le domaine de l’énergie, ces types de zones profondes constitueront la plus grande source de changement », a-t-il déclaré.

Gates a déclaré que les défis qu’il considère comme les plus importants comprennent la maladie mondiale et la nécessité de développer un nouveau système énergétique pour la planète. Les réponses à ces problèmes proviendront de la recherche scientifique.

Personnellement, Gates a dit, il a eu de la chance que le génie logiciel a attiré son attention. Il a embauché des gens pour faire le marketing et les ventes nécessaires, mais c’était son intérêt qui lui a permis de voir l’opportunité en premier lieu.

« Si vous avez un soupçon que la science vous attrape … c’est de là que vient l’occasion », a-t-il dit.