40 Compétences Pour Gagner Plus De 120 000 Dollars Dans Les Technologies

Le site de recherche d’emploi Dice a établi une liste de 40 technologies informatiques à savoir maîtriser pour toucher un salaire à 6 chiffres.

L’industrie technologique pullule de postes généreusement rémunérés, c’est indéniable. Seulement, ce marché est en constante évolution. Un jour une compétence est prisée, le lendemain elle est oubliée.

Matlab vaut 120 182 dollars

Le salaire d’une personne maîtrisant Matlab a grimpé de 17,8% en une année.

Le site de recherche d’emploi Dice.com a récemment publié son étude 2016 sur les salaires qui liste les compétences permettant d’accéder aux postes les mieux rémunérés.

Dice a interrogé 16 301 professionnels des technologies informatiques pour établir cette liste.

Evidemment, les compétences seules ne garantiront pas toujours un salaire élevé, l’expérience professionnelle compte également. Néanmoins, si vous voulez savoir quelles compétences mettre en avant sur votre CV ou lesquelles vous devriez apprendre cette année, c’est un bon point de départ

Publicités

Ulrich Sossou : le jeune entrepreneur béninois qui pèse un demi-million de dollars

Depuis 2006, il ne se contente pas seulement de se faire de l’argent. Il le fait aussi gagner aux autres. Parti de rien, sa fortune personnelle est aujourd’hui estimée à plus de 300 millions de Francs CFA. Botamp, TEKXL, Ecce Africa, FlyerCo… Son nom, vous le retrouverez dans l’historique de plusieurs jeunes entreprises du Bénin.

Rémy Nsabimana

« Entreprendre chez moi, c’est une passion. J’ai une obsession pour la résolution des problèmes. J’aime créer des produits, développer le marketing et la conception », explique-t-il.

Son premier projet, il l’a commencé, il y a 11 ans, dans un cybercafé de Porto-Novo. « Je n’avais pas d’ordinateur et je n’avais pas d’argent pour m’en acheter un. J’ai aidé le propriétaire à réparer ses ordinateurs et en retour, je pouvais naviguer gratuitement sur internet », confie-t-il.

Au début, il crée une entreprise de consulting avec une douzaine de clients dans le monde parmi lesquels de grandes entreprises et startups. Son premier client : une entreprise française qui vend des trampolines. Il conçoit pour elle, un site Web, permettant à cette société de bâtir une excellente e-réputation sur Google.

Pikiz

En 2012, il décroche un contrat avec une petite entreprise au Royaume-Uni. Il fabrique, en moins de trois semaines, un logiciel qui va permettre à l’entreprise d’améliorer la façon dont elle sert ses clients. « L’outil conçu leur rapporte alors 5 millions de dollars de recettes supplémentaires au cours des six premiers mois de son utilisation ».

Ulrich Sossou est aussi un passionné et contributeur de l’Open Source. L’autre de ses multiples projets : Bootstrap Tour (projet open source sur Github en Afrique).

En 2014, il a cofondé FlyerCo, une solution de marketing pour les agents immobiliers. L’entreprise a été rachetée en avril 2016. Soit deux ans à peine après son lancement.

Entre autres sociétés cofondées : TEKXL, un incubateur qui soutient et encadre des entrepreneurs en Afrique dans « la conception d’entreprises technologiques à succès ».

Ecce Africa (en 2015), un média en ligne qui met en avant l’innovation en Afrique francophone.

Son projet actuel : réinventer l’automatisation du marketing via les applications de messagerie. Il a décidé de baptiser son nouveau bébé : Botamp.

Source: BBC Afrique

10 livres d’affaires que chaque entrepreneur devrait lire en 2017

Bill Gates a récemment publié ses livres préférés de 2016. Prétendant qu’il lit en moyenne environ un livre par semaine, le milliardaire magnat d’affaires dit que la lecture est sa « façon préférée d’apprendre sur un nouveau sujet. »

Nous avons été inspirés pour mettre en place notre propre liste de lecture de quelques-uns des best-sellers d’affaires de l’année. Voici une sélection de 10 must-reads que nous pensons avoir le potentiel de transformer votre entreprise et de passer au niveau suivant.

Shoe Dog par Phil Knight

Un favori de Bill Gates, le chien de chaussure offre un regard intérieur au voyage entreprenant de Phil Knight et comment il a construit son Nike de démarrage dans la marque globale qu’il est aujourd’hui.
Outils de Titans par Tim Ferriss
Dans son dernier livre, l’entrepreneur et stratège Tim Ferriss partage les secrets de productivité des plus de 200 «interprètes de classe mondiale» qu’il a interviewés sur son podcast.

Le pouvoir de Broke par Daymond John

Shark Tank star et Fubu fondateur Daymond John explique que le démarrage d’une entreprise avec des ressources limitées est un avantage concurrentiel, pas un passif.
Le Code de l’esprit extraordinaire par Vishen Lakhiani
Et si tout ce que vous pensiez de l’amour, du travail et de la vie est mauvais? Vishen Lakhiani, fondateur de MindValley, défie vos croyances les plus enracinées dans un effort pour vous aider à redéfinir le sens de la réussite personnelle.

Disrupted by Dan Lyons

Il s’agit d’un récit désordonné et révélateur de ce qui se passe lorsqu’un journaliste chevronné d’un magazine d’actualités établi prend un emploi à un démarrage de marketing logiciel. Il fait la chronique de son séjour à Hubspot où il a rencontré des «investisseurs providentiels diaboliques, des capitalistes de capital-risque, des entrepreneurs et des« détraqueurs ».

Originals par Adam Grant

Auteur et professeur Adam Grant examine comment les gens peuvent rejeter la conformité et d’améliorer le statu quo par la création générative, des idées originales.
Hustle de Neil Patel, Patrick Vlaskovits et Jonas Koffler
Ce best-seller du New York Times guide les lecteurs à travers le processus de «se libérer de la corvée» dans leur vie quotidienne et de transformer le potentiel en opportunité.

Grit par Angela Duckworth

Psychologue Angela Duckworth affirme que le succès est le résultat de la passion et la persévérance, pas de talent et de chance.

Construire l’Internet des choses par Maciej Kranz

Il s’agit d’un manuel pratique destiné aux entrepreneurs qui se concentrent sur les implications commerciales de l’Internet des objets.

Pensée rapide et lente par Daniel Kahneman

Bien que publié à l’origine en 2011, ce livre continue d’être un best-seller en 2016. Le célèbre psychologue Daniel Kahneman effectue une analyse de plongée profonde des deux systèmes cognitifs qui façonnent les jugements et les décisions que nous prenons dans notre vie quotidienne

Comment Jack Ma a surmonté ses 7 plus grands échecs

À 51 ans, Jack Ma pèse 23,3 milliards de dollars. Pourtant, Jack Ma gagnait autrefois 12 $ par mois en tant que professeur d’anglais (même s’il était toujours heureux).

Ses réalisations sont pratiquement incroyables compte tenu de ses débuts modestes et humbles. En cours de route, il a échoué plusieurs fois (et de façon plus spectaculaire) que la plupart d’entre nous ne pouvaient supporter dans leur vie.

Voici sept façons dont Jack Ma a connu un échec écrasant, mais a réussi à garder son optimisme, tout comme son héros, Forrest Gump.

1. Il n’a pas abandonné après avoir échoué à de nombreux examens à l’école.

Jack Ma n’était pas un bon élève. En fait, il a faillit ne pas entrer au collège.

«J’ai échoué à un test clé de l’école primaire à deux reprises, j’ai échoué trois fois au test de collège, j’ai raté deux fois l’examen d’entrée à l’université …» Ce sont des choses que la plupart d’entre nous ont eu la chance de ne jamais dire.

Mais étonnamment, Jack n’est pas seul. Il y a une tradition d’autres grands esprits, y compris Albert Einstein, Winston Churchill et Abraham Lincoln (avec Forrest Gump) qui se sont débattus tôt dans la vie avec des universitaires, mais qui ont fait de grandes choses.

2. Il a eu 1 point sur 120 sur la partie mathématique de son examen d’entrée au collège.

Échouer est une chose, mais obtenir un score de moins de 1% sur votre examen d’entrée au collège est complètement une autre chose. Et ce n’était pas parce qu’il n’avait pas le temps de se préparer. À ce jour, Jack Ma lutte avec les mathématiques, bien qu’Alibaba soit une entreprise de technologie.

Pour citer Ma: « Je ne suis pas bon en mathématiques, je n’ai jamais étudié la gestion, et je ne peux toujours pas lire les rapports comptables. »

Mais en fin de compte, il n’a jamais eu besoin d’être bon en mathématiques pour devenir un milliardaire. Peut-être encore plus impressionnant est qu’il n’a jamais entendu le mot «ordinateur» dans son enfance.

3. Il n’a pas été dissuadé après avoir été à 10 reprises rejeté de Harvard.

Ce n’est pas le fait d’être rejeté de Harvard 10 fois qui est surprenant. Ce qui est surprenant, c’est le fait qu’il ait pris la peine de postuler à 10 reprises . Ce que cela nous montre, c’est que Jack Ma est le paradigme de la persistance. « La chose la plus importante que vous devriez avoir est la patience. »

Il est également allé à l’Université normale de Hangzhou, où il est sorti avec un diplôme en anglais.

4. Il est resté optimiste après avoir été refusé à 30 emplois.

Après avoir été diplômé du collège, il a postulé à 30 emplois différents et a ensuite été rejeté par tous.

Il a même demandé à être policier. Mais ils ne lui ont même pas donné l’heure du jour, le rejetant avec trois mots simples: « Vous n’êtes pas bon. »

Heureusement, tout comme son héros de film préféré, Forrest Gump, Jack continuait de courir. « Aujourd’hui c’est cruel, demain est plus cruel, et après-demain c’est beau. »

5. Il a été la seule personne rejetée par KFC (sur 24 postulants)

Sur 24 candidats KFC dans son pool, 23 ont été embauchés. Jack Ma était le seul à être rejeté. Il attribue cela en grande partie à son manque de beauté et à sa petite taille.

Sa femme, Zhang Ying (qui l’a épousé avant de devenir riche), ne se préoccupe pas de son apparence. « Ma Yun n’est pas un bel homme, mais je suis tombé amoureux de lui parce qu’il peut faire beaucoup de choses que les beaux hommes ne peuvent pas faire. »

6. Il n’est pas parvenu à convaincre la Silicon Valley de financer Alibaba.

Même après avoir commencé Alibaba, il a subi de multiples échecs. Ce n’était pas rentable les trois premières années. Au début, ils se sont développés trop vite et ont presque implosé quand la bulle Internet a éclaté. À un moment donné, Alibaba était à seulement 18 mois de la faillite.

7. Sa plus grande erreur: Dire à ses 18 partenaires Alibaba qu’aucun d’entre eux ne pouvait être un dirigeant.

Dans l’une des pires décisions financières et motivationnelles qu’un PDG puisse prendre, Jack Ma a déclaré aux 18 partenaires (contribuant pour un total de 60 000 dollars qu’aucun d’entre eux ne pouvait dépasser le rang de manager. d’embaucher des gestionnaires externes.

Cela, note-t-il, était sa plus grande erreur. « Les leçons que j’ai apprises des jours sombres d’Alibaba sont que vous devez faire en sorte que votre équipe ait de la valeur, de l’innovation et de la vision. »

Si au début vous ne réussissez pas …

Le niveau de persistance étrange de Jack Ma est encore plus impressionnant que sa fabuleuse richesse . Il est la preuve qu’aucune série d’échecs (en dépit de la façon incroyablement déprimante) peut empêcher quelqu’un de réaliser ses rêves.

Comme le dit Jack: « Si vous n’abandonnez pas, vous avez encore une chance. Renoncer est le plus grand échec

Les 21 Secrets De La Réussite En Affaires Selon Aliko Dangote

Aliko Dangoté , est aujourd’hui l’homme le plus riche de l’Afrique , entrepreneur hors paire, Il a investi dans de plusieurs pays Afrique Côte d’Ivoire ,Tchad , Senegal, Ghana , et divers secteurs d’activités.

Dangoté est pour cette jeunesse africaine un modèle , une icône de la revolution economique et du leadership africain .

Dans ce article , cet serial entrepreneur africain nous livre ses secrets , pour de une réussite dans le monde perilleux des affaires

Secret numéro 1 : Avoir un but

Secret numéro 2 : La focalisation

Secret numéro 3 : Le but

Secret numéro 4 : Le pouvoir d’une mission forte

Secret numéro 5 : Commencez petit

Secret numéro 6 : Détermination et passion

Secret numéro 7 : Avoir un mentor

Secret numéro 8 : Les riches travaillent pour leur compte

Secret numéro 9 : Soyez débordant d’imagination et toutes les opportunités afflueront vers vous

Secret numéro 10 : Construisez votre marque

Secret numéro 11 : Produisez, ne faites pas juste du commerce

Secret numéro 12 : Vendez moins cher, offrez la qualité et ne tuez pas la concurrence

Secret numéro 13 : Établissez des connexions et prier pour une grande percée

Secret numéro 14 : Pratiquez le don et redonner à ceux qui ont contribué à votre réussite.

Secret numéro 15 :Prenez des risques non démesurés mais bien calculés

Secret numéro 16 : Optez pour la stratégie de diversification : Ne mettez jamais tous vos œufs dans le même panier

Secret numéro 17 : Répandez vos nids

Secret numéro 18 : Apprentissage constant

Secret numéro 19 : Faites circuler les affaires dans votre sang

Secret numéro 20 : Soyez respectueux des lois du pays

Secret numéro 21 : Croyez en votre pays

5 personnalités dans la liste d’influence de TIME de 2018 que nous trouvons vraiment inspirantes

La liste 2018 des 100 personnes les plus influentes du monde a été publiée et nous avons pensé partager avec vous cinq personnalités africaines / afro-américaines, sélectionnées dans différents domaines, que nous trouvons vraiment inspirantes.

D’un fondateur de technologie à un comédien, voici notre liste des 5 personnalités les plus inspirantes, basée sur la liste TIME 2018 des 100 personnes les plus influentes au monde.

Trevoh Noah

Trevoh, 34 ans, est un comédien sud-africain, écrivain, producteur, commentateur politique, acteur et animateur de télévision. Il est surtout connu pour être l’animateur du Daily Show sur Comedy Central depuis septembre 2015.

Elon Musk

Elon, 46 ans, est un magnat des affaires, investisseur et ingénieur canadien né en Afrique du Sud. Il est le fondateur, PDG et concepteur en chef de SpaceX; cofondateur, chef de la direction et architecte produit de Tesla, Inc .; et co-fondateur et PDG de Neuralink.

Oprah Winfrey

Oprah, 64 ans, est une propriétaire de médias américaine, animatrice de talk-show, actrice, productrice et philanthrope. Elle est surtout connue pour son talk-show The Oprah Winfrey Show, l’émission de télévision la mieux notée de son genre dans l’histoire.

Kehinde Wiley

Kehinde, 41 ans, est un portraitiste connu pour ses peintures hautement naturalistes d’Afro-Américains comme l’ancien président américain Barack Obama, qui a été dévoilé le 12 février 2018 à la Smithsonian National Portrait Gallery.

Chadwick Boseman

Chadwick, 40 ans, est un acteur américain connu pour avoir représenté T’Challa dans Black Panther.

Techloy

Top 6: Des Habitudes De Gens Qui Réussissent

Il y a les mauvaises habitudes, qu’il faut chasser… et les bonnes, celles qui aident à s’ouvrir, selon le pape du management Stephen R.Covey, qui a conseillé le président Clinton. Les voici.

Certains principes de vie nourrissent le succès, selon Stephen R.Covey, ex conseiller du président Clinton, auteur de « Les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » (1). Nicolas Dugay, préparateur mental et directeur associé du cabinet CAA en propose une déclinaison (parmi d’autres) en sept conseils pratiques. Attention, c’est de leur application conjointe et répétée que viendront les résultats bénéfiques.

Habitude n°1: proposer une idée neuve par jour

Soyez proactif plutôt que d’être seulement réactif à l’environnement. Il s’agit de dépasser vos préoccupations autocentrées et de vous focaliser sur votre entourage, vos « cercles d’influence », ce sur quoi vous avez prise.

Allez systématiquement au-delà des missions stricto sensu de votre poste en proposant une idée neuve par jour ou par semaine, à vos clients, à votre équipe, à vos pairs… C’est ainsi que fonctionne Xavier Niel, qui a souvent un coup d’avance sur le marché. Ciblez des choses faciles: participer à un blog, diffuser une note de lecture, s’inscrire à une newsletter, suggérer des améliorations à sa hiérarchie… Ces actions réveillent les neurones et créent du lien.

Habitude n°2: penser à rebours

Pour réussir, mieux vaut avoir un « plan de vie » à cinq ans, trois ans, six mois sur les plans personnels et professionnels: obtenir tel poste, déménager, etc. Il faut donc penser à rebours très régulièrement vos activités et sous-objectifs en fonction de ce(s) but(s) ultime(s). Une « habitude stratégique » capitale qui évite de se noyer dans le court terme. Elaborez sur un cahier ou un fichier un échéancier avec deux colonnes « pro » et « perso » croisant des dates et réservant de l’espace pour pouvoir inscrire ses réflexions et les réorientations à mener. Car sur cinq ans, il y aura inévitablement des adaptations.

Habitude n°3: donner la priorité à la sphère privée

La famille, le sport, la détente et ensuite… le travail. C’est cet ordre des choses qui doit guider votre stylo lorsque vous noircissez chaque semaine ou chaque mois votre agenda. Parce que si vous zappez le cercle intime, il reviendra à vous tel un boomerang à un moment critique. Et vous vous direz que vous avez loupé quelque chose d’important, le match où joue votre fils, la soirée avec le conjoint, etc. La lecture de loisirs, par ailleurs, n’est pas accessoire, elle est inspirante. Les dossiers eux, sont là et ne se feront jamais oublier. L’important vient avant l’urgent! Ce qui n’exclut pas d’être flexible dans son organisation.

Habitude n°4: apprendre une chose dans la journée

Aiguiser ses facultés c’est progresser par soi-même et non pas via l’extérieur. Le postulat est celui du renouvellement permanent grâce à sa curiosité. Lancez-vous des micro-défis: chaque semaine, posez quatre questions à votre chef, lisez deux articles, changez votre façon d’aborder un prospect et tirez des leçons de ce qui se passe. Vous en deviendrez d’autant plus intelligent. En outre, il n’y a rien de tel que d’expérimenter pour sortir de l’ennui!

Habitude n°5: laisser parler l’autre jusqu’au bout

Cherchez toujours à comprendre votre interlocuteur en adoptant deux postures. 1/S’interdire de couper ses phrases en répondant du tac au tac, ce qui conduit à imposer son point de vue. 2/Poser trois questions quelle que soit sa demande. « Pourquoi veux-tu que je réalise cela? » ; « Quels sont les enjeux? »; « Quel est le délai idéal pour toi? ». Cette automaticité permet d’entendre et de saisir en profondeur le point de vue d’autrui avant de donner le sien.

Habitude n°6: rechercher sans relâche des accords

Optez pour une « mentalité d’abondance » en partant du principe qu’il y a des choses à partager. Plutôt que de monter sur vos ergots à chaque difficulté, prenez la peine de discuter avec vos partenaires en pensant que ceux-ci ne vous arrachent pas votre bien (ou pouvoir). Recherchez un compromis acceptable pour une victoire commune. Coupez la poire en deux, voire acceptez un 60-40 en votre défaveur dans une logique de « gagnant/gagnant ». Mais si l’accord n’est pas bon, refusez-le.

Gagner sa vie sur Internet: 9 façons d’y arriver

Qui ne rêve pas de bien gagner sa vie ? Qui ne rêve pas de réussir sa vie ? Qui ne rêve pas d’être libre et de profiter pleinement de sa vie, et encore plus particulièrement grâce à Internet ?

Je n’en connais pas.

Nous avons tous pour ambition, tout autant que nous sommes, de pouvoir faire ce que nous voulons quand nous le voulons, et avec plaisir. N’est-ce pas ?

Une nouvelle révolution, la révolution d’Internet peut le permettre. La révolution Internet le permet, et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Nous verrons dans l’article de ce jour comment nous pouvons gagner notre vie sur et grâce à Internet.

Aujourd’hui, je partagerai 9 façons d’y arriver, 9 façons de gagner sa vie sur Internet.

Recadrons les choses : gagner sa vie ne se résume pas qu’à gagner de l’argent. Ça, c’est une vérité qu’on doit se formater à l’esprit. On est d’accord !

Gagner sa vie, pour moi, c’est bien sûr gagner de l’argent, mais c’est aussi se développer, s’épanouir et profiter pleinement de sa vie.

Vu de cette manière, on peut continuer.

Dans l’article de ce jour, je vous donnerai, pour chacune de ces catégories, ce qu’il est possible de faire sur Internet, pour « gagner sa vie ».

Sur le plan du développement personnel et de l’épanouissement

Gagner sa vie, c’est se développer, s’épanouir…

Cela exige qu’il vous faille un minimum de formation, d’information. Et cela, Internet le facilite.

Aujourd’hui, grâce à Internet, vous pouvez vous former de plusieurs manières, sur n’importe lequel des sujets qui vous intéressent. Vous aurez seulement besoin de discipline et d’un minimum d’organisation. Il y a tellement de choses sur ce réseau, qu’il faut faire attention à ne pas se déformer au lieu de s’informer.

Ci-dessous, trois moyens de bien se former grâce à Internet :

Se former grâce aux moocs

Vous connaissez les moocs ?

Ce sont des programmes de formation en ligne, généralement proposés par des universités, autour d’un sujet bien précis. Il y en a de toutes les sortes. Mais ce sont des cours, très bien structuré qui vous apporte une très grande valeur. Il y en a beaucoup de gratuits, et il faut en profiter.

Vous restez chez vous, et vous bénéficiez des programmes de formations de grandes universités du monde entier, et ceux, gratuitement. Ce n’est pas cela la réussite ?

Pour exemple, allez faire un tour sur la plateforme « Unow », vous y verrez le catalogue de formations disponibles. Des sujets aussi variant les uns que les autres sur des thématiques diverses : Digital et Innovation, Gestion de projet et agilité, Manager et Travailler autrement, etc.

Il y a aussi plusieurs autres plateformes. Allez faire une recherche du côté de Google, et vous pourrez constater de vous-même.

Se former grâce à YouTube

YouTube n’est plus à présenter.

Sur cette plateforme, et bien d’autres plateformes de diffusion vidéo telle que Daylimotion ou Vimeo, vous avez aujourd’hui une large gamme de vidéos disponibles pour vous apprendre quelques choses sur n’importe quel sujet.

C’est vrai que des bons et des moins bons sont publiés, mais c’est à vous faire le tri et de tirer le meilleur.

Se former à partir des produits proposés par certains infopreneurs

De plus en plus d’infopreneurs, expert dans leur domaine, proposent des produits d’informations qui décrivent pas à pas des méthodes pour résoudre un problème ou pour faire telles ou telles autres choses. Ce sont aussi de bons moyens pour se former. Profiter de la connaissance et du partage des autres pour en apprendre.

Ces infopreneurs produisent la plupart du temps du contenu de haute valeur à travers leurs blogs, ou page YouTube, ou autres. Suivez-les, allez voir ce qu’ils font et vous en apprendrez beaucoup. Ce sont de bons viviers d’informations.

Aussi, puisqu’ils partagent leurs expériences, vous pouvez en apprendre beaucoup plus.

Vous pouvez aussi profiter des livres qui sont, eux aussi, très formateurs et qui peuvent vous aider à développer votre potentiel.

De ces trois manières, vous pouvez développer votre potentiel sur les sujets que vous choisirez librement et sur lesquels vous prendrez du plaisir.

Ainsi, vous pourrez donc vous développer personnellement et vous épanouir. C’est aussi ça « gagner sa vie ». Et Internet vous permet cela, assez facilement.

Sur le plan du plein profit

Gagner sa vie sur Internet, c’est profiter pleinement de tous les instants de vie.

Vous imaginez, vous, libre et capable de faire ce que vous voulez, où vous voulez et quand vous le souhaitez. C’est pratiquement le rêve.

Gagner sa vie, c’est aussi cela. Et cela peut s’exprimer par :

Le partage et les échanges :

Internet facilite aujourd’hui les échanges et le partage.

Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez échanger avec des personnes à l’autre bout du monde, avec votre famille, avec des personnes que vous ne connaissez même pas. Avec eux, vous pouvez partager des instants de vie magique, et bien plus.

Merci Internet.

Le voyage :

Avec Internet, vous pouvez découvrir des endroits exotiques, magnifiques.

Même si vous n’avez pas la chance de vous rendre de manière physique dans un endroit, Internet peut vous y emmener. Vous pouvez visiter virtuellement des sites qui vous inspireront et qui vous procureront du bonheur. C’est ça aussi, gagner sa vie.

La liberté :

Aujourd’hui, de nombreux services sont disponibles en ligne. Vous n’êtes pratiquement plus obligé de vous déplacer par exemple. Si vous avez besoin de quelques choses en particulier, vous pouvez vous faire livrer à domicile.

Si vous avez besoin de voyager, vous pouvez commander votre billet d’avion en ligne. Quel que soit ce que vous désirez, il y a un service qui peut vous faciliter la vie. Si vous ne trouvez pas, créez-le