7 habitudes des personnes qui échouent constamment dans leur vie

Très souvent les personnes s’interrogent sur pourquoi leur vie part en eau de boudin. Pourquoi vont-elles si mal et pourquoi elles n’arrivent pas à atteindre leurs objectifs ? Si vous vous posez ces questions à votre sujet, voici sept mauvaises habitudes de vie que vous devez corriger pour connaitre le succès.

1. Un mauvais système de pensée

Il y a des personnes qui sont très pessimistes. En raison des épreuves et autres difficultés, elles développent de mauvaises pensées envers leur propre personne. En effet, elles définissent l’échec comme l’essence de leur vie, et ça, souvent de manière inconsciente. Vaincre le sentiment d’échec n’est pas une chose facile. Mais, il faut coute que coute s’en débarrasser.

2. La passivité

Certaines personnes, même lorsqu’elles appartiennent à des organisations, à des groupes, ont tendance à avoir les mains baissées et à subir la vie. Elles ne prennent jamais de risque, et ne vont jamais au-delà de leurs habitudes. « Si tu veux avoir ce que tu n’as jamais eu, commence à faire ce que tu n’as jamais fait ».

3. Le manque de vision

Il y a des gens qui vivent en se contentant de subir la vie. En effet, elles se contentent d’un petit boulot, d’une petite famille et leur sphère d’influence s’y limite. Elles n’ont aucun rêve pour la société et même pour leur vie.

4.Rendre les autres responsables de ses échecs

Un garant de l’échec c’est le fait de s’apitoyer sur son sort, et de rendre les autres responsables de ce qui n’a pas marché. Il est vrai que les gens peuvent parfois être responsables de vos malheurs, mais vous devez prendre la décision de voir les choses changer dans votre vie. Ça, c’est votre responsabilité!

5.Ne pas avoir de valeurs solides

Soyez sûrs que les personnes malhonnêtes, cupide, et infidèles dans la vie, ne réussissent pas. Certains parlent de karma, ou encore d’effet boomerang, mais nous, nous parlons de la loi de la semence, et de la moisson. Vous récoltez ce que vous semez. Peu importe la beauté de votre vie construite sur du mensonge et la tromperie. La vraie nature de vos actions transparaîtra tôt ou tard.

6.Combattre le succès des autres

Une personne qui échoue constamment a aussi tendance à vouloir garder les autres dans la spirale de l’échec dans laquelle elle se trouve. Car un homme ne donne que ce qu’il a reçu.

7.Ne pas avoir le goût du risque

Les personnes qui échouent dans la vie n’ont jamais le courage de tenter une aventure qui pourrait les faire sortir de la situation dans laquelle elles se trouvent. Au contraire, elles rejettent la prise de risque.

Publicités

La Fondation Obama annonce un programme de formation au leadership pour les jeunes Africains

La Fondation Obama a annoncé lundi qu’elle formerait 200 jeunes leaders à travers l’Afrique qui travaillent dans le gouvernement, la société civile et le secteur privé.

Le programme, Obama Foundation Leaders: Africa, sera lancé en juillet, avec cinq jours d’ateliers de développement et d’engagement civique conçus pour aider les leaders émergents à générer des changements positifs dans toute l’Afrique. Par la suite, la formation se poursuivra dans le cadre d’un programme d’un an, au cours duquel les participants auront accès à des ressources en ligne comprenant des formations et des webinaires animés par des experts de l’industrie.

Tirant parti de plus de 10 000 candidats, les individus sélectionnés constitueront «l’épine dorsale d’un plus grand écosystème de fondateurs de changement à travers le continent et, finalement, le monde, alors que la fondation lance des programmes de leadership similaires dans les régions du monde». dans un rapport.

Bernadette Meehan, auparavant directrice exécutive des programmes internationaux de la Fondation, supervisera le programme en tant que responsable international.

« Ces personnes remarquables feront partie de notre groupe de leadership le plus grand et le plus ambitieux à ce jour: les dirigeants de la Fondation Obama: Afrique », a déclaré Meehan, qui a précédemment passé 13 ans en tant qu’officier du service extérieur. « En réunissant 200 jeunes leaders de toute l’Afrique, nous espérons commencer une conversation sur la façon dont chacun d’entre nous peut créer un changement positif dans nos communautés. »

Le programme des leaders africains est l’un des programmes internationaux de la Fondation Obama qui vise à créer des liens avec les jeunes leaders du monde entier.

L’ancien président Barack Obama marquera l’ajout du nouveau programme par une visite à Johannesburg le 17 juillet, la veille de la Journée internationale Nelson Mandela.

En plus de communiquer avec les participants du programme, M. Obama prononcera la 16e conférence annuelle de Nelson Mandela en l’honneur du centenaire de la naissance de Madiba. Obama devrait se concentrer sur la mission de Mandela pour combler le fossé entre les idéologies politiques, tout en soulignant l’oppression et l’inégalité.

Environ 4.000 personnes sont attendues à la conférence, qui est conçue pour conduire le débat sur les questions sociales en Afrique du Sud et dans le monde

Franc CFA : Carlos Lopes et Abdourahmane Sarr réagissent aux propositions de DSK

Le Bissau-guinéen Carlos Lopes, ancien secrétaire de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, et le Sénégalais Abdourahmane Sarr, ancien du FMI, réagissent pour Jeune Afrique aux propositions de Dominique Strauss-Khan sur la réforme du franc CFA.

Le 13 avril, Dominique Strauss-Kahn a publié une note dans laquelle il avance plusieurs propositions de réforme de la zone CFA. Parmi les pistes proposées par l’ancien directeur général du FMI, la réattribution des sièges de la France au sein des instances des banques centrales africaines à des administrateurs internationaux indépendants, l’ancrage à un panier de monnaie plutôt qu’à l’euro, une meilleure coordination économique des économies de la région et un processus d’élargissement de l’Uemoa, notamment au Ghana.

Carlos Lopes : politique monétaire et convergence

Pour Carlos Lopes, l’ancien secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique entre 2012 et 2016, les débats sur le franc CFA étaient jusqu’ici très « polarisés » entre les camps du maintient et ceux favorable à sa « suppression ».

« L’appropriation par la rue de cette question », et la montée d’une vision « populiste » parfois « faussée », a obligé ces deux positions opposées « à réfléchir sur des propositions de réforme », l’évolution du système devenant nécessaire, estime Carlos Lopes, qui enseigne désormais l’économie à l’université du Cap.


>>> A LIRE – Carlos Lopes : « La notion de codéveloppement, c’est du baratin »


Les propositions récentes de Dominique Strauss-Kahn sont significatives, car elles émanent de quelqu’un qui était au cœur du dispositif lors de son passage au ministère français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie entre 1997 et 1999. Pour Lopes, elles témoignent donc d’une évolution du consensus sur ces questions.

Selon l’économiste Bissau-guinéen, une éventuelle réforme de la zone CFA doit intégrer trois composantes essentielles.

La première est celle de la monnaie de référence. Comme l’Europe n’est plus le principal partenaire commercial des zones BCEAO et BEAC, « l’ancrage du franc CFA devrait évoluer vers un panier de devise, reflétant davantage des échanges internationaux de la région, et notamment le poids accru de la Chine ».

Source jeune afrique economie

Elon Musk explique sa motivation à réussir: « Il doit y avoir des choses qui vous inspirent »

Lorsque le fameux explorateur Ernest Shackleton recrutait des hommes pour l’expédition impériale transatlantique de 1914, l’histoire raconte qu’il publia cette annonce pour le travail: « Les hommes recherchés pour un voyage dangereux. » Petits salaires, froid glacial, longs mois d’obscurité complète , danger constant, retour sûr douteux, honneur et reconnaissance en cas de succès. « 

Le fondateur de SpaceX, Elon Musk, dit que le terrain pour les premiers voyageurs à explorer Mars sera le même.

« La Lune et Mars sont souvent considérées comme une échappatoire pour les riches, mais ce ne sera pas du tout le cas », a-t-il déclaré lors d’une conférence sur la musique et la technologie au sud de Southwest dimanche. « Pour les premiers habitants de Mars, ce sera beaucoup plus dangereux.

« Cela ressemble à la publicité de Shackleton pour les explorateurs de l’Arctique: difficile, dangereuse, bonne chance de mourir, excitation pour ceux qui survivent. »

Mais pour ceux qui y vont, l’opportunité les attend. « Il va y avoir une explosion d’activité entrepreneuriale, car Mars aura besoin de tout, des fonderies de fer aux joints de pizza », a déclaré M. Musk.

Pour le milliardaire lui-même, cette vision de forger une nouvelle frontière en tant qu’explorateur fait partie d’un état d’esprit qui a alimenté son succès: se concentrer sur l’optimisme et rejeter les limitations.

«Vous voulez vous réveiller le matin et penser que l’avenir va être formidable, et c’est ce que signifie une civilisation spatiale», a déclaré Musk lors du Congrès international d’astronautique en 2017. «Il s’agit de croire en l’avenir et de penser que le futur sera meilleur que le passé et je ne peux pas penser à quelque chose de plus excitant que d’aller là-bas et d’être parmi les étoiles. « 

La vie sur Mars est un objectif de SpaceX de Musk, qui vise à utiliser des fusées réutilisables pour éventuellement y créer une «civilisation autosuffisante», selon le site Web de l’entreprise. À South by Southwest en 2013, Musk a déclaré qu’il se rendrait personnellement sur Mars lorsque l’entreprise pourrait continuer à fonctionner en son absence.

Ici: 5 Astuces Pour Développer Une Nouvelle Activité

« J’irai si je peux être assuré que SpaceX irait sans moi », at-il dit. « J’ai dit que je voulais mourir sur Mars, mais pas sur l’impact. »

Bien que Musk ait beaucoup à dire sur la fin du monde sur Terre – prédisant que l’intelligence artificielle et une guerre mondiale imminente pourraient détruire la civilisation – rester concentré sur l’amélioration est un facteur clé pour lui.

« Il y a beaucoup de choses négatives dans le monde, il y a beaucoup de choses terribles qui se passent partout dans le monde », a déclaré Musk lors d’une présentation pour le spectacle « Westworld » de HBO à South by Southwest. . « Il y a beaucoup de problèmes qui doivent être résolus, il y a beaucoup de choses qui sont misérables et qui vous font tomber. »

Mais Musk conseille de trouver un travail ciblé et se concentrer sur le changement positif que vous pouvez affecter.

« La vie ne peut pas être seulement de résoudre un problème misérable après l’autre, cela ne peut pas être la seule chose », dit-il. « Il doit y avoir des choses qui vous inspirent, qui vous rendent heureux de vous réveiller le matin et de faire partie de l’humanité. »

Pour lui, c’est ce qui rend la lutte contre le vol spatial, les véhicules électriques, les tunnels, l’intelligence artificielle, et peut-être une entreprise de nouveaux médias, des activités qui en valent la peine.

« Ce qui me motive, c’est que je veux être capable de penser à l’avenir et de me sentir bien à ce sujet », a déclaré Musk en 2017 à la National Governors Association. « Que nous fassions ce que nous pouvons pour que l’avenir soit aussi bon que possible, pour nous inspirer de ce qui est susceptible de se produire et pour anticiper le lendemain.

« C’est ce qui me motive vraiment, c’est d’essayer de m’assurer que les choses vont bien. »

Espace : l’Angola veut mettre en orbite son deuxième satellite Angosat

Loin d’être découragées par les déboires de leur premier satellite Angosat-1, perdu dans l’espace, les autorités de Luanda envisagent déjà la suite de leur programme spatial.

La sagesse populaire africaine enseigne que « la persévérance est un talisman pour la vie. » C’est la maxime que semble avoir faite sienne Luanda dans la mise en oeuvre de son programme spatial. Le gouvernement angolais a annoncé lundi 23 avril la naissance d’ici à la fin 2020 d’un second satellite national, Angosat-2.

« Il commencera à être construit demain, sans aucun coût pour l’Angola […], il aura plus de capacité et sera plus sophistiqué que son prédécesseur », s’est enthousiasmé Jose Carvalho da Rocha, le ministre angolais des Télécommunications. « Il sera livré aux autorités angolaises dans un an et demi », a-t-il ajouté.

À peine semble-t-il piqué par la mésaventure de son prédécesseur Angosat-1, perdu dans l’espace. Luanda et Moscou avaient convenu en 2009 de lancer le satellite, dont la mission, d’une durée espérée de 15 ans, visait à améliorer les communications, l’accès à Internet et la diffusion de programmes de radio-télévision en Afrique. Ce projet d’environ 280 millions de dollars a été financé par un crédit des banques d’État russes.

« Luanda, nous avons un problème »…

Mais « la chance n’est pas comme un pagne qu’on met et qu’on enlève », dit encore la sagesse populaire africaine. Lancé en décembre 2017 depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, l’engin de fabrication russe a accumulé les déconvenues. Les spécialistes du constructeur Energia RSC en avaient perdu le contrôle sitôt sa mise sur orbite. Ils avaient réussi à rétablir le contact quelques jours plus tard, avant que l’engin ne s’égare, cette fois définitivement, dans le vide intersidéral.


>>> A LIRE – CAMEROUN : LE BUDGET DU STADE D’OLEMBÉ EN QUESTION


« Le satellite est resté en orbite, du 26 au 30 décembre. Après nous avons eu un problème et nous avons perdu tout contact », a concédé lundi, penaud, Igor Frolov, un représentant de Energia RSC, lors d’une conférence de presse à Luanda.

Nullement découragé par ce premier échec, M. Carvalho da Rocha a confirmé lundi les ambitions spatiales de son pays.

« Nous entrons dans une nouvelle ère dont nous ne sortirons plus, l’ère de l’espace », a-t-il annoncé. « Nous devons commencer à penser dès maintenant à la construction d’un satellite météo ».

L’Algérie, le Maroc ou bien le Ghana font partie des puissances spatiales africaines.

7 compétences dont votre enfant a besoin pour survivre dans le monde du travail en constante évolution

Bill Gates: Facebook a eu son moment ‘mea culpa’ — et doit maintenant ‘aider le monde à régler’ le problème de la protection des données

Bill Gates.


Bill Gates a tenu des propos rassurants à l’encontre de Mark Zuckerberg, le patron de Facebook — mais il a mis en garde l’entreprise en lui demandant de jouer un rôle de premier plan en aidant le monde à régler le problème de la protection des données.

Dans la matinale « Today » de BBC Radio 4, le cofondateur de Microsoft a dit que Zuckerberg a répondu « du mieux qu’il pouvait » au scandale des 87 millions de comptes Facebook dont les données ont été « volées » en 2014.

Il a décrit l’audition devant le Congrès du patron de Facebook la semaine dernière comme un « mea culpa assez intense sur les choses qu’ils auraient pu mieux faire », en ajoutant qu’il avait fait « du bon travail » face aux questions des législateurs américains.

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, à Washington, 11 avril 2018. REUTERS/Leah Millis

Mais désormais, selon Bill Gates, Facebook doit montrer qu’il prend un rôle de premier plan pour aider à la résolution du problème de la protection des données en ligne. « Facebook est sur la sellette sur ces sujets cruciaux », a-t-il dit. « En tant que numéro un, Facebook a le devoir d’aider le monde à régler ce problème ».

Interrogé sur les conseils qu’il donnerait à Zuckerberg, Gates a répondu: « Il doit se concentrer exclusivement sur cela maintenant. C’est une personne qui a une vision de long terme. Il sera content de réduire les opportunités commerciales pour s’assurer à la place que la protection des données mettent ses utilisateurs en confiance ».

Gates: La réglementation arrive

Gates s’est aussi montré philosophe sur la perspective d’une plus grande intervention du gouvernement dans le secteur de la tech.

« Cela finira par plus de réglementation », a-t-il dit à la BBC, mettant en lumière les domaines où le gouvernement intervient déjà, comme les discours de haine.

La réglementation devrait être faite « de manière réfléchie », a t-il ajouté, avec « un alignement entre les pays ».

L’Union européenne appliquera le mois prochain le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et Facebook commence déjà à faire quelques changements pour respecter ce règlement.

Par exemple, Facebook va demander à ses utilisateurs s’ils veulent vraiment partager des détails très privés de leur vie, comme leur religion, leur opinion politique ou leur orientation sexuelle. Il sera illégal de détenir ces informations sensibles, sauf si les personnes accordent une permission explicite

Voici les 10 femmes les plus puissantes au monde

Angela Merkel est toujours la femme la plus puissante au monde.

La chancelière Allemande arrive en tête du classement des femmes les plus puissantes depuis sept années consécutives, et 12 ans au total. Autre leader important, la Première ministre britannique Theresa May est classée deuxième. C’est sa première apparition dans ce classement annuel.

Melinda Gates, co-présidente de la Bill and Melinda Gates Foundation, est l’Américaine la mieux classée, à la troisième place. Sept des 10 femmes les plus puissantes au monde sont américaines, d’après le classement de Forbes. Une femme française entre dans le top 10, il s’agit de Christine Lagarde, directrice générale du Fond Monétaire International, à la 8ème place.

Forbes détermine son classement en évaluant quatre catégories: l’argent — qui regroupe la fortune nette, le chiffre d’affaire de l’entreprise, les actifs sous gestion, ou le PIB — la présence dans les médias, l’influence, et l’impact.

Près de la moitié des 100 femmes présentes sur la liste viennent des États-Unis. Ivanka Trump, conseillère senior et fille du président américain Donald Trump, est entrée dans le classement pour la première fois, se classant à la 19ème place. La candidate démocrate à l’élection présidentielle de 2016, Hillary Clinton, perd 63 places passant de la deuxième à la 65ème.

Voici donc les 10 femmes les plus puissantes au monde en ce moment:

10. Ginni Rometty: CEO, IBM, États-Unis

9. Ana Patricia Botín: présidente de Santander Group, Banco Santander, Espagne

8. Christine Lagarde: directrice générale du Fond Monétaire International, États-Unis

7. Abigail Johnson: CEO, Fidelity Investments, États-Unis

6. Susan Wojcicki: CEO, YouTube,

5. Mary Barra: CEO, General Motors, États-Unis

4. Sheryl Sandberg: COO, Facebook, États-Unis

Jonathan Leibson/Getty Images

3. Melinda Gates: co-présidente de la Bill & Melinda Gates Foundation, États-Unis

2. Theresa May: Première ministre, Royaume-Uni

9 juin 2017: La première ministre Theresa May parle devant le 10 Downing Street, de retour du Buckingham Palace.

1. Angela Merkel: chancelière, Allemagne

Allemagne

10 idées de business à démarrer avec moins de 100€

meilleures idées de business sont souvent les plus simples

L’ambition vous mènera loin dans les affaires, mais lorsque l’on a pas ou très peu de capital, cela peut s’avérer plus difficile. Pourtant, vous n’avez pas nécessairement besoin de millions ou milliers d’euros sur votre compte en banque pour vous lancer à votre compte. Même si vous ne disposez que de 100€, vous pouvez entreprendre une petite entreprise à domicile que vous ferez grandir avec le temps. Voici 10 idées de business que vous pouvez commencer avec moins de 100€.

1- Revendeur

Un revendeur achète d’anciens articles usagés et les revends en ligne en faisant du profit. Si vous aimez chiner dans les brocantes, que cela ne vous dérange pas de faire un peu de nettoyage et prendre des photos, vous pourriez monter une entreprise en une après-midi. Votre premier achat vous coûterait bien moins de 100€, et vous pourriez doubler votre argent sur la revente. Créer une page de vente pour vos produits avec Payfacile est simple comme bonjour, il vous suffira de partager le lien de cette page par e-mail avec votre client, sur les réseaux sociaux ou sur votre site Internet.

2- Cuisinier Privé

Vous avez un don pour la cuisine ? Des milliers de personnes autour de chez vous paieraient généreusement pour que vous veniez cuisinier chez eux de façon exceptionnelle ou régulière. Créez juste un site web et mettez en valeur vos expériences et les services que vous proposez. La plupart du temps, vos seuls achats seront un tablier et un bon jeu de couteaux !

idées de business

3- Couture

Vous savez coudre ? Que ce soit pour des créations ou pour des retouches, la couture fait partie des idées de business les plus lucrative. Créez votre site web, ajoutez quelques photos de vos précédents travaux et définissez vos tarifs pour les demandes les plus courantes en terme de couture. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de conseils.

4- Formation en ligne

Vous avez des connaissances particulières sur un sujet précis ? Ou peut être simplement une passion ? Le Web regorge de vidéos et de tutoriels en tout genre mais trouvé du contenus de qualité n’est pas chose aisée. C’est pourquoi de plus en plus de personnes sont prêtes à acheter des E-Books ou des Vidéos de formation sur Internet. De nombreux experts du Marketing Digital et des coachs sportifs utilisent Payfacile pour vendre leurs formations sur Internet. Ils ajoutent leurs contenus sur les serveurs sécurisés de Payfacile qui envoie un lien de téléchargement à leurs clients une fois le paiement validé. C’est simple et efficace !

%d blogueurs aiment cette page :