Top 20 des conseils à donner à de futurs entrepreneurs

Vous avez un projet et l’heure arrive de le concrétiser. Seule 1 entreprise sur 2 franchit le cap des 5 ans d’activité, c’est dire l’importance d’un lancement réussi ! Voici 20 conseils pour réussir à conférer de solides fondations à votre entreprise.
Forgez votre motivation
La création d’entreprise peut s’apparenter à un parcours d’obstacles. Une forte motivation et une grande confiance en vous et votre concept vous octroieront les ressorts nécessaires pour vaincre toutes les tracasseries qui ne manqueront pas de surgir, souvent là où vous ne les attendez pas. Une motivation à toutes épreuves est nécessaire !
Définissez clairement la valeur ajoutée de votre projet
Quel que soit votre projet, à défaut d’offrir un concept radicalement nouveau, il doit apporter un plus qui se démarque de l’offre existante. Identifiez clairement cette valeur ajoutée et mettez-là en avant. Elle est la clé de voûte de votre édifice entrepreneurial.
Effectuez une vraie étude de marché
Le meilleur créateur ne vaut que par ce qu’il offre ! Evaluez la pertinence de cette dernière et son adaptation au marché local. Evaluez la concurrence.
Protégez votre patrimoine
Opter pour un statut juridique qui limite votre responsabilité en cas de difficulté (SARL/EURL, SAS, SA notamment).
Evaluez votre besoin en financement
Sachez évaluer les dépenses de lancement prévisibles. Ne comptez pas vivre de votre entreprise avant un certain temps. Hors micro-entreprises, 35 % des créateurs démarrent avec plus de 16 000 euros, 20 % avec moins de 2 000 euros. Pensez-y !
Trouvez des financements
Sachez séduire un banquier et entretenir un vrai partenariat avec ce dernier. Visez également des Business Angels aptes à comprendre votre domaine d’activité.
Recherchez les aides existantes
Le créateur d’entreprise peut bénéficier d’aides pour lancer son entreprise et d’allègements de cotisations sociales. Renseignez-vous !
Soyez méthodiques
Avancez étape par étape pour développer votre entreprise de la façon la plus pragmatique possible. Établissez un plan de développement !
Entourez-vous !
N’entamez pas ce parcours seul. Les chambres de commerce et d‘industrie (CCI), les chambres de métiers et d’artisanat, les boutiques de gestion et les incubateurs vous apportent un suivi et parfois un tutorat déterminant.
S’associer peut également constituer une bonne idée !
Faites-vous connaître
Trouvez des associés, des financements et attirer le regard sur votre concept implique d’être connu. Utilisez tous les ressorts disponibles. Réseaux sociaux, concours de jeunes créateurs, presse… Tout est bon pour faire connaître votre marque !
Conjuguez habilement technique, commercial et marketing
Affinez votre produit ou votre concept au plan technique sans jamais perdre de vue sa commercialisation et la composante marketing.

Publicités