Comment créer une Entreprise Individuelle en Guinée 

image

Entreprendre n’est pas facile, surtout si nous disposons de moyens financiers limités. Comment peut-on ainsi concrétiser son projet ? Est-ce une mission impossible ?

Si nous avons de la motivation, de la persévérance mais aussila foi en notre projet, le rêve deviendra une réalité, l’idée se matérialisera pour devenir concrète, et pourquoi pas parmi les plus grandes entreprises dans une décennie.

Comment pouvons-nous créer une entreprise individuelle en Guinée ? Ce pays étant membre de l’OHADA, nous déterminerons les modalités y relatives.

L’OHADA ne définit que l’entreprenant sans expressément régir l’entreprise individuelle, à l’exception de leur obligation de tenir une comptabilité régulière voire la présentation de leurs documents comptables, en l’occurrence les états financiers de synthèse. L’entreprenant est un entrepreneur individuel, personne physique qui par simple déclaration exerce une activité professionnelle civile, commerciale, artisanale ou agricole[1].

Par conséquent, les modalités de la création peuvent varier d’un pays à un autre dans l’espace OHADA.

Contraintes

Exigence d’être une personne physique

La constitution d’une entreprise individuelle s’effectue préalablement et obligatoirement par une personne physique ; les personnes morales sont proscrites dans cette structure. Elle peut aussi être constituée par plusieurs personnes. Toutefois, en cas de pluralité d’entreprenants, ils ne doivent pas dépasser deux (2) individus dans le contexte guinéen.

La ou les personnes physiques doivent jouir de leurs droits civiques, mais aussi avoir leur capacité civile ou commerciale. Elle est de vingt-un (21) ans révolus mais il y a certaine exception telle que le mineur émancipé.

Limite de domaines d’activités

L’entreprise individuelle est une entité idéale pour les très petites entreprises. Généralement, elle a pour domaine d’activités le commerce général, le conseil, le service, l’artisanat.

L’entreprise individuelle ne permet pas l’exercice des activités suivantes : agences de communication, entreprises de transit, institutions financières, qui ont des formes sociales prédéfinies selon la législation régissant ces activités.

image

Limite de Chiffre d’Affaires

L’entreprise individuelle est soumise à une limite de chiffre d’affaires. Elle est tenue de setransformer en une société commerciale dès que son chiffre d’affaires annuel généré par l’activité pendant deux (2) exercices[2] successifs[3] excède les seuils déterminés par l’Acte Uniforme portant organisation et harmonisation des comptabilités des entreprises, correspondant au système minimal de trésorerie, notamment :

– les activités commerciales et de négoce : le chiffre d’affaires inférieur à 30.000.000 F.CFA[4] ;

– les activités artisanales : le chiffre d’affaires inférieur à 20.000.000 F.CFA ;

– les prestations de services : le chiffre d’affaires inférieur à 10.000.000 F.CFA ;

Le “système minimal de trésorerie” étant l’un des trois (3) systèmes de présentation des états financiers de synthèse[5] des entreprises, dans l’espace OHADA.

Formalités légales requises

L’entreprenant devra se rendre auprès des services du Greffe du Tribunal de Première Instance (TPI) dont dépend son domicile pour remplir une fiche d’identification. La Guinée présente toutefois la particularité d’avoir centralisé l’immatriculation des entreprises individuelles au TPI de KALOUM (Commune de CONAKRY).

Cette fiche d’identification est relative à :

l’identité complète du gérant[6] (patronyme et prénoms),sa domiciliation,sa situation matrimoniale,sa nationalité,sa date de naissance,la dénomination sociale,son siège social,son activité principale voire secondaire,l’identité de ses contacts…

Le dépôt du dossier comporte cette fiche d’identification signée, une copie de la pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport), un certificat de résidence et deux (2) photos.

Après dépôt du dossier, les services du Greffe procéderont :

Premièrement, à l’immatriculation de l’entreprise individuelle au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM). Ils attribuent un numéro d’identification spécifique à l’entreprise. Cette immatriculation est importante car elle permet à l’entreprise d’acquérir la personnalité morale, d’où l’exercice légale de ses activités.

Deuxièmement, à l’insertion d’un avis de constitution dans un journal d’annonces légales(Affiches Guinéennes, Affiches de Guinée).

Par ailleurs, à l’égard des autres entreprises, cette structure devrait obtenir auprès des services de l’Administration Fiscale compétente son code NIF (numéro d’identification fiscale)[7], mais aussi son numéro d’assuré social auprès de la CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale)[8].

Avantages de l’Entreprise Individuelle

Formalités simplifiées

Les entreprises individuelles sont dispensées de la formalité de rédaction des statuts[9] qui est une obligation pour toute constitution des sociétés commerciales (SA, SAS, SARL, SNC, SCS…) et du GIE.

Cela se justifie par la volonté des gouvernements d’attirer des entreprenants du secteur informel en minimisant les obstacles éventuels par la simplification des règles.

Les formalités légales sont donc simplifiées et moins coûteuses que lors de la création d’une société commerciale. En effet, l’obtention du RCCM s’effectue généralement dans unedurée maximale de soixante douze (72) heures, sauf cas de force majeure.

Apport financier minimal

Aucun capital social minimum n’est exigé, car l’entreprise individuelle n’a pas un patrimoine distinct de celui de l’entreprenant.

L’entreprise individuelle permet de commencer une activité économique avec des fonds moyens.

Inconvénient de l’Entreprise Individuelle

Accès au crédit difficile

Les entreprises individuelles ont un désavantage majeur particulièrement dans le domaine d’octroi du crédit. En effet, les établissements bancaires financent difficilement ce genre d’entreprise car ils estiment souvent qu’elles n’offrent pas  assez de garanties.

image

Risques sur les biens personnels

L’entreprenant a une responsabilité indéfinie voire solidaire des dettes contractées lors de son activité professionnelle, y compris sur les biens affectés à son usage privé. Ainsi, le patrimoine de l’entreprise individuelle étant confondu avec celui de l’entreprenant ; les créanciers en cas d’impayés pourront le poursuivre sur son patrimoine personnel.

Pérennité limitée

Par ailleurs, l’entreprenant ne peut conserver le statut d’entreprise individuelle, que tant que son chiffre d’affaires reste sous les seuils déterminés au système minimal de trésorerie, faisant de ce statut un tremplin vers une forme juridique plus pérenne.

Conclusion

Globalement, les entreprises individuelles jouent un rôle important dans l’économie africaine, car elles contribuent au développement des Etats par le transfert du système informel et l’accès aisé à la création d’entreprise.

Nous espérons avoir satisfait vos interrogations, et s’il y a des « zones d’ombres », vos questions seront bienvenues.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir, cliquez « j’aime » et partager le !

Publicités

Compétences humaines, votre valeur ajoutée ?  

image

Lors de votre recherche d’emploi, qu’est ce qui vous distingue de votre ancien ami d’école d’ingénieurs avec qui vous avez fait tous vos projets ? Ou de votre collègue de bureau, pris pour le même stage ou poste dans l’entreprise ?

 D’un point de vue purement Hardskills ou compétences techniques, rien. Vous avez sûrement les mêmes. Vous connaissez les mêmes langages de programmation, les mêmes logiciels, et vous maîtrisez les mêmes techniques de modélisation.

 Dans ce cas, comment se différencier lors d’un entretien d’embauche, car finalement, il n’y a rien qui ressemble plus à un ingénieur d’études, qu’un autre ingénieur d’études…

Ce qui va vous distinguer lors de l’entretien d’embauche, c’est vous, et votrepersonnalité. Ce sont vos compétences personnelles et humaines, que l’on appelle chez Mycommunit, les Softskills.

Ces compétences humaines comprennent vos compétences personnelles, interpersonnelles, interculturelles et citoyennes. Elles sont acquises progressivement, à partir des valeurs humaines transmises par vos parents, vos amis, l’école, votre milieu et votre propre expérience comme l’accueil, l’acceptation, l’attention, l’empathie ou le respect, mais également l’organisation, la rigueur.

Il n’existe pas de liste magique de compétences humaines qui fonctionnent à tous les coups, ou qu’il faut absolument avoir pour travailler en entreprise. Cela va dépendre de chaque entreprise, de chaque manager et même de chaque équipe.

C’est pour cela que dans notre processus de recrutement, vos compétences humaines sont tout aussi importantes que vos compétences techniques.

Par exemple, sur deux projets similaires, on peut avoir d’une part :

un chef de projet, souvent absentet qui a besoin d’une équipe avec des personnes autonomes et organisées, en qui, il pourra avoir confiance s’il doit s’absenter 2 jours.

D’autre part, un chef de projet omniprésent qui va rechercher une équipe

à l’écoutequi fonctionnent par attribution de petites tâches,rompu à un système de reporting quotidien

Une personne autonome correspondra donc très bien au 1er projet, mais sera très malheureuse dans le 2eme projet… Elle pourra même avoir la sensation d’être « bridée » et « contrôlée » en permanence.

Au moment de votre entretien, au delà des questions techniques sur vos projets, le recruteur va chercher à savoir quel était votre rôle, ce que vous avez aimé ou pas dans une mission. Il va ainsi pouvoir dresser votre profil à partir de vos réponses et à partir de votre attitude en entretien.

Tous ces éléments vont lui permettre de pouvoir répondre si oui ou non, vous, en tant que personne, correespondez au poste proposé

Cependant, lors de l’entretien, vous avez également le droit de prendre la main et de poser vos questions concernant le poste en question. Vous avez également besoin de répondre à cette même question : « Est ce que le poste et l’équipe me correspondront ».

Aujourd’hui, c’est justement ce que toute l’équipe de Mycommunit vous propose à travers son étude des HardskillsSoftskills et Lifeskills.

Grâce à un bilan de personnalité, nous souhaitons avant tous vous proposerdes postes adaptés à votre personnalité et à vos attentes, mais également répondre aux recruteurs avec des candidats en parfaite adéquation avec le poste et les valeurs de l’entreprise.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir, cliquez « j’aime » et partager le !