Lupita Nyong’o de retour dans son Kenya où elle a grandi.

Lupita Nyong’o de retour dans son Kenya où elle a grandi. Elle est en couverture Vogue. 

«Être capable d’utiliser ma plateforme pour étendre et diversifier la voix africaine. Je me sens passionnée par cela. Ça me semble avoir du sens», a soutenu Lupita au Vogue.

Lupita confie avoir été victime des moqueries de ses camarades au sujet de sa couleur de peau très foncée lorsqu’elle était jeune: « Je priais le soir pour me réveiller avec la peau plus claire. Le matin venait et j’étais si excitée à l’idée de découvrir ma nouvelle couleur que je ne baissais pas les yeux sur moi jusqu’à ce que je sois face au miroir. Je voulais voir mon visage avant tout. Et c’était chaque jour la même déception : j’étais aussi noire que le jour précédent. » C’est en découvrant la top model Alek Wek, à la peau très sombre, qu’elle surmonte ce complexe.

Son parcours: 

Lupita a fait ses études primaires au Loreto Convent Msongari de Nairobi qu’elle quitte à l’âge de onze ans pour rejoindre la Rusinga Schools, toujours à Nairobi. C’est dans cette école qu’elle commence, grâce à son professeur d’anglais et passionné de théâtre, à s’intéresser à l’art dramatique. C’est ainsi qu’à 14 ans, elle auditionne au Kenya National Theatre pour un rôle dans Roméo et Juliette.

À l’âge de seize ans, ses parents l’envoient pendant sept mois pour apprendre l’espagnol à l’université nationale autonome du Mexique avant de l’inscrire à la St Mary School de Nairobi où elle obtient son baccalauréat international.

En 2010, elle reprend ses études et obtient, en 2012, une maîtrise en arts (MFA) à la Yale School of Drama de l’université Yale aux USA.

En 2012, elle participe à une audition pour un rôle dans Twelve Years a Slave et trois semaines avant l’obtention de sa maîtrise en arts à la Yale, décroche celui de Patsey, une esclave occupée dans une plantation de coton des États confédérés d’Amérique au xixe siècle. Son rôle lui apporte pas moins de 19 récompenses de cinéma dont l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle aux Oscars du cinéma devenant ainsi la 15e actrice gagnant un Oscar dès ses débuts dans le 7e art ainsi que la première actrice kényane à obtenir un Oscar.

Publicités

Entrepreneurs Africains De Moins De 30 Ans À Connaître Selon Forbes

Ils ont utilisé la technologie, le web pour résoudre les problèmes du continent africain. Entreprendre, créer des emplois et du coup participer au développement de l’Afrique est leur raison de vivre. Le magazine Forbes les révèle au grand jour en les citant parmi les meilleurs entrepreneurs de moins de 30 ans. La liste par le nouvelObs
Justin STANFORD

Ce jeune entrepreneur logiciel sud-africain agé de 28 ans, est le fondateur et PDG du groupe 4Di, une société basée à Cape Town éditrice de Motribe. Il est distributeur agréé des produits du géant de la sécurité informatique  ESET
Rapelang Rabana

Agée de 28ans, elle a fondé, il y a quelques années Yeigo Communications, une entreprises novatrice qui développe des logiciels de Telecom et qui fournit des services liés à la messagerie instantanée et à la voix IP etc… Une firme suisse, Telfree a acquis, en

2008, 51% de Yeigo Communications.

Rabana est actuellement Chargée de la Recherche et du Développement dans a firme suisse.
Verone MANKOU

Le créateur de la Way-C la première tablette africaine, est un congolais âgé de 26 ans. Il est présenté comme un tech-entrepreneur, fondateur et PDG de VMK une entreprise axée sur les technologies mobiles,en particulier la conception de terminaux. La  way-C et l’Elikia sont les produits les plus connus de l’entr

eprise.
Opeyemi AwoyemiOlalekanOlude et  Ayodeji Adewunmi

Trois jeunes nigérians fondateurs de Jobberman, un moteur de recherche d’emploi au Nigeria. Lancé en 2009, le site totalise actuellement plus de 50 milles visites par jour. Il est une des sites à bénéficier du soutien de capital-risqueurs au Nigeria.
Oluwaseun Osewa

Il est le fondateur de Nairaland, le plus grand forum en ligne d’Afrique. Ce site compte près d’1 million d’abonnés.

Il s’agit du site le plus populaire du Nigeria. A titre comparatif,  Nairaland est plus visité que Wikipedia au Nigéria. Son business-model est basé sur la publicité.

Raconter votre histoire: 5 règles pour ‘Content Marketing’

image

Avec le récent bouleversement dans le monde en ligne causé par Panda et Penguin les mises à jour de Google, il est difficile de savoir sur un jour donné qui l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) stratégie fonctionne et qui ne le fait pas. Mais il ya une stratégie qui est toujours clairement « Google approuvé » et probablement sera toujours: le marketing de contenu.

Google a précisé que sa vision à long terme est de récompenser utiles, sites faisant autorité dans les résultats de recherche naturels. Cela signifie qu’il est essentiel pour les sites web pour fournir du contenu utile et instructif qui sera à la fois établir des relations avec les utilisateurs et obtenir un classement élevé dans les résultats de recherche.

Si votre contenu est pas tout ce qu’il pourrait être, tenir compte de ces conseils pour développer une stratégie de marketing de contenu tueur:

  1. Investir du temps à comprendre les besoins de votre auditoire.
    Votre écriture peut être très instructif et vos vidéos peut être visuellement superbe, mais ils pourraient ne pas attirer du trafic vers votre site si elles ne répondent pas aux besoins et désirs de votre public potentiel.

Pour déterminer les types de contenu que votre public veut plus, observer les types d’articles qui sont populaires sur les blogs de votre secteur, identifier le contenu qui est partagé fréquemment sur les profils de réseaux sociaux de vos lecteurs ou sonder vos lecteurs sur leurs sujets préférés. Vous pouvez également regarder sur votre blog postes dernières, vidéos et autre contenu de site Web pour voir quels sujets a attiré le plus de réactions en termes de Facebook « aime » les commentaires de blog ou d’autres mesures sociales. Ensuite, utiliser ces conclusions pour planifier vos campagnes de contenu à venir.

  1. Consacrer des ressources à votre contenu stratégie de marketing.
    Bon contenu ne se fait pas par accident. Une fois que vous avez identifié les sujets qui seront les plus intéressant pour vos lecteurs, mis de côté le temps et l’argent qui peut être nécessaire pour mettre en œuvre votre stratégie de marketing de contenu.

Même si vous êtes capable de créer votre propre contenu parce que vous êtes un producteur écrivain de talent, infographie créateur ou vidéo, vous aurez toujours besoin de bloquer du temps dans votre horaire chargé.
D’autre part, si vous ne vous sentez pas à l’aise sur vos compétences de création de contenu, envisager l’externalisation de certains travaux à des pigistes. L’agriculture des tâches peut vous coûter de l’argent, mais vous devez par voir un ROI positif que vous attirer plus de clients avec votre nouvelle stratégie de marketing de contenu.

  1. Définissez normes rédactionnelles élevées.
    Comme vous développez des articles, des blogs, des vidéos et d’autres parties de votre contenu campagne de marketing, veiller à ce que la qualité reste élevée. Comme propriétaire d’une entreprise, il est facile de couper les coins ronds sur la création de contenu lorsqu’ils sont confrontés à des priorités concurrentes et contraintes temps et d’argent.
    Vous pourriez être tenté de manivelle contenu médiocre simplement pour satisfaire un certain calendrier de publication fixé arbitrairement. Mais le contenu faible peut endommager votre marque et vous coûtera lecteurs et les entreprises. Si vous remarquez une baisse constante de la circulation ou de votre engagement des lecteurs de votre site, qui pourrait être un signe que vos normes de contenu ont glissé. Établir des normes éditoriales spécifiques et de s’y tenir, si vous créez le contenu-même ou embaucher des pigistes pour produire.

  2. Construire une présence sur les canaux sociaux.
    Le succès d’une stratégie de marketing de contenu dépend fortement de partage social par vos lecteurs et d’autres membres de votre communauté. Donc, ne vous asseyez pas en arrière et attendre pour vos lecteurs de diffuser le contenu que vous avez investi beaucoup de temps dans. Soyez proactif sur la construction de votre présence sur les canaux sociaux populaires.
    Pour ce faire, vous aurez besoin de consacrer du temps régulier pour la connexion avec d’autres sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, et éviter d’être trop promotionnel. Essayez d’abord d’engager naturellement avec les membres de votre communauté. Ensuite, ensemencer votre meilleur contenu sur les sites de réseautage social où vous vous sentez il peut fournir des avantages évidents à tes followers.
    Mais si vous voyez une baisse dans le nombre d’adeptes, réévaluer votre stratégie. Vous pouvez faire de la publicité de votre propre contenu plus de votre communauté – ou les normes de recherche de Google – soutiendrez.

  3. Soyez cohérent.
    Non chaque morceau de contenu que vous créez ira virale ou susciter beaucoup d’intérêt dans votre site web. Peu importe la façon dont il a planifié et conçu un contenu échouera tout simplement en résonance avec votre public.
    Mais il est important que vous découragez pas. Essayez de tenir à un calendrier cohérent de création de contenu. En produisant régulièrement du nouveau contenu, vous augmentez la probabilité de frapper ce sweet spot viral. Vous pouvez également développer une réputation d’autorité dans votre secteur, que vos lecteurs sont habitués à voir votre nom fréquemment sur le web.

Début de la concertation sur le compte personnel d’activité

image

La première concertation quadripartite (État, organisations patronales, syndicats de salariés, Régions) devant travailler sur le contenu du futur compte personnel d’activité (CPA) et sur les abondements spécifiques accordés aux jeunes sortis sans qualification du système scolaire, s’est tenue au ministère du Travail mardi 1er décembre 2015. Une réunion qui a duré plus de 5 heures car elle devait aussi traiter de l’ordre du jour de la première initialement prévue le 17 novembre (annulée en raison des attentats de Paris du 13 novembre).

La négociation entre partenaires sociaux qui débutera lundi 7 décembre au Medef, doit, selon le document d’orientation que leur a transmis le ministère (lire) aboutir à un accord relatif aux principes, à la méthode et au calendrier de la construction de ce compte (préciser les principes de fonctionnement, définir l’articulation entre le renforcement des capacités d’action de l’individu, la responsabilité de l’employeur et la solidarité).

La concertation quadripartite qui a débuté ce mardi, annoncée lors de la conférence sociale du 19 octobre et confirmée le 10 novembre par Myriam El Khomri reçue par le Cnefop <a href="lire« >1, va se pencher sur le CPA, dans la mesure où, dispositif universel, il ne touche pas uniquement les personnes dépendant du champ de la négociation entre partenaires sociaux. Elle va aussi, pour satisfaire une demande émanant de la conférence sociale, sur un abondement du compte des jeunes sortis sans diplôme et sans qualification du système scolaire.

Cette première réunion a confirmé l’intention des participants de bien veiller à une articulation entre la négociation et le travail en quadripartite comme cela avait été le cas pour le compte personnel de formation. Elle a aussi acté qu’elle pourrait faire appel à des expertises extérieures et aux organisations multi-professionnelles (FNSEA, Udes, UnaPl ) qui ne siègent pas. En revanche, elle n’a pas pu fixer le calendrier des prochaines réunions. En effet, les élections régionales vont déboucher sur de nouveaux exécutifs dont il faudra attendre l’installation et la désignation de représentants à la concertation quadripartite. Toutefois, les participants ont prévu de commencer le travail sur le portail numérique de droits sociaux devant être créé avec le CPA et l’abondement au CPA pour les jeunes sortis du système scolaire. Le principe a été acté d’une réunion en janvier dont la date n’a pas été arrêtée. Elle devrait être précisée lorsque le calendrier de la négociation sera fixé la semaine prochaine.

[1] Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

5 Clés Pour Atteindre Votre But

Nous rêvons tous, à divers degrés, de rencontrer le succès. N’est-ce pas ? Vous avez forcément un rêve qui vous est cher, un projet que vous souhaitez mettre en place ? Les façons d’y accéder sont multiples, mais les obstacles et les freins le sont tout autant.

 

Vous commencez à le comprendre, Lesdits obstacles sont souvent générés par nous-même et par un état d’esprit inadéquat, ou encore par un mauvais entourage pouvant contrecarrer nos plans.

 

Tendre vers le succès, c’est donc savoir prendre les bonnes décisions tout en adoptant une attitude permettant d’aller de l’avant.

 

Clé 1 : cesser de se comparer aux autres

Dans le meilleur des cas, vous pourrez vous servir des victoires d’autrui pour vous galvaniser. Cependant voir les autres accumuler les succès peut avoir un tout autre impact. Il est tentant de faire un comparatif et de se dire qu’on n’avance pas aussi vite dans sa vie ou carrière que untel ou unetelle.

 

Mettez-vous en tête que votre parcours est une chose personnelle. Il ne doit pas être comparé à celui d’un autre ! Il s’agit au contraire de considérer les échelons que vous avez atteints et de prendre en compte tout ce que vous avez mis en œuvre pour y arriver.

 

Clé 2 : ne plus douter de soi

Pourquoi se le cacher ? Nous avons tous une part de peur et de doute en nous. Nous craignons l’échec et le jugement d’autrui qui pourra en découler. Ne vous demandez plus si vous êtes suffisamment intelligent ou si vous méritez de côtoyer certaines personnes.

 

Changez votre état d’esprit et restez concentré sur ce que vous souhaitez accomplir.  Nos pensées dictent notre conduite. De ce fait, cessez d’écouter les petites voix qui vous tirent vers le bas et agissez !

 

Clé 3 : s’entourer des bonnes personnes

Quelles sont les meilleures personnes à avoir dans son entourage ? Celles qui ont la gagne et qui positivent constamment ! Ayez dans vos relations des individus qui possèdent des buts et des plans à foison.

 

Les personnes optimistes vous aideront plus facilement à avancer que celles qui sont dans le renoncement systématique. Prenez vos distances avec ceux qui se plaignent constamment de leur condition.

 

Clé 4 : ne pas attendre avant agir

 On aime parfois remettre à plus tard ce que l’on pourrait faire aujourd’hui. La vie est courte et attendre avant de se mettre à réaliser les choses ne vous mènera jamais au succès.

 

Agissez vite ! Développer un sentiment d’urgence vous permettra de prendre de l’avance sur les autres. Favorisez l’action par rapport à la procrastination. Si vous avez une idée en tête, ne la reléguez pas dans un coin. Mettez tout à profit pour la faire justement germer.

 

Plus vous avancerez vite et expérimenterez, plus vous prendrez conscience de vos capacités. Votre estime n’en sera qu’améliorée et plus rien ne pourra ensuite vous arrêter.

 

Clé 5 : fixez-vous des objectifs à court terme

Vous n’allez pas goûter au succès en quelques jours seulement. Atteindre un objectif est un travail quotidien et la persévérance est une alliée de choix pour avancer.

 

Au lieu de vous fixer dès le départ de grands objectifs sur le long terme, commencez par des petits buts à atteindre. Faites preuve de patience, mais soyez disciplinés et réguliers. On dit souvent que la vie est un marathon et non un sprint. Appliquez cette maxime et tenez-vous y.

9 Phrases Smart People jamais utiliser dans vos conversations

image

Nous avons tous dit des choses que les gens interprétées très différemment que nous le pensions qu’ils le feraient. Ces commentaires apparemment bénignes conduisent à la terrible sentiment qui vient seulement quand vous avez planté votre pied fermement dans votre bouche.

Verbales dérapages se produisent souvent parce que nous disons des choses sans connaître les implications subtiles qu’ils transportent. La compréhension de ces implications nécessite sociale sensibilisation de la capacité de ramasser sur les émotions et les expériences d’autres personnes.

Nous manquons de conscience sociale parce que nous sommes tellement concentrés sur ce que nous allons dire la prochaine et comment ce que les autres disent de nous qui affecte nous perdons complètement de vue d’autres personnes.

Ceci est un problème parce que les gens sont compliqués. Vous ne pouvez pas espérer comprendre quelqu’un jusqu’à ce que vous vous concentrez toute votre attention dans sa direction.

La beauté de la conscience sociale est que quelques ajustements simples à ce que vous dites peut grandement améliorer vos relations avec d’autres personnes.

À cette fin, il ya quelques phrases que les gens émotionnellement intelligents prennent soin d’éviter dans une conversation informelle. Les phrases suivantes sont neuf des pires contrevenants. Vous devez les éviter à tout prix.

  1. «Vous avez l’air fatigué.
    Les personnes fatiguées sont incroyablement désagréable, ils ont les yeux tombants et les cheveux en désordre, ils ont du mal à se concentrer, et ils sont aussi grognon comme elles viennent. Dire à quelqu’un qu’il a l’air fatigué implique tout ce qui précède et puis certains.

Au lieu de dire: «Tout va bien? » La plupart des gens demandent si quelqu’un est fatigué parce qu’ils avez l’intention d’être utile (ils veulent savoir si l’autre personne est correct). Au lieu d’assumer la disposition de quelqu’un, il suffit de demander. De cette façon, il peut ouvrir et de partager. Plus important encore, il vous verra aussi préoccupés lieu de grossier.

  1. «Wow, vous avez perdu une tonne de poids!
    Une fois de plus, un commentaire dans bien intentionnés ce cas un compliment-crée l’impression que vous êtes d’être critique. Quelqu’un disant qu’elle a perdu beaucoup de poids suggère qu’elle permet de regarder la graisse ou inesthétique.

Au lieu de dire: «Vous avez l’air fantastique. » Celui-ci est une solution facile. Au lieu de comparer à quoi elle ressemble maintenant à la façon dont elle avait l’habitude de regarder, juste pour compléter sa belle apparence. Il prend le droit passé hors de l’image.

  1. «Vous étiez trop bon pour elle de toute façon. »
    Quand quelqu’un rompt les liens avec une relation de tout type, personnelle ou professionnelle, ce commentaire implique qu’il a mauvais goût et a fait un mauvais choix en premier lieu.

Au lieu de dire: «Sa perte! » Cela fournit le même soutien enthousiaste et optimiste sans aucune critique implicite.

  1. «Vous avez toujours …» ou «Vous ne … »
    Personne ne fait toujours ou jamais rien. Les gens ne se considèrent pas comme unidimensionnel, de sorte que vous ne devraient pas tenter de les définir en tant que telle. Ces phrases font les gens sur la défensive et fermés à votre message, ce qui est une très mauvaise chose parce que vous utilisez probablement ces phrases quand vous avez quelque chose d’important à discuter.

Au lieu de dire: Il suffit de pointer sur ce que l’autre personne a fait cela est un problème pour vous. En tenir aux faits. Si la fréquence du comportement est un problème, vous pouvez toujours dire, « Il semble que vous faites cela souvent. » Ou « Vous faites cela assez souvent pour que je remarque. »

  1. «Tu es superbe pour votre âge.»
    Utilisation « pour votre » comme un qualificatif vient toujours à travers comme condescendant et rude. Personne ne veut être intelligent pour un athlète ou en bonne forme par rapport à d’autres personnes qui sont également frapper à la porte de la mort. Les gens veulent tout simplement d’être intelligent et en forme.

Au lieu de dire: « Tu es superbe. » Celui-ci est une autre solution facile. Des compliments sincères ne nécessitent pas de qualification.

  1. «Comme je l’ai dit avant le …»
    Nous oublions tous des choses de temps à autre. Cette phrase rend son comme si vous êtes insulté d’avoir à se répéter, ce qui est difficile sur le destinataire (quelqu’un qui est véritablement intéressé à entendre votre point de vue). Mise insulté plus avoir à vous répéter suggère que soit vous êtes précaire ou vous pensez que vous êtes meilleur que tout le monde (ou les deux!). Peu de gens qui utilisent cette phrase réellement sentir de cette façon.

Au lieu de dire: Quand vous dites à nouveau, voir ce que vous pouvez faire pour transmettre le message d’une manière plus claire et plus intéressant. De cette façon, ils se souviendront que vous avez dit.

«Bonne chance.» 7.
Ceci est un subtil. Il est certainement pas la fin du monde si vous souhaitez que quelqu’un la bonne chance, mais vous pouvez faire mieux parce que cette phrase signifie que la chance dont ils ont besoin pour réussir.

Au lieu de dire: «Je sais que vous avez ce qu’il faut. » Cela vaut mieux que lui souhaiter la chance parce suggérant qu’elle a les compétences nécessaires pour réussir fournit un énorme élan de confiance. Vous démarquer de tout le monde qui souhaite tout simplement sa chance.

  1. «Il est à vous. » ou «Quoi que vous voulez. »
    Alors que vous pouvez être indifférent à la question, votre opinion est importante pour la personne qui sollicite (ou bien il ne vous aurait pas demandé en premier lieu).

Au lieu de dire: «Je ne ai pas une opinion forte de toute façon, mais quelques choses à considérer sont … » Lorsque vous offrez une opinion (même sans choisir un côté), il montre que vous vous souciez de la personne qui sollicite.

  1. «Eh bien, au moins je ne me suis jamais ___.
    Cette phrase est une façon agressive pour détourner l’attention de votre erreur en soulignant une vieille erreur, probablement pertinent que l’autre personne a fait (et celui que vous devriez avoir pardonné pour l’instant).

Au lieu de dire: «Je suis désolé. » Posséder jusqu’à votre erreur est la meilleure façon d’amener la discussion à un endroit plus rationnelle, calme afin que vous pouvez arranger les choses. En admettant la culpabilité est une étonnante

Sortie de « La fin de l’esclavage financier » en format ebook

    Sortie de « La fin de l’esclavage financier » en format ebook

    Après la publication de son premier livre en format broché (version papier) le 7 juillet dernier, Jean-Jacques Sié vient de publier la version numérique de son livre « La fin de l’esclavage financier  » ce samedi 3 septembre sur Amazon.

    « Le développement d’internet a entrainé un nouveau type de lecteurs que j’appelle les lecteurs numériques. C’est pour satisfaire cette nouvelle catégorie de lecteurs qu’il nous a semblé judicieux de  publier la version ebook (version numérique) de « La fin de l’esclavage financier ». De plus, cela permettra aux populations du monde entier, seulement en quelques clics, d’avoir accès à ce guide qui  leur permettra de prendre le contrôle de leur destinée financière. » nous explique l’auteur Jean-Jacques Sié.

    ÊTRE SOCIABLE ET OUVERT D’ESPRIT 

    Pour avoir du succès, l’entrepreneur devra faire preuve d’une grande ouverture d’esprit. Cela lui permet entre autre de discuter de tout avec tout le monde. Les possibilités de faire des rencontres sont donc grandement augmentées. Ainsi il peut se créer un carnet d’adresse relativement important, qui est un atout majeur dans la création d’un business.

    Avoir un réseau, des connaissances qui pourront un jour nous dépanner, ou déboucher sur un partenariat, ou encore mieux.

    Avoir du contact, être très sociable est un avantage énorme lorsque l’on gère un business.

    Fonde 4 Entreprises De Renom Avec $200

    Eric Kinoti est un jeune serial entrepreneur Kenyan de 32 ans ( Il est né en 1984). Son succès commence en 2007, après la fondation de Shades Systems EA Ltd, son usine de fabrication des tentes et plusieurs autres objets, et opérant dans six pays en Afrique de l’Est et du centre. Depuis lors, le jeune entrepreneur n’a cessé d’étendre son empire. Il est, aujourd’hui, à la tête de plusieurs entreprises puissantes et prospères qui apportent des solutions aux problèmes des Kenyans. Vainqueur de plusieurs Prix en Afrique de l’Est et au niveau international, ainsi que des signes distinctifs, il est le jeune patron de la chambre de commerces Kenyane et membre influent des délégations du gouvernement Kenyan pour des rendez-vous économiques à l’étranger. Depuis quelques années, Eric Kinoti mène des actions philanthropiques dans l’objectif d’inspirer le maximum de jeunes à l’entrepreneuriat: «Un de mes plus grands objectifs est d’aider le plus grand nombre possible d’entrepreneurs à réussir. Des défis que j’ai rencontrés, je reconnais l’importance du mentorat et combien il est important d’inspirer et de guider les jeunes s’aventurant dans les affaires», dit-il.

    Ce qui suscite le plus d’admiration est: comment, dans sa vingtaine, en est-il arrivé là après des débuts aussi modestes? En effet, le jeune homme ne possédait pas plus de $200 lorsqu’il commença Shades Systems. La réponse à cette interrogation se trouve dans sa philosophie exprimée plusieurs fois: Rêvez grand, Commencez modeste, et Commencez immédiatement!

     

    Idées d’entreprise de Eric Kinoti

    J’ai été dans plusieurs petites affaires avant Shades Systems. Mais dans tous les cas, j’ai su identifier des opportunités et les saisir:

    Quand j’avais 10 ans, je vendais des bonbons, des gâteaux et du sel à camarades de classe à l’école… Après mon diplôme en gestion d’entreprise, j’avais eu un boulot de caissier dans un hôtel. Au même moment, je réalisais que les hôtels pour touristes nécessitaient constamment  des œufs. C’était une opportunité pour moi. Je commençais alors à parcourir le Kenya à la recherche des œufs que je livrais aux hôtels. Ensuite, j’ai déménagé à Nairobi ou j’ai saisi une autre opportunité: fournir du lait aux hôtels. Avec $200 en poche, je commençais mon entreprise de distribution de lait de vache auprès d’une clientèle minutieusement ciblé pour éviter les désagréments des clients mauvais payeurs… À l’époque, je rencontrais beaucoup de monde dans le cadre de mon travail de jour, à la banque et dans celui de mon propre business.

    C’est par un hasard que j’ai rencontré, un jour, quelqu’un qui recherchait une tente, un objet dont j’avais lu des tutoriels à propos de la fabrication quelques temps avant. Je me suis alors proposé de la lui fournir. Et j’ai recruté cinq individus pour m’aider à confectionner la tente. C’était une belle expérience qui avait bien payé. Et, réalisant la demande en tentes, je décidais de continuer. C’est ainsi que Shades Systems vit le jour. J’y plaçais toutes mes économies, environ $600. Quelques années plus tard, grâce à beaucoup d’efforts, Shade Systems a des clients partout dans le continent africain et est l’un des principaux fournisseurs de toutes sortes de tentes, des belvédères et d’autres ornements pour événements. Avec le temps, j’ai créé Alma Tents (une entreprise de location des tentes), Bag Base Kenya Ltd (une manufacture des sacs  et plein d’autres objets à base des déchets générés dans le processus de fabrication des tentes) et Safi Sana Services (un service de nettoyage à domicile).

     

    Secrets de Réussite de Eric Kinoti

    J’ai vite appris qu’il faut ne faut pas travailler sur plusieurs projets au même moment. Quand j’ai un objectif, je me concentre dessus, jusqu’à aboutissement. Je suis très focalisé. Ensuite, il y a le travail. Je ne m’arrête pas de travailler tant que la tâche n’est pas accomplie. Enfin, il y a Dieu en qui je me confie beaucoup. Ma journée commence à 4 h du matin en passant du temps avec Dieu. Je suis dans le bureau à 5 h du matin. Je suis poussé par mon désir de réaliser plus, et de faire face à tous les défis qui viennent sur mon chemin.

     

    Difficultés rencontrées par Eric Kinoti

    Opérer dans l’industrie manufacturière, qui nécessite beaucoup de capitaux, nous avons rencontré des problèmes de flux de trésorerie. En tant qu’entreprise débutante, gagner la confiance des clients potentiels n’a pas été facile. Nous avons fait beaucoup d’efforts pour donner tort aux sceptiques qui estimaient que nous n’étions pas à la hauteur de la tâche. Nous avons été en mesure de livrer au-delà des attentes des clients et finalement gagné leur confiance.

     

    Nombreux sont les moments où les gens en qui je faisais confiance se sont enfuis avec l’argent et d’autres ont utilisé les idées que je partageais avec eux. En tant qu’entrepreneur écouter plus que vous ne parlez!

     

    J’étais aussi trop rapide dans la prise de décisions, en particulier lorsque le deal était trop bon, et comme on dit, si l’accord est trop bon, pensez y deux fois. Assurez-vous que vous êtes sobre chaque fois que vous prenez une décision.

     

    %d blogueurs aiment cette page :