MADAME DIALLO AÏSSATA BEAVOGUI, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE GUINEA ALUMINA CORPORATION (GAC)

Aissata Beavogui1

Source: http://www.modeledereussite.com 

Le parcours inspirant d’une femme qui sort de l’ordinaire

Femme ambitieuse, elle défie tous ceux qui pensent que la femme n’est faite que pour le foyer. S’adressant avant tout aux jeunes filles, elle déclare : « Elles doivent être fortes, croire en elles, se fixer des objectifs et ne jamais baisser les bras. La fin d’une femme n’est pas de rester à la maison. Elles doivent avoir leur place dans la société. »Pour connaitre son parcours, l’un de nos reporters est allé à sa rencontre.

www.modeledereussite.com: Parlez-nous de votre parcours académique.

Je suis née en Guinée. J’ai grandi au Sénégal où j’ai fait toutes mes études pré-universitaires. A l’époque, le système éducatif n’était pas aussi performant qu’il l’est maintenant. Après l’admission au baccalauréat, je suis allée aux Etats-Unis pour poursuivre mes études en 1995 où j’ai obtenu un diplôme en Comptabilité puis je me suis orientée en Audit.

www.modeledereussite.com : Comment avez-vous décroché votre premier emploi ?

Je travaille depuis octobre 1999. D’abord, j’ai commencé dans les cabinets spécialisés en Audit gouvernemental du système des Etats-Unis. Quand je dis gouvernement je parle des agences de l’immigration, des départements de défense et de l’aviation.

En 2001, il y a eu l’attentat du 11 septembre qui a causé beaucoup de changements en matière de sécurité. Il fallait être citoyen américain pour pouvoir accéder à des données qui étaient du domaine de l’État américain. Donc les choses sont devenues un peu plus sensibles et on ne laissait pas trop les immigrés avoir accès à ces données. Du coup, j’ai été transférée dans un cabinet international dénommé Deloitte qui était l’une des quatre plus grandes compagnies du genre dans le monde.

Après six ans d’activités dans ce cabinet, j’ai décidé de changer de société pour rejoindre les sociétés comme Discovery Communication, Xerox Corporation, où j’ai occupé de hauts postes de responsabilités.

www.modeledereussite.com : Une fois en Guinée, quel a été votre première préoccupation ?

En 2007, j’ai décidé de rentrer en Guinée pour contribuer au développement de mon pays. A mon arrivée, c’était très compliqué car le pays traversait une période très difficile avec les manifestations populaires répétées. Dans ce pays, avec toute l’expérience que j’ai acquise en matière d’audit où je veux mettre en place les procédures, je veux parler d’éthique, de gouvernance…. J’étais vraiment en discordance totale avec les réalités du terrain.

Compte tenu de tous ces facteurs, je suis repartie aux USA et j’ai commencé à travailler dans une entreprise, ensuite j’ai ouvert ma propre société de consulting. Jusque-là, je faisais la navette entre la Guinée et les USA.

En 2010, je me suis dit qu’après le régime de la junte militaire et la transition, les meilleures opportunités s’obtiendront en Guinée. C’est en 2013, j’ai décidé de rentrer définitivement au pays.

www.modeledereussite.com : Parlez-nous deGUINEA ALUMINA CORPORATION et la tâche que vous assumez à la tête de la structure.

logo gac modele de reussiteAvant de rejoindre GAC, Je travaillais avec un cabinet de la place dénommé Grand Thornton Guinée et je donnais des prestations de services à GAC au moment où GAC venait d’être racheté par Emirates Global Aluminium (« EGA »). Dans ce contexte, la compagnie a voulu faire une diligence de l’état des lieux et parmi tant d’autres cabinets, j’ai été sélectionnée pour exécuter le contrat.

A la suite de mon expertise et vu la qualité du travail réalisé, EGA m’a recruté pour le poste de Directrice en charge des questions de Conformité et Gouvernance, un département nouvellement créé suite à la signature de l’amendement à la Convention de Base qui devait injecter 1,3 milliard de dollars dans la première phase du projet. Pour mettre autant d’argent, il fallait quand même mettre en place des bases de bonne gouvernance et de transparence.

Notre premier exploit était la mise en place d’un premier numéro vert connecté directement à Dubaï pour permettre à tout employé de signaler de façon anonyme tout cas de fraude ou un problème de conduite.

Quand Monsieur Mamady YOULA, Directeur Général de GAC a été nommé au poste de Premier Ministre de la Guinée en décembre 2015, j’ai assumé l’intérim de décembre jusqu’en janvier 2016. En février 2016, le Conseil d’Administration d’EGA m’a confirmé au poste de Directrice Générale de manière permanente.

www.modeledereussite.com : Quel regard portez-vous sur le fait que malgré qu’on veuille l’équité, contrairement à vous les hauts postes de responsabilités ne sont pas toujours à portée des femmes ?

C’est vrai que je suis une femme mariée, mère de deux enfants. Mais la perception faite sur les femmes de chez nous est tout sauf la réalité. C’est de dire que les femmes ne peuvent pas faire autre activité à cause des contraintes du foyer.

Je ne me sens pas personnellement coupable à ce niveau parce que je veux que ma fille soit fière de moi et qu’elle ait un modèle de carrière professionnelle en grandissant.

Cependant, je dirais que je n’aurais jamais pu atteindre mes objectifs sans l’aide de mon mari. Quand vous avez un foyer qui ne fonctionne pas, vous ne pouvez pas vous concentrer réellement sur ce que vous faites. Il faut que les hommes acceptent de soutenir les femmes et oublier cette perception toute faite à leurs égards.

www.modeledereussite.com: Etant donné que toute réussite est parsemée de difficultés, parlez-nous de celles que vous avez rencontrées.  

Aux Etats-Unis par exemple, vous êtes une femme et vous êtes du tiers monde, ce sont deux facteurs qui ne sont pas en votre faveur. Malgré ces difficultés ou contraintes, j’ai toujours tenu ferme pour avancer.

En Guinée, je dirais que le problème, c’est la mentalité des gens. Le secteur des mines est quasiment géré par les hommes et moi j’étais la seule femme aux instances dirigeantes. Je fais partie des personnes qui n’abandonnent pas facilement.

www.modeledereussite.com : Quel est votre secret de réussite ?

Pas de miracle. Ma réussite, je la dois au travail que je fais et la formation que j’ai reçue. C’est le travail qui paye. Dans tout ce qu’on fait, il faut étouffer les détails et alimenter le focus sur l’objectif, c’est important. Quand vous êtes jeunes, la vie est devant vous. Ne vous pressez pas, ce n’est pas une course de vitesse mais une course de fond.

www.modeledereussite.com : Dites-nous vos perspectives pour les prochaines années ?

Je me sens bénie de participer à un projet de cette envergure parce qu’il va changer la Guinée et la vie du guinéen. Je sais à quoi ressemble le meilleur car j’ai vécu dans l’un des pays les plus développés au monde.

Je veux que ce changement prôné donne à la Guinée une place parmi les pays développés.

L’un des éléments qui me tient vraiment à cœur, c’est comment développer les petites et moyennes entreprises en Guinée, aider les jeunes à avoir accès à l’emploi. La Guinée à une population excessivement jeune et je sais que nous pouvons apporter un avenir brillant à notre pays.

www.modeledereussite.com : Quelles sont les personnes qui vous inspirent le plus ?

C’est ma grand-mère, la mère de mon papa. Illettrée, elle s’est mariée à quatorze ans et a donné naissance à six enfants. Ce qui m’a de plus marqué chez elle, c’est qu’elle a veillé à ce que tous ses enfants soient à l’école. Elle était intelligente au point que si elle était instruite, elle aurait dépassé son frère. Malheureusement, à l’époque, ses parents ont préféré envoyer les garçons à l’école. Elle est mon modèle.

www.modeledereussite.com : un conseil aux jeunes et plus particulièrement aux filles

Elles doivent être fortes, croire en elles, se fixer des objectifs et ne jamais baisser les bras. La fin d’une femme n’est pas de rester à la maison. Elles doivent avoir leur place dans la société.

www.modeledereussite.com : Quelle est votre perception sur le premier site de modèle de réussite en Guinée ?

J’ai lu quelques articles, mais laissez-moi vous dire que c’est bien ce que vous faites. Honnêtement ça va beaucoup aider les jeunes. Le site www.modeledereussite.com    va permettre aux lecteurs de voir le parcours des gens qui se sont battus et qui ont réussi. Donc, je ne peux que vous encourager.

www.modeledereussite.com : Nous vous remercions

Publicités