10 compétences que chacun devrait avoir, quel que soit son métier

Quand une entreprise recrute un directeur commercial, elle s’assure qu’il sait analyser le potentiel de nouveaux marchés, mener des négociations avec les clients, organiser des événements professionnels… et bien d’autres choses en lien avec sa fonction. Pourtant, les compétences sectorielles ne sont pas les seules qu’il faut avoir pour remplir les missions affectées à son poste. 

 

Que l’on soit chef de projet informatique, juriste en assurance ou encore responsable des achats, tous ces métiers requièrent certaines compétences transversales. Le site lifehacker en a dressé une liste de 10, qui, si vous ne les avez pas toutes, nécessitent une mise à niveau pour ne pas être bloqué dans l’évolution de votre carrière.

 

1- Une certaine aisance rédactionnelle

 

Même si vous n’avez pas l’ambition de devenir écrivain, savoir communiquer par écrit est indispensable dans le cadre professionnel. Il faut en effet être en mesure de faire passer une information, d’exprimer une requête à votre équipe, aux services avec lesquels vous collaborez, éventuellement aux clients. C’est d’autant plus indispensable que tout se fait désormais par e-mail… et que bien peu de personnes ont une secrétaire pour relire et corriger les fautes.

 

2- Une bonne expression orale

 

C’est l’autre volet de l’art de la communication. Savoir faire un brief clair et concis pour présenter les derniers résultats, l’état d’avancement d’un dossier en cours est une compétence clé au sein d’une entreprise. D’autant que, plus on gagne des échelons, plus on est amené à prendre la parole lors de réunions, de séminaires. Heureusement, il existe des astuces pour devenir un bon orateur.

 

3- Avoir confiance en soi et être capable de s’affirmer

 

Pour que l’on ait envie de vous confier des missions, il faut que vos managers aient la conviction que vous êtes en mesure de les mener à bien. Mieux vaut éviter donc de se dévaloriser à longueur de temps, de se montrer hésitant … cela va vous faire perdre beaucoup d’opportunités.  

 

4- Savoir gérer son temps

 

Etre en mesure de distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas, identifier les urgences et ce qui peut attendre, voilà qui permet de ne pas perdre son temps et son énergie en tâches inutiles. Et ainsi gagner en efficacité et en productivité… des atouts très appréciés dans le monde professionnel.

 

5- Maîtriser l’art du réseautage

 

Ce n’est pas seulement utile pour trouver un emploi: savoir développer et entretenir son réseau professionnel est également un atout une fois en poste. Disposer de nombreux contacts, LinkedIn étant l’outil roi dans ce secteur, servira à identifier des nouveaux marchés, de nouveaux clients mais aussi, par rebond de permettre à votre entreprise de gagner en visibilité.

 

6- Maîtriser les outils technologiques

 

Si vous appartenez à la génération Y, il est certain que vous avez totalement intégré quels bénéfices tirer des réseaux sociaux, des outils de chat … et que vous les utilisez quotidiennement. Et c’est très bien! Mais les entreprises attendent surtout que leurs salariés, toutes générations confondues, soient en mesure de naviguer dans le réseau interne pour utiliser l’agenda partagé, faire leurs notes de notes de frais … sans faire appel au service informatique.

 

7-Savoir résoudre les problèmes

 

Tous les jours, des problèmes, ou tout du moins des difficultés, sont à surmonter dans le cadre professionnel. Une commande arrive en retard, un salarié est malade, les délais ont été raccourcis… Tout cela fait appel à la réflexion et au sens critique pour s’adapter face à ces imprévus en trouvant des solutions. Vous gagnez en crédibilité auprès des autres et devenez aussi beaucoup plus précieux pour votre employeur. 

 

8- Etre fin négociateur

 

Cette compétence n’est pas seulement réservée aux fonctions commerciales. L’art de la négociation est aussi nécessaire pour mettre fin aux conflits, pour que votre équipe obtienne les dossiers les plus prometteurs … Et à titre individuel, cela vous servira à bénéficier d’une augmentation, un changement de votre périmètre professionnel ou la possibilité de passer au télétravail.

 

9- Savoir travailler en équipe

 

Peu de gens sont amenés à travailler en solitaire. Chaque employé apporte sa part pour atteindre un objectif commun. Il faut donc être en mesure de communiquer pour mettre en œuvre cette collaboration, de comprendre le rôle que chacun a à jouer, accorder sa confiance, et participer à la création d’un climat chaleureux où chacun a du plaisir à travailler ensemble.

 

10- Avoir une intelligence émotionnelle

 

Plus que le QI, c’est l’intelligence émotionnelle qui est utile dans le monde professionnel puisqu’elle conditionne notre rapport à nous-même et aux autres. Elle permet notamment de gérer ses émotions, même en cas de difficultés. L’un des piliers de l’intelligence émotionnelle est l’empathie, une qualité qui aide à mieux comprendre vos collaborateurs et vos clients en vous mettant à leur place. Ce qui, en plus de permettre d’entretenir des rapports harmonieux en identifiants les non-dits, permet de cerner aux mieux leurs attentes.

 

Publicités