Corruption à la Fifa : un suspect accepte d’être extradé aux États-Unis

image

Son nom a été gardé secret. Mais il s’agit bien de l’un des sept responsables de la Fifa, soupçonnés par la justice des États-Unis d’avoir accepté sur le sol américain des pots-de-vin
pour plus de 100 millions de dollars. Arrêté le 27 mai à Zurich en Suisse avec six autres suspects, il est le premier de tous à avoir consenti, le 9 juillet, à son extradition.
À en croire l’Office fédéral de la justice (OFJ) en Suisse, le transfert du suspect a été aussitôt autorisée vendredi « dans le cadre d’une procédure simplifiée ». « La police américaine a désormais dix jours pour le prendre en charge et l’emmener aux États-Unis », a annoncé l’OFJ.
Une extradition qui pourrait donc intervenir moins de deux semaines après la demande formelle de la justice américaine adressée le 1er juillet à la Suisse.

Publicités

Auteur de l’article : Savoir Entreprendre

Le savoir entreprendre magazine cherche à inspirer, à informer et à célébrer les entrepreneurs. Nous offrons des solutions réelles aux entrepreneurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.