Humilié, Boateng n’a pas digéré…

image

Jerome Boateng ne s’est pas défilé. Humilié comme personne,
mercredi soir, par Lionel Messi, au point de tomber sur les
fesses sur le crochet de l’Argentin avant le deuxième but, le
défenseur allemand a en effet affronté le micro de Canal+ à
l’issue de la rencontre.
En premier lieu pour regretter ce dernier quart d’heure maudit
au cours duquel les Bavarois ont encaissé pas moins de trois
buts. « Forcément, on est triste. Car pendant 75 minutes, on fait un
bon match mais on fait ensuite des erreurs bêtes qui nous coutent
trois buts. Il y a de quoi être déçu », de déplorer notamment le
champion du monde allemand.
Puis pour revenir sur cette action de la 80e minute au cours de
laquelle ce diable de Messi l’a mystifié avant de crucifier
Manuel Neuer. « Tout le monde est parti à l’abordage et face à un
joueur comme Messi, qui est le meilleur joueur au monde, vous ne
pouvez pas vous le permettre et laisser un défenseur, tout seul, en
un contre un « , a ainsi expliqué le Bavarois qui ne rêvait déjà
plus un improbable renversement de situation, mardi prochain,
lors du match retour. Car « Barcelone ce n’est pas Porto et face à
Porto on avait marqué une fois à l’aller. Il nous faudrait un miracle
pour passer », a-t-il convenu.

Publicités