BCE: une jeune femme bondit sur Mario Draghi

e président de la Banque centrale européenne a tenu sa conférence mensuelle à Francfort ce mercredi 15 avril. Il a coupé court aux rumeurs sur l’arrêt prématuré de la politique de rachats d’actifs. Son allocution a été perturbée par une jeune militante anti-BCE qui s’est ruée sur lui, conduisant à une brève interruption de la manifestation.

image

La jeune femme, Allemande d’une vingtaine d’années, vraisemblablement membre du groupuscule des Femen, s’était mêlée aux journalistes postés devant le pupitre. Puis, munie de feuilles de papiers et de confettis, elle a bondi sur la table, devant Mario Draghi, en scandant en anglais « arrêtez la dictature de la BCE ». Un slogan qu’elle arborait aussi sur son T-shirt : « End of the dick-tatorship », en référence au sexe masculin.

Cet incident, qui n’a duré que quelques minutes, n’est pas sans rappeler cette autre manifestation organisée à l’appel de Blockupy, une alliance des mouvements anti-austérité contre l’inauguration, le 18 mars dernier, du nouveau siège de la BCE à Francfort. Pour cette réalisation, l’institution européenne aurait déboursé 1,2 milliard d’euros.

Après cette brève interruption, la conférence de Mario Draghi a repris. Le président a rejeté les spéculations sur la pénurie d’obligations souveraines. La BCE entend mener à bien sapolitique de rachats d’actifs. Le programme doit durer jusqu’à la fin septembre 2016, et au moins jusqu’à ce que l’inflation en zone euro se rapproche un peu plus de l’objectif de 2%. « On ne demande pas au bout d’un kilomètre si le marathon est fini », a martelé le chef de la BCE.

Publicités