Les 29 Africains milliardaires

Dans le classement Forbes 2015 des milliardaires dans le monde, on retrouve 29 africains. Le nombre des personnes disposant de plus d’un milliard de dollars n’a pas évolué (1191 milliardaires). Si le magnat sud-africain des mines Desmond Sacco et l’homme d’affaires marocain Anas Sefrioui (immobilier) ont quitté le classement, deux nouveaux africains ultra-riches font leur entrée dans la liste.

Il s’agit du tanzanien Mohamed Dewji (39 ans) dont le groupe opère dans le textile et les biens de consommation et du nigérian Femi Otedola (50 ans) qui contrôle la compagnie pétrolière Forte Oil. Folorunsho Alakija (Nigeria) et Isabel dos Santos (Angola) sont les deux seules milliardaires femmes sur le continent. Le nigérian Aliko Dangote occupe toujours la tête de la liste avec 15,7 milliards de dollars. Il est suivi par le sud-africain Johann Rupert et famille avec 7,4 milliards de dollars. Notons que la liste contient 7 sud-africains, 5 nigérians, 8 égyptiens, 3 marocains. Un classement dominé par les anglophones. 

image

Voici la liste des milliardaires africains, selon Forbes : 

1) Aliko Dangote: 15,7 milliards de dollars (Nigeria)

2) Johann Rupert et famille: 7,4 milliards de dollars (Afrique du Sud)

3) Nicky Oppenheimer et famille : 6,7 milliards de dollars (Afrique du Sud)

4) Christoffel Wiese: 6,3 milliards de dollars (Afrique du Sud)

5) Nassef Sawiris: 6,3 milliards de dollars (Egypte)

6) Mike Adenuga: 4 milliards de dollars (Nigeria)

7) Mohamed Mansour: 4 milliards de dollars (Egypte)

8) Nathan Kirsh: 3, 9 milliards de dollars (Swaziland)

9) Isabel Dos Santos: 3,1 milliards de dollars (Angola)

10) Issad Rebrab: 3,1 milliards de dollars (Algérie)

11) Naguib Sawiris: 3,1 milliards de dollars (Egypte)

12) Youssef Mansour: 2,9 milliards de dollars (Egypte)

13) Koos Bekker: 2,3 milliards de dollars (Afrique du Sud)

14) Othman Benjelloun: 2,3 milliards de dollars (Maroc)

15) Yasseen Mansour: 2,3 milliards de dollars (Egypte)

16) Patrice Motsepe: 2,1 milliards de dollars (Afrique du Sud)

17) Stephen Saad: 2,1 milliards de dollars (Afrique du Sud)

18) Mohamed Al Fayed: 2 milliards de dollars (Egypte)

19) Folorunsho Alakija: 1,9 milliard de dollars (Nigeria)

20) Onsi Sawiris: 1,8 milliard de dollars (Egypte)

21) Aziz Akhannouch: 1,7 milliard de dollars (Maroc)

22) Allan Gray: 1,6 milliard de dollars (Afrique du Sud)

23) Miloud Chaabi: 1,3 milliard de dollars (Maroc)

24) Mohammed Dewji: 1,3 milliard de dollars (Tanzanie)

25) Samih Sawiris: 1,1 milliard de dollars (Egypte)

26) Sudhir Ruparelia : 1,1 milliard de dollars (Ouganda)

27) Femi Otedola : 1 milliard de dollars (Nigeria)

28) Abdulsamad Rabiu: 1 milliard de dollars (Nigeria)

29) Rostam Aziz : 1 milliard de dollars (Tanzanie)

savoir entreprendre

Publicités

Les 29 Africains milliardaires

Dans le classement Forbes 2015 des milliardaires dans le monde, on retrouve 29 africains. Le nombre des personnes disposant de plus d’un milliard de dollars n’a pas évolué (1191 milliardaires). Si le magnat sud-africain des mines Desmond Sacco et l’homme d’affaires marocain Anas Sefrioui (immobilier) ont quitté le classement, deux nouveaux africains ultra-riches font leur entrée dans la liste.

Il s’agit du tanzanien Mohamed Dewji (39 ans) dont le groupe opère dans le textile et les biens de consommation et du nigérian Femi Otedola (50 ans) qui contrôle la compagnie pétrolière Forte Oil. Folorunsho Alakija (Nigeria) et Isabel dos Santos (Angola) sont les deux seules milliardaires femmes sur le continent. Le nigérian Aliko Dangote occupe toujours la tête de la liste avec 15,7 milliards de dollars. Il est suivi par le sud-africain Johann Rupert et famille avec 7,4 milliards de dollars. Notons que la liste contient 7 sud-africains, 5 nigérians, 8 égyptiens, 3 marocains. Un classement dominé par les anglophones. 

image

Voici la liste des milliardaires africains, selon Forbes : 

1) Aliko Dangote: 15,7 milliards de dollars (Nigeria)

2) Johann Rupert et famille: 7,4 milliards de dollars (Afrique du Sud)

3) Nicky Oppenheimer et famille : 6,7 milliards de dollars (Afrique du Sud)

4) Christoffel Wiese: 6,3 milliards de dollars (Afrique du Sud)

5) Nassef Sawiris: 6,3 milliards de dollars (Egypte)

6) Mike Adenuga: 4 milliards de dollars (Nigeria)

7) Mohamed Mansour: 4 milliards de dollars (Egypte)

8) Nathan Kirsh: 3, 9 milliards de dollars (Swaziland)

9) Isabel Dos Santos: 3,1 milliards de dollars (Angola)

10) Issad Rebrab: 3,1 milliards de dollars (Algérie)

11) Naguib Sawiris: 3,1 milliards de dollars (Egypte)

12) Youssef Mansour: 2,9 milliards de dollars (Egypte)

13) Koos Bekker: 2,3 milliards de dollars (Afrique du Sud)

14) Othman Benjelloun: 2,3 milliards de dollars (Maroc)

15) Yasseen Mansour: 2,3 milliards de dollars (Egypte)

16) Patrice Motsepe: 2,1 milliards de dollars (Afrique du Sud)

17) Stephen Saad: 2,1 milliards de dollars (Afrique du Sud)

18) Mohamed Al Fayed: 2 milliards de dollars (Egypte)

19) Folorunsho Alakija: 1,9 milliard de dollars (Nigeria)

20) Onsi Sawiris: 1,8 milliard de dollars (Egypte)

21) Aziz Akhannouch: 1,7 milliard de dollars (Maroc)

22) Allan Gray: 1,6 milliard de dollars (Afrique du Sud)

23) Miloud Chaabi: 1,3 milliard de dollars (Maroc)

24) Mohammed Dewji: 1,3 milliard de dollars (Tanzanie)

25) Samih Sawiris: 1,1 milliard de dollars (Egypte)

26) Sudhir Ruparelia : 1,1 milliard de dollars (Ouganda)

27) Femi Otedola : 1 milliard de dollars (Nigeria)

28) Abdulsamad Rabiu: 1 milliard de dollars (Nigeria)

29) Rostam Aziz : 1 milliard de dollars (Tanzanie)

savoir entreprendre

Prix Anzisha de entrepreneur moyen de 22 ans

ce prix a été lancé le 3 mars et reste ouvert jusqu’au 15 avril.

Pour ses promoteurs, ce prix est « un programme social », qui vise à « accélérer l’accès de millions de jeunes Africains à des opportunités entrepreneuriales viables et passionnantes dans des secteurs économiques à forte croissance ». Pour retenir l’attention du jury, les projets présentés lors de cette édition 2015 devront faire preuve d’innovation et avoir un impact durable dans la communauté et le pays dans lesquels ils s’inscrivent.

image

Les deux organisateurs du Prix remettront au grand gagnant une enveloppe de 25 000 dollars. Les 12 autres finalistes se partageront une bourse de 75 000 dollars et remporteront un séjour de deux semaines en Afrique du Sud, où ils suivront une formation à l’African Leadership Academy.

Jeunes talents

Pour Reeta Roy, président de la MasterCard Foundation, les lauréats des précédentes éditions de ce prix sont devenus « des modèles reconnus et célébrés dans le monde entier ». Récompensé en 2014, le jeune entrepreneur camerounais Alain Nteff s’est imposé dans le paysage entrepreneurial africain grâce à la création de la plateforme médicale Gifted Mom contre la mortalité infantile. En dépit de son jeune âge – 23 ans – Alain Nteff a décroché une invitation au dernier Forum économique de Davos.

« Peu de programmes ayant la portée et le potentiel du Prix Anzisha se concentrent à ce point sur cette tranche d’âge », remarque Josh Adler, responsable du programme Anzisha, dans un communiqué. En effet, s’il existe plusieurs programmes permettant aux entrepreneurs africains de concrétiser leurs projets – tels que le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique ou le Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship -, ils ne contiennent rarement des limites d’âge aussi strictes

savoir entreprendre

Comment creer une Agence de voyage

I. – Comment créer une agence de voyages ? Les étapes indispensablespour démarrer
Lacréation d’une agence de voyage ne relève pas duparcours du combattant mais cela reste une aventure plutôt longue et exigeante dans laquelle il ne fautpasse lancer sans un minimum de préparation et de connaissances. Dans cette optique, TourMaG.com vous livre toutes les étapes parlesquelles il vous faudra passer si vous souhaitez vous lancer dans un tel projet.
Çay est : vous avezdécidé de vous lancer et de créer votre propre agence de voyages!
Attention : vous êtes au début d’une longue aventure au cours de laquelle vous allez devoir franchir de nombreuses étapes avantmême de pouvoir officiellement « ouvrir les portes ».
Dans unpremier temps, il vous faut »établir un business plan destiné aux banques, au garant financier et aux éventuels investisseurs », explique Emmanuelle Llop, avocat associée, Clyde & Co.
Après quoi vous pouvez inscrire votre structure (ouvous-même en tant que personne physique) au Registre duCommerce.
C’est à ce moment-là que vous décidez du statut juridique de votre future entreprise (SARL, SAS…).
Une fois ces deux étapes préalables à la création de n’importe quelle entreprise correctement accomplies, vous pouvezvous plonger dans celles qui sont spécifiques à la mise en service d’une agence de voyages.
Conditionsd’installation
Pour cela, il fautêtre en mesure de justifier d’une garantie financière suffisanteà l’égard de saclientèle.
Elle sera spécialement affectée au remboursement des fonds reçus au titre des forfaits touristiques et des services fournis qui ne portent pas uniquement sur le transport.
Cette garantie doit être souscrite auprès d’un organisme spécialisé dans les garanties collectives, d’un établissement de crédit, d’une compagnie d’assurance habilitée siégeant au sein d’un Etatmembre de l’Union Européenne oud’un groupement d’associations sans but lucratif ayantfait l’objet d’une autorisation particulière parun arrêté duministre chargé dutourisme.
Sonmontant minimum est de 100 000 € puis 10% du volume d’affaires déclaré.
De plus, pour ouvrir une agence de ventes de voyageset de séjours, il est indispensable d’avoir une assurance qui garantie les conséquences financières de la responsabilité civile professionnelle.
Formation
Toute personne souhaitant créer son agence de voyagesdoit remplir certains critères de formation ou d’aptitude professionnelle afin d’être en mesure d’obtenir une immatriculation.
Il lui fautêtre titulaire d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS), d’une Licence Tourisme-loisirs oud’un diplôme d’un niveau égal ou supérieur délivré par l’Etat oupar un organisme reconnu parcelui-ci
Selon Emmanuelle Llop, il est également possible de créer une agence en étant titulaire d’un « diplôme enregistré au niveau II de la CNP, c’est-à-dire Bac +3. Une catégorie qui ne concerne pasuniquement les diplômes « tourisme ». »
Fautede diplôme, il est indispensable d’être en mesure de justifier d’une expérience professionnelle d’au moins trois années consécutivesen tant que cadre(ou assimilé) dans une agence de voyagesouune entreprise de tourisme.
Il est également possible d’obtenir une immatriculation en étant titulaire de l’un des diplômes mentionnés ci-dessus et en ayant occupé pendant cinq années un emploi de cadre dans une entreprise autre que touristique ou dans une administration.
Immatriculation
Étapeindispensable au lancement de l’activité d’une agence de voyages: l’obtention d’une
immatriculation au registre des agents de voyages qui doit être renouvelée tous les trois ans.
Dans cette optique, il fautadresser une demandeà Atout France, l’Agence de développement touristique de la France.
Soit parvoie postale à l’adresse suivante : Atout France. 78-81, rue de Clichy. 75009 Paris, en remplissant l’un des deux formulaires suivants :
– Pour les personnes physiques,
– Pour les personnes morales.
Soit parvoie électronique viale site de l’agence.
Même pour une demandeen ligne, il est nécessaire de remplir le formulaire, de l’imprimer et y joindre l’accusé de réception de lademandeen ligne.
Il fautensuite envoyer le tout accompagnédes pièces suivantes :
– une attestation de garantie financière,
– une attestation d’assurance de responsabilité civile professionnelle,
– les pièces justificatives de l’aptitude professionnelles
Une réponse est adressée dans undélai d’un mois maximum à compter de ladate de réception dudossier par Atout France.

image

En cas de refus d’immatriculation par la commission, une lettre est envoyée au demandeur afin d’expliquer les motivations d’une telle décision.
Il peut alors adresser unrecours gracieux auprès duprésident de la commission d’immatriculation dans un délai de deux mois à compter de la notification.
Qu’est-ce qu’un agent de voyages ?
Unagent de voyagesest unprofessionnel dont l’activité consiste à vendre des voyageset des séjours individuels ou collectifs.
Il peut également fournir des services comme la délivrance de titres de transport oula réservation de chambres d’hôtel et organiser des visites de musées oumonuments historiques.
L’activité d’agent de voyagesest soumise au Code duTourisme (Articles L211-18, R211-20, R211-26, R211-35 et R211-41) et régie par la convention collective nationale de travail du personnel des agences de voyageset de tourismes.
Elle a été établie le 12 mars 1993 et étendue par arrêté du 21 juillet 1993 et reste disponible au JournalOfficiel.
Repères
En 2011, 2 254 opérateurs de voyageset de séjours se sont immatriculés au sein du registre d’Atout France.
L’organisme fait également état d’un total de 5 579 immatriculations depuis ses débuts.

savoir entreprendre